Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:10

derniere-tentation.jpg

 Tentation, Révélation, Crucifixion

De : Martin Scorsese

Avec : Willem Dafoe, Harvey Keitel, Barbara Hershey…

L’histoire : En Galilée, Jésus est un charpentier qui construit même des croix. Mais tandis que des voix le harcèlent, il décide de connaître ce que Dieu lui veut vraiment…

Mon avis : C’est en 1972, sur le tournage de Boxcar Bertha que Barbara Hershey (future Marie Madeleine) fit découvrir à Martin Scorsese le livre de Nikos Kazantzakis, auteur grec excommunié en en 1955 par l'Eglise orthodoxe. Il mettra plus de 15 ans à mettre le projet sur pied, ce qui fut d’autant plus difficile que les pressions de groupes religieux furent légion. Scorsese regrettera d’ailleurs ne pas avoir eu tout l’argent nécessaire pour mener à bien son projet. La Dernière Tentation est sans doute l’un des films les plus personnels de Scorsese, lui qui est entré au séminaire en 1956. De fait, il n’est pas toujours facile de prendre du recul quand un sujet vous obsède à ce point. Et le scénario de Paul Schrader (auteur du script de Taxi Driver) est parfois très rentre-dedans (Jésus s’arrachant le cœur et le montrant à ses disciples !). Pourtant, La Dernière Tentation est bien un film de Scorsese, peut-être l’un des plus attachants. Difficile de passer à côté du thème qui hante toute la filmographie du réalisateur : celui d’un homme dont les valeurs et aspirations ne peuvent s’appliquer aux codes de la société dans laquelle il vit. Scorsese dépeint ainsi un Jésus parfois écrasé par la charge qui lui incombe, bref, un Jésus très humain. Trop humain sans doute pour les fondamentalistes catholiques qui ont incendié des salles de cinéma de Paris et Besançon, où le film était projeté. Cinématographiquement, le film semble moins virtuose que les précédentes réalisations de Scorsese (il faut dire que le rythme de vie des mafieux impose une caméra survoltée, non ?), mais il possède néanmoins des plans marquants et fiévreux. Surtout, avec un certain temps d’avance, il réévalue le rôle de Judas (étonnant Harvey Keitel) et le montre sous un autre jour. Du catéchisme ? Pas vraiment. Mais une expérience surprenante, assurément…

Partager cet article

Repost 0

commentaires