Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 14:51
Citation de Tom Hanks

« Franchement, tous les réalisateurs devraient jouer dans un film et tous les acteurs devraient en réaliser un, parce qu’alors vous découvrez ces pressions qui sont au-delà de votre contrôle et vous apprenez comment en tant qu’acteur, vous pouvez aider le réalisateur et, en tant que réalisateur, comment vous vous pouvez aider l’acteur. »

Studio Ciné Live n°54, novembre 2013

Partager cet article

Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 14:48
Capitaine Philips

De : Paul Greengrass

Avec : Tom Hanks, Barkhad Abdi, Catherine Keener...

L’histoire : Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens.

Mon avis : Ce thriller maritime réalisé par Paul Greengrass a d’abord le grand mérite de ne pas verser dans le manichéisme primaire. Haletant et tendu, ce huis-clos hyper réaliste prend véritablement aux tripes. Si la patte du réalisateur est reconnaissable entre mille, il a surtout eu la bonne idée de calmer l’hystérie stylistique qui avait parasité Green Zone, presque irregardable. Immédiatement sympathique pour le spectateur, Tom Hanks (imbattable dans le rôle de Mister Good Guy) est une nouvelle fois impeccable de sobriété. Dans le rôle du capitaine des pirates, Barkhad Abdi se montre tout autant convaincant. On saluera enfin l’audace technique de ce projet qui plonge plus d’une heure durant le spectateur dans un canot de sauvetage ! Du grand spectacle très recommandable.

Partager cet article

8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 14:45
Dark Shadows

De : Tim Burton

Avec : Johhny Depp, Michel Pfeiffer, Eva Green, Helena Bonham-Carter…

L’histoire : En 1752, Barnabas Collins, fils de bourgeois émigrés ayant fait fortune aux Etats-Unis, est transformé en vampire par la servante (et sorcière) Angélique que le jeune homme n’aime pas. Enfermé dans un cercueil, Barnabas est « libéré » par erreur en 1972…

Mon avis : Quinzième film de Tim Burton, Dark Shadows est sans doute l’œuvre la moins enthousiasmante de son auteur. S’il se regarde sans déplaisir mais surtout sans réelle passion, cet hommage aux films muets fantastiques (Depp semble tout droit sorti de Nosferatu le vampire de Murnau) manque singulièrement de folie : tout semble constamment bridé. Un comble pour un film signé Burton ! Le scénario est assez paresseux, les rares gags tombent à plat et le rythme des plus inégal. Plus triste encore, une distribution de première classe mais sous exploitée (Johnny Lee Miller, un petit tour et puis s’en va). Une vraie déception, donc.

Partager cet article

2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 14:39
Tel père, tel fils

De : Hirokazu Kore-Eda

Avec : Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Yoko Maki...

L’histoire : Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste…

Mon avis : Récompensée par le Prix du Jury à Cannes en 2013, cette chronique familiale signée Hirokazu Kore-Eda n’aurait pas volé la Palme d’Or ! Délicat du début à la fin tant, dans l’interprétation (très retenue) que dans la mise en scène (cadrage et travellings très discrets témoignent d’une belle maîtrise formelle), Tel père, tel fils développe la thématique de la parentalité autour de deux questions : Qu’est-ce qu’être parent ? Les liens du sang sont-ils si importants pour construire une famille ? En tout cas, le réalisateur se garde bien de chausser de gros sabots pour y répondre. Sans sentimentalisme mais avec beaucoup de sensibilité, Tel père, tel fils est une œuvre aboutie, épurée qui touche au cœur. Grand film !

Partager cet article

25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 14:20
Nos étoiles contraires

De : Josh Boone

Avec : Shailene Woodley, Ansel Elgort, Laura Dern, Willem Dafoe...

L’histoire : Atteinte d'un cancer des poumons, Hazel Lancaster survit grâce à une encombrante réserve d'oxygène qu'elle ne quitte jamais. Lors d’une réunion d’un groupe de soutien pour cancéreux, elle rencontre Augustus Waters. Les deux jeunes gens, à l'esprit vif, apprennent vite à se connaître et à s'apprécier...

Mon avis : Adaptation du formidable roman éponyme de John Green, le film de Josh Boone n’atteint certes pas le brio de l’œuvre originelle mais n’en demeure pas moins émouvante. Les scénaristes ont ainsi gardé la trame principale du livre (dont le périple à Amsterdam) mais ont également conservé la liberté de ton des personnages principaux. Ce qui donne des dialogues tour à tour drôles et touchants. Si l’on peut regretter une mise en scène trop sage et une musique quelque peu envahissante (la B.O est impeccable, cependant), le bel atout du film réside dans l’interprétation rayonnante de Shailene Woodley. Imparfait mais attachant, Nos étoiles contraires est un mélo qui célèbre la vie de manière énergique. Bref, tout à fait le genre de films qui ne réconciliera pas la critique professionnelle avec le public…

Partager cet article

19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 14:24
La Planète des Singes : l’Affrontement

De : Matt Reeves

Avec : Andy Serkis, Jason Clarke, Gary Oldman...

L’histoire : Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s'est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre…

Mon avis : Second volet du reboot Planète des Singes, cet Affrontement est une production aussi spectaculaire que cohérente. Car l’ambition du film est de montrer que la bêtise et la conquête du pouvoir n’épargnent ni les hommes ni les singes (!) et que l’un comme l’autre camp a ses raisons d’en venir à l’affrontement. Mais le film n’en glorifie pas pour autant la confrontation guerrière. A l’image de César, chef charismatique des singes (le pari technologique n’était pas gagné et on peut saluer le formidable travail d’Andy Serkis), qui sait faire preuve de confiance et de bienveillance à l’égard de l’ennemi. Ce second volet assez sombre quant à la nature humaine (et simiesque) développe l’air de rien une thématique troublante sur la notion de civilisation et sur la politique en général. Matt Reeves (Cloverfield) confirme donc son talent, aussi à l’aise dans le spectaculaire que dans les scènes plus intimistes. Quelques plans laissent même transparaître le regard d’un véritable auteur. Voilà un divertissement calibré certes, mais exigeant et ambitieux.

Partager cet article

17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 14:58
Citation de James Gray

« Il y a une drôle d’énergie sur la Croisette. C’est comme une bulle : ce que Cannes pense de votre travail n’est pas représentatif de ce que le reste du monde va penser. »

Première n°441, novembre 2013

Partager cet article

Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:29
The Immigrant

De : James Gray

Avec : Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner…

L’histoire : 1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, les Etats Unis. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules…

Mon avis : Décidément, les différents jurys cannois ne réussissent guère au talentueux James Gray. The Yards avait été copieusement sifflé en 2000 (mais défendu par Claude Chabrol), La nuit nous appartient (2007) et Two Lovers (2008) en étaient repartis bredouilles. Tout comme The Immigrant, qui ne suscita guère qu’un ennui poli de la part de nos critiques hexagonaux qui (c’est une constante avec eux) ont revu leurs copies depuis la projection cannoise. Ce n’est que justice. Dans une ambiance délétère mais superbement éclairée par Darius Khondji, Gray offre une vision sans concession de l’immigration américaine des années 1920. Si Marion Cotillard est presque de tous les plans (dur dur pour ceux qui ne sont pas fans de l’actrice), le vrai héros du film est bien le personnage incarné par Joaquin Phoenix, qui livre une nouvelle fois une composition ambiguës dont il a le secret. La mise en scène est du pur Gray : pas foncièrement « visible » mais toujours intense et maîtrisée (à l’image du dernier plan, superbe), elle transcende ce qui n’est aurait pu être qu’un chemin de croix complaisant.

Partager cet article

7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 14:32
Vacances Romaines

De : William Wyler

Avec : Gregeory Peck, Audrey Hepburn, Eddie Albert…

L’histoire : Princesse soumise à un étouffant protocole, Ann n'a pas une minute de liberté. En déplacement à Rome, elle fait la rencontre du journaliste Joe Bradley qui la reçoit chez lui sans connaître son statut…

Mon avis : Réalisée en 1953, cette comédie sentimentale possède toujours un charme fou. Légère mais pas niaise, cette fausse bluette cache assez bien sa mélancolie, portée en cela par l’assurance de Gregory Peck et la grâce d’Audrey Hepburn dans son premier grand rôle au cinéma (qui lui valut l’Oscar de la meilleure actrice en 1954). Les grincheux reprocheront les petites longueurs et le côté « carte postale » de l’ensemble. Mais les amateurs de comédie américaine ciselée et pétillante (co-écrite par Dalton Trumbo [Spartacus, Papillon], tout de même !) sauront prendre beaucoup de plaisir à ce conte de fées qui (attention spoiler !) ne finit pas si bien que cela… Dans le genre « classique » (rétro et pourtant indémodable), Vacances Romaines se visite plus que de raison !

Partager cet article

Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 14:36
Dead Again

De : Kenneth Branagh

Avec : Kenneth Branagh, Emma Thompson, Andy Garcia...

L’histoire : Le détective privé Mike Church enquête sur les personnes disparues. Appelé par les sœurs d'un couvent de Los Angeles, il accepte d'aider Grace, une jeune femme amnésique, à retrouver sa famille. Son enquête le mène jusqu'à Franklyn Madson, un antiquaire-hypnotiseur, grâce auquel il découvre que les cauchemars de Grace se réfèrent à l'assassinat de la pianiste Margaret Strauss par son mari en 1949…

Mon avis : Après le succès de son Henry V, Hollywood ouvrait grand ses portes à Kenneth Branagh, prodige anglais venu du théâtre. Ce dernier a choisi un polar ultra référencé (les clins d’œil à Hitchcock [Le Crime était presque parfait] et Orson Welles abondent), mais le projet témoigne néanmoins d’une modestie assumée. On sent que Branagh s’est bien amusé dans la reconstitution du Los Angeles de l’après-guerre filmé dans un superbe noir et blanc. Du coup, les scènes contemporaines paraissent plus plates et le jeu parfois plus outré. Pour autant, cet exercice de style assez ludique dans lequel le spectateur est invité à laisser de côté tout sentiment rationnel se laisse voir avec beaucoup de plaisir.

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog