Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 12:56

 Vertigineux

Avec: Laura Dern, Jeremy Irons, Justin Theroux, Mary Steenburgen...

L’histoire : Histoire de poupées russes et de film dans le film dans le film…

Mon avis : Film rêve insaisissable et gigogne, INLAND EMPIRE est une expérience cinématographique qui refuse la narration traditionnelle et toute tentative de rationalité. Lynch, tournant ce film sur 3 ans, s’est donc complètement laissé aller en offrant l’un des films les plus étranges qui soient. Si vos rêves sont sombres et déstabilisants (ce qui est mon cas) vous serez en territoire (presque) familier, même s’il y a des chances que vous soyez aussi effaré que le personnage de Laura Dern dans le film. Les autres prendront directement la porte de la sortie au bout d’une heure de film, où l’on côtoie une sitcom jouée par des personnages à têtes de lapin, des maffieux de l’est, le tournage d’un film marqué par la malédiction…. Comme le film a été tourné en numérique (caméra semi- professionnel en plus) et sans lumière ajoutée, le côté cauchemar est fortement rendu même si on y perd en velouté et beauté. Le problème avec cette façon de faire, c’est l’aspect quasi artisanal qui peut amener le spectateur à se dire que Lynch fait n’importe quoi. Je frémis aussi quelque peu en imaginant les fans de Mullholand Drive se ruer sur leur caméra numérique pour faire la même la chose…Ca risque d’être terrible dans les festivals ! J’avoue préférer sans conteste le Lynch d’Une Histoire Vraie (film parfait en ce qui me concerne) ou même de Lost Highway. Mais si INLAND EMPIRE est trop long, parfois trop crade visuellement, est ressemble même à une auto-caricature, il n’en demeure pas moins que le concept de film labyrinthique n’est pas si courant est mérite vraiment le coup d’œil pour qui aime se perdre. A regarder donc, en laissant l’intellect au vestiaire, comme l’on regarde un objet pendant une longue séance de méditation…

Partager cet article

Repost 0

commentaires