Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

15 février 2006 3 15 /02 /février /2006 12:27

Né à Newcastle upon Tyne, au nord de l'Angleterre, le 21 juillet 1944, Tony Scott, frère du réalisateur Ridley Scott, se destinait tout d'abord à être peintre. C'est lors de ses études au College of Art de Leeds qu'il commence à s'intéresser à la photo et au cinéma. Il réalise un court métrage d'après une nouvelle d'Ambrose Bierce, One of the Missing. Deux ans plus tard, il signe un second court métrage, intitulé Loving Memory, produit par le British Film Institute et le comédien Albert Finney. En 1973, Scott s'associe à son frère pour créer une société de films publicitaires, RSA. A eux deux, les frères Scott raflent la plus grande partie des récompenses dans ce domaine pour leur créativité et leur imagination. S'inspirant d'une nouvelle de Henry James, Author of Beltraffio, Tony Scott réalise par la suite un film d'une heure pour la BBC, et sa carrière de metteur en scène de cinéma démarre en 1983 avec un gros coup médiatique, Les Prédateurs, un film de vampires ultrasophistiqué réunissant rien moins que Catherine Deneuve, David Bowie et Susan Sarandon. La critique se laisse prendre au jeu, tout en pestant contre l'esthétique publicitaire, un reproche qui va coller à la peau du cinéaste, ainsi qu'à son frère, même si ce dernier se lance dans des aventures plus ambitieuses. Trois ans plus tard, avec Top Gun, Tony Scott met en plein dans le mille et impose sa marque de fabrique : images surléchées, montage de clip, trop souvent au détriment de l'histoire. Le film fera de Tom Cruise LA superstar absolue, et de son réalisateur un metteur en scène de plus en plus demandé à Hollywood pour les grosses machines riches en testostérone. Suivront Le flic de Beverly Hills 2, la suite pétaradante des aventures d'Eddie Murphy avec en bonus une Brigitte Nielsen parfaite en garce façon bombe. Revenge, l'un des films les plus personnels de Tony Scott avec Kevin Costner et Anthony Quinn, qui allie brillamment polar noir et western, mais connaîtra malheureusement des ennuis de production au point de sortir méchamment tronçonné. Retour à un cinéma nettement plus impersonnel avec Jours de tonnerre, dédié au culte de Tom Cruise dans le rôle d'un pilote de course, puis avec Le dernier samaritain, thriller boum-boum-pan-pan dans lequel Bruce Willis fait équipe avec Damon Wayans. Le mouvement de balancier entre blockbuster calibré et tentative d’auteur se poursuit avec d'un côté True Romance, d'après un scénario de Quentin Tarantino et réunissant une pléiade de stars sur le mode de la surenchère et de la frénésie qui fait de ce polar satirique un film culte, et de l'autre côté des œuvres comme USS Alabama, un thriller se déroulant intégralement à bord d'un sous-marin en plongée, et The Fan, où Robert De Niro se pâme d'une admiration obsessive pour Wesley Snipes. Douze ans près Top Gun, Tony Scott retrouve son producteur Jerry Bruckheimer pour Ennemi d'Etat, course-poursuite infernale sur le thème très en vogue du complot gouvernemental, dans lequel le cinéaste fait preuve, à défaut d'originalité, d'un sens du rythme et d’une efficacité somme toute très honorable. Il rassemble ensuite pour Spy Game un duo de belles gueules avec Robert Redford et Brad Pitt, au cœur d'une histoire d'espionnage efficace, avant de plonger Denzel Washington dans la détresse provoquée par la disparition de la fillette dont il était le garde du corps, à l'occasion de Man on Fire, remake d'un thriller musclé d'Elie Chouraqui. En 2005, il s'attaque, avec Domino, à l'histoire incroyable mais vraie d'un top model devenu une redoutable chasseuse de primes et planche sur Emma's War, drame tiré d'un roman de Deborah Scroggins. En 2006, il tourne de nouveau avec Denzel Washington dans Déjà vu, il le retrouve pour la troisième fois en 2009 dans le très agité L'Attaque du train 123, et une quatrième fois en 2010 pour une nouvelle histoire de train : Unstoppable. Les prochaines années seront tout aussi riches en testostérone avec Potsdamer Platz dans lequel Tony Scott dirigera Javier Bardem, Jason Statham et Mickey Rourke entre autres et Nemesis, tous deux prévus pour 2011.



FILMOGRAPHIE

1983 Les prédateurs

1986 Top Gun

1987 Le Flic de Beverly Hills 2

1990 Revenge

1991 Jours de tonnerre

1992 Le Dernier samaritain

1993 True Romance

1995 USS Alabama

1997 The Fan

1998 Ennemi d'Etat

2001 Spy Game

2004 Man on Fire

2005 Domino

2006 Déjà vu
2009 L'Attaque du train 123

2010 Unstoppable

Partager cet article

Repost 0

commentaires