Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 08:30

breezy.jpg

 

De : Clint Eastwood

Avec : William Holden, Kay Lentz...

L’histoire : Breezy est une jeune hippie mineure et sans attache, qui erre avec sa guitare. Frank Harmon est un agent immobilier sexagénaire et divorcé. Elle est désinvolte, c'est un ours cynique. Tout les sépare mais leur rencontre fortuite les plonge dans une histoire d'amour…

Mon avis : Troisième film de Clint Eastwood, Breezy a été réalisé deux ans après Un Frisson dans la nuit, et peu de temps après L'Homme des hautes plaines, dont l’affiche apparaît d’ailleurs dans le film. Le film est sans doute l’un des moins connus du grand Clint, et il semblerait que le studio n’ait pas vraiment cru en Breezy, puisque l’acteur-réalisateur apparaît sur l’affiche alors qu’il ne fait qu’une minuscule apparition dans le film ! (Guettez là, il est sur le ponton juste après la scène de la barbe à papa, et juste avant le joli clin d’œil du petit garçon qui n’est autre que Kyle) Cette histoire révèle une nouvelle fois une étonnante facette chez Eastwood : la veine sentimentale. Mais chez le réalisateur, cela ne signifie pas mièvrerie mais délicatesse. L’histoire entre ce sexagénaire et cette jeune fille aurait pût être graveleuse mais le film est davantage une chronique intimiste d’un couple qui va refuser de ses plier aux convenances. Eastwood a eu dès les années 70 une étiquette de gros réactionnaire, alors que son cinéma a toujours accordé une valeur importante au thème de la liberté. Breezy porte bien son nom : c’est elle qui va donner un nouveau souffle d’air frais au personnage de Frank, divorcé et solitaire (tiens, tiens). On y retrouve également quelques clairs-obscurs propres au cinéaste ainsi que le portrait d’un homme vieillissant (une obsession eastwoodienne). A voir pour mieux comprendre cet homme complexe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires