Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 12:32

to-rome-with-love.jpg

 

De : Woody Allen

Avec : Woody Allen, Penélope Cruz,  Alec Baldwin, Roberto Benigni...

L’histoire : Célèbre architecte, John est en vacances à Rome, où il a vécu autrefois. Il rencontre Jack, qui lui rappelle le jeune homme qu'il était. Lorsque Sally, la petite amie de John, présente sa copine Monica, aussi pétillante que séductrice, à Jack, celui-ci ne tarde pas à tomber éperdument amoureux d'elle. Au même moment, Jerry, metteur en scène d'opéra à la retraite, s'envole pour Rome avec sa femme Phyllis pour rencontrer Michelangelo, fiancé italien de leur fille Hayley…

Mon avis : Le Woody Allen cuvée 2012 n’a visiblement pas convaincu la presse spécialisée, reprochant au film son côté carte postale. Comme si le Manhattan du réalisateur new-yorkais n’était pas une projection fantasmée de sa ville fétiche ! Bref. Le tour d’Europe de Mr Allen fait escale à Rome. Oui, Rome est superbe et magnifiée grâce aux images de Darius Khondji. Est-ce que cela dessert les intrigues ? Non. Car si To Rome with Love s’avère une œuvre mineure dans la carrière du réalisateur, il est bien supérieur au Midnight in Paris qui avait séduit bien des journalistes. Va comprendre. Supérieur parce que le film ne tourne pas autour d’une seule idée. Dans cet opus romain (où tous les italiens parlent italien, ce qui est assez rare dans une production américaine), des idées, il y en a plein. Mais malheureusement, Allen ne les exploite pas totalement, à l’image de cette histoire où un simple quidam (incarné par Roberto Benigni) devient une star du jour au lendemain. On voit bien que Woody Allen critique les médias contemporains et la surenchère dans laquelle ils se complaisent parfois, mais la dénonciation se termine sur le postulat que mieux vaut être riche et célèbre que pauvre et inconnu. Malgré ce côté un peu superficiel, To Rome with Love se voit sans déplaisir : quelques répliques font vraiment mouche (« le fils est communiste, le père croque-mort. La mère dirige une léproserie ? »), le casting est réjouissant et Rome est décidément un bien beau décor de cinéma. Désormais, il faut prendre les films de Woody Allen comme les cartes postales d’un tonton misanthrope qui nous voudrait pourtant du bien…

Partager cet article

Repost 0

commentaires