Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 20:39

Née le 14 avril 1996, Abigail Breslin est une actrice quasi omniprésente dans les rôles d’enfants, qu’elle partage avec Dakota Fanning. Elle donne la réplique à Mel Gibson et Joaquin Phoenix dans Signes de M. Night Shyamalan à tout juste 5 ans (d’ailleurs, le même réalisateur fera tourner son frère, Spencer, dans Phénomènes). Mais son casting de partenaires prestigieux ne s’arrête pas là. Elle a en effet joué avec Toni Collette (Little Miss Sunshine), Catherine Zeta-Jones et Aaron Eckhart (Le Goût de la vie),  Jodie Foster (une autre ex enfant-star) et le balèze Gerard Butler (L’Ile de Nim), ainsi que Cameron Diaz (Ma vie pour la tienne). La classe, quoi ! Et toujours en finesse. C’est remarquable et, franchement, on a hâte de voir la suite !

Elle a été nominée aux Oscar et aux BAFTA en 2007, pour sa performance dans Little Miss Sunshine.

 


 

FILMOGRAPHIE

2002 Signes (M. Night Shyamalan)

2004 Un Mariage de princesse (Garry Marshall)

2005 Panique à Central Park (Robert Vince)

        Fashion Maman (Garry Marshall)

        Keane (Lodge Kerrigan)

2006 Imaginary Friend (Marcello Daciano)

        5 Toutous prêts à tout (Robert Vince)

        Little Miss Sunshine (Jonathan Dayton)

2007 Le Goût de la vie (Scott Hicks)

2008 L’Ile de Nim (Jennifer Flackett)

        Un Jour, peut être (Adam Brooks)

2009 Rape : A Love Story (Harold Becker)

        Ma vie pour la tienne (Nick Cassavetes)

           Bienvenue à Zombieland (Ruben Fleischer)

Repost 0
Les Films d'avril - dans Filmographie
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 14:15

Son visage ne vous dit peut être rien, mais vous connaissez certainement sa voix.

Emmanuel Curtil est né en 1971, et dès 9 ans il intègre le Cours Simon à Paris. Après des débuts à la télévision, il est remarqué par Robert Hossein qui lui offre un rôle dans Les Misérables, avec Lino Ventura, puis par Jean-Jacques Debout qui l’engage pour sa comédie musicale Paul et Virginie.

Il découvre le milieu de la postsynchronisation et est engagé par la société de doublage SOFI.

A la télévision, il double successivement Mark-Paul Gosselaar (Zack Morris) dans Sauvés par le gong, Dean Cain (qui joue Clark) dans Loïs et Clark, Kyle Chandler (Gary) dans Demain à la une, Doug Savant qui joue à la fois Matt dans Melrose Place et Tom Scavo dans Desperate Housewives et Matthew Perry (Chandler) dans Friends.

Mais le doublage de cinéma lui fait lui aussi les yeux doux : il est le doubleur officiel de Jim Carrey, ce qui lui permet d’être au générique de films comme Ace Ventura, The Mask, The Truman Show, Man On The Moon, Eternal Sunshine Of The Spotless Mind. On l’entend également dans Austin Power 2 et 3 et Mon beau-père et moi, car il double également Mike Myers et Ben Stiller.

D’autre part, il enchaîne les dessins animés de prestige avec à son palmarès les voix de Simba adulte dans Le Roi Lion, Dimitri dans Anastasia, Moïse dans Le Prince d’Egypte, Kronk dans Kuzco et l’excellent Buck dans L’Age de glace 3.

 


FILMOGRAPHIE

1981 Un Dimanche de flic (Michel Vianey)

1982 Les Misérables (Robert Hossein)

1983 Vive les femmes ! (Claude Confortès)


VOXOGRAPHIE

1992 Wayne’s World (Penelope Spheeris)

1993 Sacré Robin des Bois (Mel Brooks)

        Super Mario Bros (Rocky Morton et Annabel Jankel)

        Wayne’s World 2 (Stephen Surjik)

        Rasta Rockett (Jon Turtletaub)

        Little Buddha (Bernardo Bertolucci)

        Il était une fois le Bronx (Robert De Niro)
        Trauma (Dario Argento)

1994 Le Roi Lion (Roger Allers)

        Dumb & Dumber (Frères Farrelly)

        Ace Ventura : détective privé (Tom Shadyac)

        The Mask (Chuck Russell)

        Serial Mother (John Waters)

        Les Trois Mousquetaires (Stephen Herek)

        Pulp Fiction (Quentin Tarantino)

1995 Meutre à Alcatraz (Marc Rocco)

        Les Quatre filles du Docteur March

        Ace Ventura 2 (Steve Oedekerk)

        Radio Rebels (Michael Lehmann)

        Generation 90 (Ben Stiller)
        L’Amour à tout prix (Jon Turteltaub)

        Priscilla, folle du désert (Stephan Elliott)

1996 Disjoncté (Ben Stiller)

        Pinocchio (Steve Barron)

1997 Menteur Menteur (Tom Shadyac)

        George de la Jungle (Sam Weisman)

        L’escamoteur (Paul Miller)

        Un Cadavre sur le campus (Alan Cohn)

        Demain ne meurt jamais (Roger Spottiswoode)

        Touch (Paul Schrader)

        Boogie Nights (Paul Thomas Anderson)

1998 Le Prince d’Egypte (Steve Hickner)

        Anastasia (Don Bluth)

        Le Roi Lion 2 (Rob LaDuca et Darrell Rooney)

        The Truman Show (Peter Weir)

        Las Vegas Parano (Terry Gilliam)

1999 American Pie (Paul et Chris Weitz)

        Man On The Moon (Milos Forman)

        Pinocchio & Gepetto (Michael Anderson)

        Ennemi d’état (Tony Scott)

        Babar, roi des éléphants (Raymond Jafelice)

        Inspecteur Gadget (David Kellogg)

        Austin Powers – L’espion qui m’a tirée (Jay Roach)

        Beowulf (Robert Zemekis)
        Le Corrupteur (James Foley)

2000 Kuzco, l’empereur mégalo (David Spade et John Goodman)

        Le Grinch (Ron Howard)

        Fous d’Irène (Frères Farrelly)

        Gosford Park (Robert Altman)

        Les Initiés (Ben Younger)

        Little Nicky (Steven Brill)

        The Crow 3 (Bharat Nalluri)

        Mon beau-père et moi (Jay Roach)

        Cybertraque (Joe Chappelle)

2001 American Pie 2 (James B. Rogers)

        Majestic (Frank Darabont)

        Donnie Darko (Richard Kelly)

        Monstres & Cie (Pete Docter et David Silverman)

        Zoolander (Ben Stiller)

2002 Corto Maltese, La cour secrète des arcanes (Pascal Morelli)

        Ali G (Mark Mylod)

        Hé Arnold ! Le Film (Tuck Tucker)

        Snow, Sex & Sun (Brendan et Emmett Malloy)

        Austin Powers – Goldmember (Jay Roach)

2003 Bruce tout-puissant (Tom Shadyac)

        Hôtesse à tout prix (Bruno Barreto)

        Le Chat chapeauté (Bo Welsh)

        Igby (Burr Steers)

2004 Pride (John Downer III)

        Le Roi Lion 3 (Bradley Raymond)

        Out Of Time (Carl Franklin)

        Les Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire (Brad Silberling)

        Eternal Sunshine Of The Spotless Mind (Michel Gondry)

        Père et flic (Michael Caton-Jones)

        La Plus belle victoire (Richard Loncraine)

        Girl Next Door (Luke Greenfield)

2005 Zig-Zag (Frederik Du Chau)

        A Dirty Shame (John Waters)

        H2G2 : le guide du voyageur galactique (Garth Jennings)

        Mon beau-père, mes parents et moi (Jay Roach)

        Kuzco 2 : King Kronk (Saul Andrew Blinkoff)

2006 Nos Voisins les hommes (Tim Johnson)

        The Wild (Steve Williams)

2008 Igor (Anthony Leondis)

2009 L’Age de glace – Le Temps des dinosaures (Carlos Saldanha)

Repost 0
Les Films d'avril - dans Filmographie
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 19:47

Il est né sous le nom de Eugene Curran Kelly le 23 août 1912 à Pittsburg en Pennsylvanie. Son père, James, est vendeur de photographies et sa mère, Harriet Curran, est passionnée de danse.

Troisième d'une famille de 5 enfants que leur mère pousse tous à la danse, Gene préfère pourtant le sport. Il fait du hockey sur glace, du football américain, de la natation et de la gymnastique, ce qui explique le niveau physique qu'il a réussit à atteindre et qui fit son succès. Sa cicatrice sur la joue gauche vient d'ailleurs d'un accident de vélo survenu quand il était enfant. Il se produit avec son frère Fred dans plusieurs spectacles sous le nom de The Kelly Brothers. C'est d'ailleurs la famille entière qui se lance en 1932 avec le studio de danse The Gene Kelly Studio of the Dance, la mère tient le rôle du manager, le père du comptable et les « enfants » enseignent. Pendant la Grande Dépression, Gene part faire ses débuts à Broadway pour la comédie musicale Leave It To Me en 1938. Mais c'est en 1940 grâce à Pal Joey, dont il tient le premier rôle, qu'il est remarqué par David O. Selznick qui lui ouvre les portes d'Hollywood. Comme il n'a pas de film à lui proposer, la MGM rachète le contrat de Gene Kelly pour le lancer sur grand écran en 1942 avec Pour moi et ma mie aux cotés de Judy Garland. Le film eut un certain succès et les bonnes critiques lui apportèrent une certaine notoriété mais la MGM, n'ayant aucun projet à la mesure de son talent, l'employa dans des comédies musicales peu remarquées. Entre temps, il a épousé en 1941 une danseuse nommée Betsy Blair qui lui donne une fille, Kerry. La MGM accepte en 1944 de prêter l'acteur à la Columbia qui produit La Reine de Broadway avec Rita Hayworth. Le film a un succès immense et marque le début de la popularité de la danse au cinéma. Gene Kelly, qui a chorégraphié les numéros de danse, a su donner une forme particulière à ses chorégraphies et innove encore lors d'Escale à Hollywood qu'il tourne avec Frank Sinatra, notamment dans la scène où il danse avec Jerry la souris en dessin animé, qui reste une référence en la matière. Le film est un succès et Gene Kelly est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur, mais cela ne l'empêche pas de s'engager dans la division photographique de la Navy jusqu'en 1946 pour participer à l'effort de guerre. A son retour il multiplie les comédies musicales : Living in a Big Way en 1947, Le Pirate et Les Trois Mousquetaires tous deux en 1948 et à nouveau aux côtés de Judy Garland, Match d'amour en 1949, comme une revanche car s'étant cassé la jambe avant le début du tournage, il a été remplacé par Fred Astaire dans Parade de Printemps la même année. Il ne chôme pas et enchaîne avec Un jour à New York qui marque une nouvelle collaboration avec Frank Sinatra en même temps que son passage derrière la caméra aux cotés de Stanley Donen. Le film sera un grand succès, et sera suivi 2 ans plus tard par Un Américain à Paris de Vincente Minelli qui reçoit l'Oscar du Meilleur Film ainsi qu'un Oscar d'Honneur qui est décerné à Gene Kelly pour marquer sa contribution à l'art chorégraphique et cinématographique et reconnaître sa carrière d'acteur, de réalisateur et de danseur. En 1953 Chantons sous la pluie, marque le retour de Gene Kelly derrière la caméra, toujours en binôme avec son ami Stanley. Ces deux films sont ceux qui ont eu le plus de succès, tant public que critique. Après le tournage de Beau fixe sur New York en 1955, sa carrière commence à décliner. Il quitte sa femme Betsy et met fin à son amitié de 20 ans avec Stanley Donen. Il joue dans Les Girls de George Cukor puis quitte la MGM deux ans plus tard, car le studio a refusé de le laisser s'investir dans La Blonde ou la rousse. Il décide alors de s'installer en Europe où il tourne L'Ile du danger (1954) et Au fond de mon cœur où il change de registre pour se tourner vers des rôles plus dramatiques qui ne rencontrent pas le public.

Le 18 avril 1956, il anime le mariage du Prince Rainier III de Monaco et de Grace Kelly. Après avoir fait partie du jury du Festival de Cannes en 1959, il participe à plusieurs films comme Le Milliardaire, Procès de Singe (1960), Madame croque-maris. En 1967, Jacques Demy lui offre de faire une apparition dans Les Demoiselles de Rochefort en forme d'hommage, et de son côté il continue à réaliser Hello Dolly avec Barbra Streisand en 1969 ou l'Attaque au Cheyenne Club avec James Stewart et Henry Fonda en 1970. En 1973 sa deuxième femme, Jeanne Coyne, dont il a deux enfants, Thimothy et Bridget, meurt d'un cancer. L'année suivante on le retrouve avec Fred Astaire, Liza Minnelli, Frank Sinatra, James Stewart et Elizabeth Taylor dans That's Entertainment III. Il fait quelques apparitions dans des films et des séries TV dans les années 80 et partage l'affiche de Xanadu avec Olivia Newton-John (Grease).Cette période est celle des honneurs : ceux du Kennedy Center en 1982 et la récompense de l'American Film Institute pour l'ensemble de sa carrière en 1985. En 1993, il est consultat sur la tournée "Girlie Tour" de Madonna et est l'un des nombreux acteurs qu'elle mentionne dans sa chanson Vogue. Il se remarie une troisième fois en 1990 avec l'écrivain Patricia Ward et commence une autobiographie qu'il n'a pas le temps de terminer car il décède le 2 février 1996 à Los Angeles.

 

FILMOGRAPHIE EN TANT QU'ACTEUR

1942 Pour moi et ma mie (Berkley)

1944 La Reine de Broadway (Vidor)

1945 Escale à Hollywood (Sidney)

1946 Ziegfeld Follies (Minnelli)

1947 Living in A Big Way (La Cava)

1948 Ma Vie est une chanson (Taurog)

       Les Trois Mousquetaires (Sidney)

       Le Pirate (Minnelli)

1949 Match d'amour (Berkley)

        Un jour à New York (Donen et Kelly)

1950 Summer Stock (Walters)

1951 It's A Big Country (Brown)

        Un Américain à Paris (Minnelli)

1953 Chantons sous la pluie (Donen et Kelly)

1954 L'Ile du danger (Boulting)

        Au Fond de mon coeur (Donen)

        Bigadoon (Minnelli)

1955 Beau fixe sur New York (Donen et Kelly)

1956 L'Invitation à la danse (Kelly)

1957 The Happy Road (Kelly)

        Les Girls (Cukor)

1960 Procès de Singe (Kramer)

        Le Milliardaire (Cukor)

1964 Madame croque-maris (Lee Thompson)

1967 Les Demoiselles de Rochefort (Demy)

1977 Viva Knievel ! (Katselas)

1980 Xanadu (Greenwald)

1983 Le Fugitif (Davis)

1994 That's Entertainment III (Sheridan)

1996 Musicals great Musicals : The Arthur Freed unit at MGM (Thompson)

 

FILMOGRAPHIE EN TANT QUE REALISATEUR

1949 Un Jour à New York (avec Donen)

1953 Chantons sous la pluie (avec Donen)

1955 Beau fixe sur New York (avec Donen)

1956 L'Invitation à la danse

1957 The Happy Road

1958 Père malgré lui

1969 Hello Dolly !

1970 L'Attaque au Cheyenne Club

Repost 0
Les Films d'avril - dans Filmographie
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 18:16

Maintenant qu'on sait où on l'a vu, Cillian Murphy, prononcez [kil-ian], voit le jour le 25 mai 1976 à Douglas dans le comté de Cork en Irlande. Fils d’une professeur de Français et d’un père inspecteur des écoles, le jeune garçon, aîné d’une fratrie de quatre rejetons (un frère, deux sœurs), se destine consciencieusement à une carrière d’avocat lorsqu’il découvre le monde de la comédie. Quelques années après, il se révèle au grand public dans la pièce “Disco Pigs”, primée “meilleur spectacle de création” aux festivals de Dublin (1996) et Edimbourg (1997). Tant est si bien qu’il en tournera l’adaptation cinématographique en 2002 sous la direction de Kirsten Sheridan. Dans l’intervalle, l’acteur connaît plusieurs succès marquants théâtraux dans “ Beaucoup de bruit pour rien ” dans le rôle de Claudio et de deux pièces mises en scènes par Garry Hyne. A la télévision, Cillian a également tenu le rôle principal du téléfilm BBC “The Way We Live Now” et a co-signé avec Paloma Beaza le scénario du court-métrage The Watchmen, sélectionné pour le prix du meilleur court-métrage par la chaine Turner Classic Movie. La véritable reconnaissance n'arrive pourtant qu'en 2002, lorsque le jeune homme qui a déjà tourné quelques longs métrages pour le grand écran (The Tale of Sweety Barrett, Eviction, Sunburn, La Tranchée, La vie à la folie, Mon cher ennemi) campe le rôle de Jim jeune comateux revenu à la vie après que la terre ait été infestée par un virus mortel dans le film d’horreur post-apocalyptique 28 jours plus tard de Danny Boyle. On l’aperçoit dès lors en garçon boucher amoureux de Scarlett Johansson dans La Jeune fille à la perle de Peter Webber, aux côtés de Nicole Kidman, Jude Law et Renée Zellweger dans Retour à Cold Mountain d’Anthony Minghella ou encore dans Batman Begins de Christopher Nolan (il avait d'ailleurs auditionné par le rôle de Batman). Ce dernier l’a tant apprécié qu’il lui a donné le rôle de l’ennemi de Batman lui-même, alias Jonathan Crane. Son regard bleu fascinant les cinéastes de tout poil, c’est à nouveau dans un rôle de dangereux psychopathe que Cillian revient en 2005. Il est un terroriste de haut vol dans Red Eye / Sous haute pression de Wes Craven. On l’a vu la même année dans Breakfast on Pluto de Neil Jordan, avant le drame historique Le Vent se lève de Ken Loach. L'acteur se transforme en physicien, à nouveau sous la coupe de Danny Boyle, pour Sunshine sorti en mars 2007, récit SF contant l'odyssée d'astronautes tentant de sauver un soleil sur le déclin. Engagé sur ce lourd projet, il renonce à jouer dans Once, succès surprise de 2007, et sera remplacé par l'auteur des chansons du film. En 2008 il revient le temps d'un clin d'oeil dans son rôle de l'Epouvantail pour le second volet de Batman. Christopher Nolan le fait de nouveau tourner en 2010 pour Inception, avec Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard et Ellen Page. Après une nouvelle apparition dans The Dark Knight Rises, il donne la réplique à Robert De Niro dans Red Lights puis à Tim Roth dans Broken.

Grand admirateur de Liam Neeson, il le considère comme son père cinématographique.


 

FILMOGRAPHIE

1998 The Tale of Sweety Barrett (Bradley)
1999 Eviction (Waller)
        Sunburn (Hume)
        La Tranchée (Boyd)
2001 La vie à la folie (Carney)
        Mon cher ennemi (Paskaljevic)
        Disco Pigs (Sheridan)
2002 28 jours plus tard (Boyle)
2003 Zonad (Carney, Carney, Hall)
        Intermission (Crowley)
        La Jeune fille à la perle (Webber)
        Retour à Cold Mountain (Minghella)
2005 Batman Begins (Nolan)
        Red Eye/Sous haute pression (Craven)

Breakfast on Pluto (Jordan)
2006
Le Vent se lève (Loach)
        Sunshine (Boyle)

2008 Le secret de Peacock (Lander)
        The Dark Knight (Nolan)

2010 Inception (Nolan)

2011 Time Out (Niccol)

        Retreat (Tibbetts)

2012 The Dark Knight Rises (Nolan)
        Red Lights (Cortés)

        Broken (Norris)

Repost 0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 12:58

Né le 12 octobre 1968 à Sydney, Hugh Jackman et ses quatre frères et soeurs ont été élevés par leur père, leur mère ayant émigré en Angleterre quand il avait 8 ans. Il fait des études de journalisme avant d'étudier la comédie et de faire ses premiers pas dans une série australienne en 1995.

Fan de la franchise des Vendredi 13, il est devenu acteur pour avoir l'occasion de jouer Jason.

Après un début sur grand écran en 1998 avec Paperback Hero, sa carrière internationale est lancée grâce à son rôle dans Mission : Impossible 2 en 2000 et surtout grâce à X-Men de Bryan Singer où il incarne Wolverine, rôle pour lequel il rempilera dans les deux épisodes suivants en 2003 et 2006.

Ces deux blockbusters lui permettent d'obtenir le rôle principal aux cotés de têtes d'affiche (John Travolta, Halle Berry...) dans Opération Espadon en 2002, puis celui du chasseur de vampires dans Van Helsing l'année suivante.

Mais il ne laisse pas de côté les comédies romantiques pour autant. Face à Ashley Judd dans Attraction animale en 2001 puis à Meg Ryan dans Kate & Léopold de James Mangold en 2002, il prouve qu'il est tout aussi capable de jouer les jolis cœurs. La même année, il anime seul la cérémonie des Oscar et multiplie les numéros dansés et chantés, montrant l'étendue de ses talents. Pourtant, il a refusé le rôle tenu par Richard Gere dans Chicago, se considérant trop jeune pour faire face au duo Catherine Zeta-Jones - Renée Zellweger,ce qui aurait donné une autre tournure au film selon lui.

2006 est l'année de la consécration. Du Le Prestige de Christopher Nolan où il campe un magicien du début du 20ème siècle aux cotés de Christian Bale et Scarlett Johansson à Scoop de Woody Allen, toujours avec Scarlett Johansson en passant par l'étrange The Fountain de Darren Aronofsky, il enchaîne des rôles de plus en plus variés sous la direction de réalisateurs talentueux. Mais il ne s'arrête pas là : la même année, il prête sa voix aux films d'animation Happy Feet et Souris City.

En 2008, il donne la réplique à Ewan McGregor dans Manipulation et on le retrouve dans la fresque Australia mise en scène par Baz Luhrmann où il joue aux cotés de sa compatriote Nicole Kidman. Cette année-là, il est élu "Homme le plus sexy" par le magazine People.

Il rempile en 2009 dans le rôle de Wolverine dans X-Men Origins : Wolverine, premier film produit par sa société de production, dont un deuxième opus (The Wolverine : Le combat de l'immortel) sort en 2013. Entre temps, il a repris son rôle le temps d'une apparition dans X-Men : Le Commencement, et a enchaîné Real Steel, le doublage du lapin de Pâques des Cinq Légendes et Les Misérables (qui lui vaut un Golden Globe du meilleurs acteur en 2013).

En 2014, il retrouve Bryan Singer qui le dirige une nouvelle fois en Wolverine dans X-Men : Days of Future Past qui lui donne l'occasion  de côtoyer à la fois l'ancien et le nouveau casting.

En 2010, il tourne une pub dansée pour Lipton, qu'il faut pouvoir assumer.

 


FILMOGRAPHIE

1998 Paperback Hero (Bowman)

1999 Erskineville Kings (White)

2000 X-Men (Singer)

2001 Attraction animale (Goldwyn)

        Opération Espadon (Sena)

2002 Kate & Léopold (Mangold)

2003 X-Men 2 (Singer)

2004 Van Helsing (Sommers)

2005 Stories Of Lost Souls (Furness)

2006 X-Men, L'Affrontement final (Ratner)

        Scoop (Allen)

        Le Prestige (Nolan)

        Souris City (Bowers)

        Happy Feet (Miller)

        The Foutain (Aronofsky)

2008 Manipulation (Langenegger)

        Australia (Luhrmann)

2009 X-Men Origins : Wolverine (Hood)

2011 X-Men : Le Commencement (Vaughn)

         Real Steel (Levy)

2012 Les Cinq légendes

2013 Les Misérables (Hooper) 

        The Wolverine : Le Combat de l'immortel (Mangold)

        Prisoners (Villeneuve)

        My Movie Project (Brill, Farrelly)

Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 18:18

Baz Luhrmann, réalisateur et scénariste, voit le jour le 17 septembre 1962 à New South Wales en Australie. Il doit son amour du cinéma à son père qui était gérant du cinéma de son village. Plus tard, il étudiera au réputé National Institute of Dramatic Art de Sidney. Après une spécialisation dans l'opéra, il se tourne vers le cinéma avec une ambition certaine. Inspiré par la passion de ses parents pour la danse professionnelle, il met en scène un champion de danse rebelle dans Ballroom Dancing en 1991. Cinq ans plus tard, il propose une relecture du classique de Shakespeare Roméo et Juliette en mêlant texte original et contexte contemporain. Romeo + Juliette, emmené par Leonardo DiCaprio et Claire Danes, qui lui permet de conquérir le public. Mais la consécration arrive avec Moulin Rouge, une comédie musicale alliant film d'époque et musique d'aujourd'hui et mettant un scène un nouveau couple : Nicole Kidman et Ewan McGregor dans une réalisation exubérante et colorée.

Il signe également la fameuse publicité Chanel avec Nicole Kidman et retrouve son actrice fétiche en 2008 pour Australia, déclaration d'amour à son pays réunissant un casting de célèbres compatriotes, dont Hugh Jackman.

Cinq ans plus tard, il  propose sa version du roman américain par excellence : Gatsby le Magnifique, qui lui permet de retrouver Leonardo DiCaprio tout en laissant libre cours à son sens du grandiose et du kitch. A suivre !

FILMOGRAPHIE
1991 Ballroom Dancing
1996 Romeo + Juliette
2001 Moulin Rouge
2008 Australia
2013 Gatsby le Magnifique

Repost 0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 20:36

 

Fils du réalisateur John Cromwell et de l'actrice Kay Johnson, James Cromwell alterne les pièces de Shakespeare et les projets expérimentaux. Son visage est bien connu des fans de séries telles que Star Trek : Next Generation, Dallas, Arnold et Willy ou M.A.S.H. Au cinéma il commence par un certain nombre de comédies et c'est pour son rôle dans Babe, le cochon devenu berger en 1996 qu'il est cité pour l'Oscar du Meilleur second rôle. Il signe d'ailleurs pour la suite de ce film familial. Mais, loin de se cantonner à cette image de fermier, il enchaîne les rôles de personnages autoritaires : politicien dans Larry Flynt et dans W., policier dans L.A. Confidential et dans Spider-Man 3, sénateur pour La Mutante 2, militaire dans Le Déshonneur d'Elisabeth Campbell, directeur de prison dans La Ligne verte, scientifique dans I, Robot ou encore fidèle chauffeur de Jean Dujardin dans The Artist.

FILMOGRAPHIE
1976 Un cadavre au dessert (R. Moore)
1978 Le Privé de ces dames (R. Moore)
1981 Nobody's Perfekt (P. Bonerz)
1983 L'Homme aux deux cerveaux (C. Reiner)
1984 Oh, God ! You Devil (P. Bogart)
1984 The House of God (D. Wrye)
1984 Revenge of the Nerds (J. Kanew)
1984 Tank (M. J. Chomsky)
1985 Explorers (J. Dante)
1986 Une sacré bordel ! (B. Edwards)
1987 Revenge of the Nerds II : Nerds in Paradise (J. Roth)
1988 The Rescue (F. Fairfax)
1989 The Runnin' Kind (M. Tash)
1989 Pink Cadillac (B. Van Horn)
1992 Gentleman Babe (A. Hiller)
1994 Romeo is Bleeding (P. Medak)
1996 Babe, le cochon devenu berger (C. Noonan)
1996 L'Effaceur (C. Russell)
1997 Owd Bob (R. Gibbons)
1997 L'Education de Little Tree (R. Friedenberg)
1997 Larry Flynt (M. Forman)
1997 Star Trek : Premier contact (J. Frakes)
1997 L.A. Confidential (C. Hanson)
1998 Deep Impact (M. Leder)
1998 La Mutante 2 (P. Medak)
1999 Babe, le cochon dans la ville (G. Miller)
1999 Le Deshonneur d'Elisabeth Campbell (S. West)
2000 La Ligne verte (F. Darabont)
2000 La Neige tombait sur les cèdres (S. Hicks)
2000 Le Celibataire (G. Sinyor)
2000 Space Cowboys (C. Eastwood)
2000 Citizen Welles (B. Ross)
2001 Raptor (J. Wynorski)
2002 La Somme de toutes les peurs (P. A. Robinson)
2002 Spirit, l'étalon des plaines (K. Asbury)
2003 The Snow Walker (C. M. Smith)
2003 Blackball (M. Smith)
2004 I, Robot (A. Proyas)
2005 Store Wars : When Wal-Mart Comes to Town (R. Greenwald)
2005 Mi-temps au mitard (P. Segal)
2006 The Queen (S. Frears)
2007 Spider-Man 3 (S. Raimi)
2007 Jane (J. Jarrold)
2008 W. - L'improbable Président (O. Stone)

Tortured (N. Levovitz)

A Lonely Plce For Dying (J. E. Evans)

2009 Clones (J. Mostow)

2010 Secrétariat (R. Wallace)

2011 The Artist (M. Hazanavicius)

Memorial Day (S. Fischer)

Cowgirls n' Angels (T. Armstrong)

2012 Soldiers Of Fortune (M. Korostyshevsky)

Still (M. MaGowen)

Hide Away (C. Eyre)

Repost 0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 18:50

L'enfance de Joaquin Phoenix est nomade car ses parents (adepte de la secte Les enfants de Dieu) sont cueilleurs de fruits itinérants et qu'ils sillonnent le continent nord-américain dans une caravane. Ça n'est pas l'idéal pour le piston, et pourtant son frère River et lui se lancent tous deux dans une brillante carrière au cinéma. Il tourne son premier film, Spacecamp (1987). On le retrouve ensuite dans Portrait craché d'une famille modèle de Ron Howard (1989). Mais il se fait surtout remarquer six ans plus tard en incarnant Jimmy, amoureux embobiné par Nicole Kidman dans Prête à tout de Gus Van Sant. Aimant interpréter des personnages marginaux, il se voit confier le rôle du fiancé violent de Claire Danes dans U-Turn (1997) d'Oliver Stone, du gérant de sex-shop dans 8mm (1999), de l'ami peu recommandable dans The Yards (2000) de James Gray (dont il deviendra l'acteur fétiche), et de briller en empereur (peu) Commode dans Gladiator. Néanmoins, sa filmographie comporte quelques rôles de « gentils », dont deux dans des films de M. Night  Shyamalan, Signes (2002) et Le Village (2004), ainsi que dans  Piège de feu où il interprète un pompier en 2005. La même année, il apparaît brièvement dans Hotel Rwanda, puis dans Walk the line pour lequel il apprend à jouer de la guitare et interprète lui-même les chansons du grand Johnny Cash. C'est l'un des rôles les plus marquants de sa carrière et il lui vaudra une nomination à l'Oscar du Meilleur Acteur en 2006. L'année suivante il retrouve James Gray pour La Nuit nous appartient, et tourne a nouveau à ses cotés en 2008 pour Two Lovers, ce qui porte au nombre de trois les projets avec ce (grand) réalisateur. Au moment de la sortie du film, Joaquin Phoenix annonce qu'il compte arrêter sa carrière d'acteur, au profit du rap (décision parodiée par Ben Stiller aux Oscars 2009). En réalité cette décision est une expérience filmée par son beau-frère Casey Affleck et sortie en salle en 2011 sous le titre I'm Still Here - The Lost Year of Joaquin Phoenix. En 2013, pour son grand retour, il tient le rôle principal de The Master de Paul Thomas Anderson, retrouve une nouvelle fois James Gray pour Low Life aux côtés de Marion Cotillard et Jeremy Renner et partage d'affiche du prochain film de Spike Jonze, Her, avec Amy Adams (qui jouait déjà la femme de Philip Seymour Hoffman dans The Master) et Olivia Wilde.

 

FILMOGRAPHIE
1986 Spacecamp (Winer)
1987 Russkies (Rosenthal)
1989 Portrait craché d'une famille modèle (Howard)
1995 Prête à tout (Van Sant)
1997 Les Années rebelles (O'Connor)
1998 Clay Pigeons (Dobkin)
1998 U-Turn (Stone)
1999 8mm (Schumacher)
1999 Loin du paradis (Ruben)
2000 Gladiator (Scott)
2000 The Yards (Gray)
2001 Buffalo Soldiers (Jordan)

2001 Quills (Kaufman)
2002 Signes (M. Night Shyamalan)
2003 It's All About Love (Vinterberg)
2004 Frère des ours - voix (Walker)
2004 Le Village (M. Night Shyamalan)
2005 Piège de feu (Russell)
2005 Hotel Rwanda (George)
2006 Walk the Line (Mangold)
2007 Reservation Road (George)
2007 La Nuit nous appartient (Gray)
2008 Two Lovers (Gray)

2011 I'm Still Here - The Lost Year of Joaquin Phoenix (Affleck)

2013 The Master (P.T. Anderson)

         Low Life (Gray) 

          Her (Jonze) 

Repost 0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 19:18

ledger-heath.jpg

Acteur australien, né Heathcliff Andrew Ledger le 4 avril 1979, Heath Ledger est le fils d'un ingénieur et d'une prof de français qui lui a donné le nom du héros de Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë. Il reçoit une formation sportive et artistique poussée et fait sa première apparition dans Clowning Around en 1992. Mais c'est grâce à la série Sweat dans laquelle il incarne un cycliste gay qu'il se fait remarquer. Son premier rôle principal sera Two Hands en 1999 puis 10 bonnes raisons de te larguer en 2000 qui marque son arrivée aux Etats Unis. Successivement fils de Mel Gibson dans The Patriot (2000) et de Billy Bob Thornton dans A l'ombre de la haine, Heath Ledger enchaîne les rôles de composition de Chevalier aux Frères du désert. A partir de 2004, plus personne n'ignora son visage grâce au magnifique Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui lui vaudra une nomination méritée à l'Oscar et sur le tournage duquel il rencontre Michelle Williams, sa compagne de 2005 à 2007 et mère de sa fille Matilda Rose. Excellent dans la métamorphose physique, il se glisse ensuite dans la peau d'un des Frères Grimm aux cotés de Matt Damon pour Terry Gilliam, de Casanova, d'une des multiples facette de Bob Dylan par Todd Haynes dans I'm not there et enfin époustoufle tout le monde par son interprétation inspirée du Joker dans The Dark Knight de Christopher Nolan. Ce rôle l'empêche d'accepter de travailler avec Baz Luhrmann sur Australia, mais lui vaut plus de 30 récompenses posthumes et fait de lui l'un des huit acteurs du monde à avoir obtenu l'Oscar, le BAFTA, le Critics' Choice, le Golden Globe et le SAG pour le même rôle. Il est retrouvé mort le 22 janvier 2008 à New York, alors qu'il est en plein tournage de The Imaginarium of Doctor Parnassus pour lequel il retrouvait Terry Gilliam. Il sera remplacé au pied levé par Johnny Depp (dont il admirait les transformations physiques), Colin Farrell  (qui avait obtenu le rôle titre d'Alexandre pour lequel Heath Ledger avait auditionné) et Jude Law. Daniel Day-Lewis, admiratif de son travail, lui dédie son Oscar en 2008. Malheureusement, c'est ici que s'achève cette courte mais brillante filmographie.

 


FILMOGRAPHIE

1992 Clowning Around (George Whaley)
1997 Paws (Karl Zwicky)
        Blackrock (Steven Vidler)
1999 Two hands (Gregor Jordan)
2000 The Patriot (Roland Emmerich)
        10 bonnes raisons de te larguer (Gil Junger)
2001 Chevalier (Brian Helgeland)
2002 Ned Kelly (Gregor Jordan)
        A l'ombre de la haine (Marc Forster)
2003 Frères du désert (Shekhar Kapur)
        Le Purificateur (Brian Helgeland)
2005 Casanova (Lasse Hallström)
        Les Seigneurs de Dogtown (Catherine Hardwicke)
        Les Frères Grimm (Terry Gilliam)
2006 Le Secret de Brokeback Mountain (Ang Lee)
2007 I'm not there (Todd Haynes)
2008 The Dark Knight (Christopher Nolan)
2009 The Imaginarium of Doctor Parnassus (Terry Gilliam)

Repost 0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 19:32

Formé à la Royal Academy of Dramatic Arts, Ralph Fiennes (frère aîné de Joseph) commence sa carrière au théâtre. En 1990, il s'oriente vers la télévision et le cinéma. Son premier long métrage, il le tourne aux côtés de Juliette Binoche : Les Hauts de Hurlevent (1992). L'année suivante, il n'hésite pas à prendre du poids pour interpréter l'impitoyable officier nazi dans La Liste de Schindler de Steven Spielberg pour lequel il est primé. Il se glisse ensuite dans la peau d'un intellectuel hautain dans Quiz Show (1994) et d'un trafiquant de drogue dans Strange Days (1995).
Son plus grand succès critique est pour son rôle de comte mélancolique dans Le Patient anglais (1996), nationalité qui lui sert pour le rôle de l'agent John Steed dans Chapeau melon et bottes de cuir (1998). En 1999, il est l'amant passionné de Julianne Moore dans La Fin d'une liaison et joue trois rôles dans la grande fresque épique Sunshine.
Multipliant les genres, Ralph Fiennes interprète un schizophrène dans l'étrange Spider (2002) de David Cronenberg, le tueur en série de Dragon Rouge, s'essaye à la comédie romantique dans Coup de foudre à Manhattan (2003) et aide Nick Nolte a organiser deux casses pour L'Homme de la Riviera. En 2005, il se glisse successivement dans la peau de deux lords : dans Wallace et Gromit et le mystère du lapin-garou puis Voldemort dans Harry Potter et la Coupe de Feu (ainsi que dans les films suivants).
Ont suivi The Constant Gardener de Fernando Meirelles et Chromophobia de sa sœur Martha. En 2007, il réalise son premier film,  Snow Country, qui sera suivi par un second, Coriolan en 2011. 

En 2008, il est à l'affiche de Bons baisers de Bruges et, en 2009, du film de Stephen Daldry (Billy Elliot, The Hours) : The Reader. L'année suivante, il retrouve Liam Neeson (après La Liste de Schindler) pour Le Choc des Titans de Louis Leterrier, dans lequel il joue Hades (rôle qu'il reprend 2 ans plus tard dans La Colère des Titans). Entre temps, Ralph Fiennes se paye le luxe d'intégrer le casting du nouveau James Bond, Skyfall, et s'assure ainsi d'apparaître dans une nouvelle franchise.



FILMOGRAPHIE
1992 LesHauts de Hurlevent (Kosminsky)
1994 The Baby of Mâcon (Greenaway)
        La Liste de Schindler (Spielberg)
1995 Quiz Show (Redford)
1996 Strange Days (Bigelow)
1997 Oscar et Lucinda (Armstrong)
        Le Patient anglais (Minghella)
1998 Chapeau melon et bottes de cuir (Chechik)
        Le Prince d'Egypte (Hickner)
1999 Onegin (Fiennes)
2000 La Fin d'une liaison (Jordan)
        Il était une fois Jesus (Sokolov)
        Sunshine (Szabo)
2002 Dragon Rouge (Ratner)
        Spider (Cronenberg)
2003 Coup de foudre à Manhattan (Wang)
        L'Homme de la Riviera (Jordan) 
2004 The Chumscrubber (Posin)
        La Comtesse blanche (Ivory)
2005 Doris et Bernard (Balaban)
        The Constant Gardener (Meirelles)
2006 Chromophobia (Fiennes)
2007 The Gifted (Estes)
        Harry Potter et l'Ordre du Phénix (Yates)
2008 Bons baisers de Bruges (McDonagh)
        The Duchess (Dibb)
2009
The Reader (Daldry)
        Démineurs (Bigelow)
2010 Nanny McPhee et le Big Bang (White)
        Le Choc des Titans (Leterrier)
        Cemetery Junction (Merchant et Gervais)
 
Repost 0