Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 10:13

Dracula.jpg

Dracula est un roman écrit par l’irlandais Bram Stoker en 1897. Il raconte l’histoire d’un vampire, personnage aux pouvoirs surnaturels qui apparaît en pleine mode du roman gothique. Bram Stoker fait du Comte un être humain damné, un mort-vivant. C’est cette dimension complexe d’homme rejeté par Dieu qui assure son charme. Il est entouré de différents personnages : Jonathan Harker qui se rend en Transylvanie pour faire affaire avec Dracula, Wilhelmina « Mina Murray » Harker, sa fiancée et Abraham Van Helsing, qui est à l’origine un docteur hollandais. Le Comte est un vampire aristocratique, à la fois monstrueux et raffiné, qui vit dans un château retiré des Carpates. Bram Stoker introduit les éléments du mythe : l’absence de reflet dans les miroirs, la capacité à se transformer en chauve-souris, l’impossibilité à entrer chez quelqu’un sans y avoir été invité… Dracula boit du sang pour rajeunir et devenir plus fort, mais le fait de ne pas en boire ne remet pas en cause son immortalité. L’ail, les crucifix, les hosties et l’eau bénite le repoussent et une branche de rosier sauvage posée sur son cercueil l’empêche d’en sortir. Il peut être détruit si son cœur est transpercé, s’il est décapité ou si une balle bénie est tirée dans sa tombe.

Les films s’appelant Nosferatu sont des adaptations non officielles faute d’accord des ayants droits de Bram Stoker.

Les Studios Universal et Hammer Films ont adapté de nombreux classiques d’horreur et des suites originales, dont un certain nombre dédiés à Dracula.

Le premier à lui prêter ses traits est Max Schreck dans Nosferatu le Vampire de Friedrich Murnau (1922). Son l’interprétation était tellement crédible que des spectateurs ont cru qu’il s’agissait réellement d’un vampire, jeu sur lequel joue aussi L’Ombre du Vampire. Dans ce film, il ne peut être détruit que si une femme pure parvient à le retenir toute la nuit et lui faire oublier le chant du coq, ce qui marque le début de l’idée selon laquelle la lumière du jour serait fatale aux vampires.

Bela Lugosi a joué quatre fois le Comte et a d’ailleurs été enterré avec sa cape. Dans Dracula de Tod Browning (1931), le vampire va changer de visage et passer d’un monstre hideux à un séducteur chevronné.

Carlos Villarias dans Dracula de George Melford et Enrique Tovar Avalos (1931) qui est réalisé dans les mêmes décors et selon la même intrigue que celui de Tod Browning.

Lon Chaney Jr dans Le Fils de Dracula de Robert Siodmak (1943), qui évoque donc pour la première fois la possibilité pour le vampire de se reproduire.

John Carradine dans La Maison de Frankenstein de Erle C. Kenton (1944), produit par Universal.

John Carradine dans La Maison de Dracula de Erle C. Kenton, avec Glenn Strange dans le rôle de la créature de Frankenstein (1945), produit par Universal.

Bela Lugosi dans Deux Nigauds contre Frankenstein de Charles Barton (1948), produit par Universal.

Atif Kaptan dans Dracula à Istanbul de Mehmet Muhtar (1953).

Francis Lederer dans Le Retour de Dracula de Paul Landres (1958).

Christopher Lee dans Le Cauchemar de Dracula de Terence Fisher, qui décide que Dracula ne peut pas se transformer et changer d’apparence, produit par  Hammer Films (1959).

Jeffrey Smithers dans La Colline du désir de Lee Frost (1962).

Tony Gosalvez dans Mga Manugang in Drakula de Artemio Marquez (1963).

Jack Smith dans Batman Dracula de Andy Warhol (1964)

Christopher Lee dans Dracula, prince des ténèbres de Terence Fisher, produit par Hammer Films (1965).

John Carradine dans Billy the Kid vs. Dracula de William Beaudine, avec Chuck Courtney dans le rôle du Kid (1966).

Allen Swift dans le film d’animation Mad Monster Party ? de Jules Bass (1967).

Rehan dans Dracula au Pakistan de Khwaja Sarfraz (1967).

Dante Rivero dans Batman Fights Dracula de Leody M. Diaz (1967).

Aldo Monti dans Santo contre le trésor de Dracula de Rene Cardona (1968).

Christopher Lee dans Dracula et les femmes de Freddie Francis qui choisit d’érotiser particulièrement la morsure du vampire, en lien avec l’apparition du personnage du scream queen : belle victime dénudée et épouvanté, produit par Hammer Films (1968).

Alexander D’Arcy dans Le Château de Dracula de Al Adamson et Jean Hewitt (1969)

Christopher Lee dans Les Cicatrices de Dracula de Roy Ward Baker, produit par Hammer Films (1970).

Christopher Lee dans Une messe pour Dracula de Peter Sasdy, produit par Hammer Films (1970).

Christopher Lee dans Les Nuits de Dracula de Jesus Franco, avec Herbert Lom dans le rôle de Van Helsing (1970).

Christopher Lee dans la comédie One More Time de Jerry Lewis (1970).

Grant Munro dans Ashes of Doom de Don Arioli et Grant Munro (1970).

Manuel de Blas dans Dracula contre Frankenstein (Reincarnator) de Tulio Demicheli (1970).

Paul Albert Krumm dans Jonathan de Hans W. Geissendörfer (1970).

Howard Vernon dans Dracula, prisonnier de Frankenstein (ici Dennis Price) de Jesus Franco (1971).

Eddie Garcia dans Batuta in Drakula de Luis San Juan (1971).

Christopher Lee dans le documentaire sur Les Nuits de Dracula : Cuadecuc, vampir de Pere Portabella (1971).

Ferdy Mayne dans The Vampire Happening de Freddie Francis (1971).

Zandor Vorkov (Roger Engel) remplaçant John Carradine qui était initialement prévu dans Dracula contre Frankenstein de Al Adamson, avec J. Carroll Naish dans le rôle de Frankenstein (1971).

Jacinto Molina dans Le Grand amour de Dracula de Javier Aguirre (1972).

Charles Macaulay dans Le Vampire Noir de William Crain (1972).

Howard Vernon, « papa » de Britt Nichols, la fille du titre dans La Fille de Dracula de Jesus Franco (1972)

Howard Vernon dans Dracula, prisonnier de Frankenstein de Jesus Franco (1972)

Christopher Lee dans Dracula 73 de Alan Gibson, avec Peter Cushing dans le rôle de Van Helsing, produit par Hammer Films (1972).

Aldo Monti dans Santo & Blue Demon vs. Dracula & the Wolfman de Miguel M. Delgado, avec Agustin Martinez Solares dans le rôle du Loup Garou (1973).

Jack Palance dans Dracula et ses femmes vampires de Dan Curtis (1973), adaptation fidèle du roman, c’est le premier à mettre en avant l’idée du vampire confronté à la réincarnation de sa femme, qui sera l’élément-clé de l’adaptation de Coppola.

Narciso Ibanez Menta dans La saga de los Dracula de Leon Klimovsky (1973).

Udo Kier dans Du Sang pour Dracula de Paul Morrissey (1974). Dans ce film, Dracula boit le sang de vierges pour retrouver sa vigueur. Cette version, sortie en pleine révolution sexuelle et franchement érotique, valorise le « péché de chair » qui permet de déjouer les plans du Comte.

Christopher Lee dans Dracula vit toujours à Londres de Alan Gibson, produit par Hammer Films (1974).

John Forbes-Robertson dans La Légende des Sept Vampires d’or de Roy Ward Baker, produit par Hammer Films (1974).

Harry Nilsson dans le rôle-titre de Son of Dracula de Freddie Francis, avec Dennis Price en Van Helsing, Freddie Jones en Dr Frankenstein et Ringo Starr en Merlin l’Enchanteur, si si (1974).

Paul Naschy dans Le Grand amour du comte Dracula de Javier Aguirre (1974).

David Niven dans Old Dracula de Clive Donner (1974).

Christopher Lee dans le documentaire Vem vr Dracula ? de Calvin Floyd (1975).

Peter Cushing dans Tendre Dracula de Pierre Grunstein (1975).

David Niven dans Vampira (Les Temps sont durs pour Dracula) de Clive Donner (1975).

Gary R. Holstrom dans Deafula de Peter Wolf (1975).

Art Leonardi dans le dessin animé Les Aventures de la Panthère Rose en Transylvanie (Pink Plasma), qu’il a lui-même réalisé (1975).

Jay Robinson dans Train Ride to Hollywood de Charles R. Rondeau (1975).

Christian Aligny dans Sexycon de Sergio Martino (1976).

Christopher Lee dans Dracula père et fils de Edouard Molinaro, avec Bernard Ménez en fil de Dracula (1976).

Stephen Boyd dans Lady Dracula de Franz Josef Gottleib (1978).

Michael Pataki dans Zoltan, le chien de Dracula de Albert Band (1978).

Frank Langella dans Dracula de John Badham (1979), adaptation fidèle du roman qui met en scène un Dracula sensuel et très distingué, capable de tomber amoureux, avec Laurence Olivier dans le rôle du professeur Van Helsing.

Klaus Kinski dans Nosferatu, fantôme de la nuit de Werner Herzog (1979), qui présente le vampire comme une victime que le temps ne laisse pas en paix et qui se plaint de ne pas pouvoir mourir.

George Hamilton dans Le Vampire de ces dames de Stan Dragoti (1979).

Andréas Voutsinas dans Charlots contre Dracula de Jean-Pierre Desagnat (1980).

Fabian Aranza dans La Dinastia de Dracula de Alfredo B. Crevenna (1980).

Duncan Regehr dans The Monster Squar de Fred Dekker (1987).

Klaus Kinski dans Nosferatu à Venis de Augusto Caminito (1988).

Hamilton Camp dans le film d’animation Scooby-Doo : Le Rallye des monstres de Ray Patterson (1988).

David Carradine dans Sundown de Anthony Hickox (1990).

Gary Oldman dans Dracula de Francis Ford Coppola (1992), adaptation fidèle du roman avec Keanu Reeves en Jonathan Harker, Winona Ryder en Mina et Anthony Hopkins en Van Helsing. Ce film montre un reversement des valeurs : c’est à cause de l’Eglise que Dracula a accédé à l’état de vampire. Le Comte s’est détourné de l’Eglise parce qu’elle avait refusé d’enterrer sa femme qui s’était suicidée.

Anthony Georghiou dans U.F.O de Tony Dow (1993).

Peter Fonda dans Nadja de Michael Almereyda (1994).

Anthony Crivello dans Monster Mash : The Movie de Joel Cohen et Alec Sokolow (1995).

Leslie Nielsen dans Dracula, mort et heureux de l’être de Mel Brooks (1995).

Conner Vandeer dans Frankenstein et moi de Robert Tinnell (1997).

Ernest M. Garcia, Chaba Hrotko et Tom McGowan dans Die Hard Dracula de Peter Horak, avec Bruce Glover en Van Helsing (1998).

Willem Dafoe dans la mise en abîme qu’est L’Ombre du vampire de E. Elias Merhige (2000), mélange anecdotes du tournage du film de 1922 et éléments fantastiques.

Toni Bertorelli dans Zora la Vampire de Antonio et Marco Manetti (2000).

Gerard Butler dans Dracula 2001 de Patrick Lussier, avec Christopher Plummer en Van Helsing (2001).

Langley Kirkwood dans Dracula 2000 de Darrell Roodt (2004) selon lequel Dracula ne serait autre que Judas Iscariote, l’apôtre de Jésus condamné pour sa traîtrise.

Stephen Billington dans Dracula II : Ascension de Patrick Lussier (2003).

Enrique Sarasola dans Killer Barby vs. Dracula de Jesus Franco (2002).

Thomas Desfossé dans La Fiancée de Dracula de Jean Rollin (2002).

Zhang Wei-Qiang dans Dracula, pages tirées du journal d’une vierge de Guy Maddin (2003).

Richard Roxburgh dans Van Helsing de Stephen Sommers, avec Hugh Jackman dans le rôle de Van Helsing, Shuler Hensley dans celui du monstre de Frankenstein, Samuel West en Dr Frankenstein, Robbie Coltrane en Mr Hyde et Stephen Fisher en Dr Jekyll (2004).

Dominic Purcell (Drake) dans Blade : Trinity de David S. Goyer (2004).

Rutger Hauer (Dracula III) et Stephen Billington (Dracula II) dans Dracula III : Legacy de Patrick Lussier (2005).

Peter Stormare joue le Comte dans le film d’animation Batman vs. Dracula de Michael Goguen (2005).

Marc Warren dans Dracula de Bill Eagles (2006).

David Harbour dans Awake de Joby Harold (2007)

Sam Worthington dans Dracula Year Zero de Alex Proyas (2007).

Max Alexander dans Sans Sarah, rien ne va de Nicholas Stoller (2008)

Dan Castellaneta a lui aussi prêté sa voix au célébre vampire dans les quatre épisodes des Simpson dans lesquels il apparaît : Treehouse of Horror (Saison 21 épisode 4 - 2009), E. Pluribus Wiggum (saison 19 épisode 10 - 2008), You Kent Always Say What You Want (saison 18 épisode 22 - 2007), Brawl in the Family (saison 13 épisode 7 - 2002).

En 2011, une nouvelle comédie musicale chorégraphiée par Kamel Ouali et écrite par Jennifer Ayache (Superbus) mettra en scène le personnage de Bram Stocker. Pour les curieux, premier titre ici.

Appian Way, la société de production de Leonardo DiCaprio prévoit de tourner une nouvelle adaptation intitulée Harker et mettant en scène Jonathan Harker, un policier de Scotland Yard, à la recherche du Comte Dracula. A priori, DiCaprio ne fera pas partie du casting.

Partager cet article

Repost 0

commentaires