Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 10:22

biutiful.jpg

 Bardem nous fait la misère

De : Alejandro Gonzalès Inarritu

Avec : Javier Bardem

L’histoire : Barcelone, de nos jours. Uxbal est un père de famille attentif, qui vivote de combines illégales. Apprenant qu’il atteint d’un cancer incurable, Uxbal n’a que quelques mois pour mettre un peu d’ordre dans sa vie…

Mon avis : Le quatrième film de Inarritu ne respire pas la joie de vivre, c’est certain. Il y a pourtant une volonté du cinéaste de ne pas se complaire dans une esthétique de la beauté, ni de sombrer dans un manichéisme politiquement correct (oui, on peut être un bon père et profiter de la misère humaine). Le film nous plonge dans ce que le monde offre de plus glauque (maladie, travail clandestin, mort…) mais son personnage principal n’est pas de ceux qui acceptent les choses docilement. Et son chemin de croix de le remettre en question de l’amener à rechercher davantage de lumière. Ce discours peut heurter, mais rappelons que le film ne sombre ni dans le mélo tire-larmes, ni dans le catéchisme à deux euros. Ainsi, Inarritu ne nous impose pas son empathie pour son personnage et nous laisse le choix de l’aimer ou de le critiquer.  Et la petite dose de fantastique lui apporte une touche surprenante qui sort le film des ornières 100 % naturaliste, à la manière des frères Dardenne. Le réalisateur a surtout eu la bonne idée de confier à Uxbal le visage cabossé et touchant de Javier Bardem. Ce dernier, remarquable dans un rôle casse-gueule, n’a pas volé son prix à Cannes. Alors, bien-sûr, le film est un petit peu trop long, et n’égale pas l’émotion de 21 grammes, par exemple, mais ce parcours est de ceux que l’on n’oublie pas si facilement…

Partager cet article

Repost 0

commentaires