Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 08:20

ma-meilleure-ennemie.jpg

 Ennemies rapprochées

De : Chris Columbus

Avec : Julia Roberts, Susan Sarandon, Ed Harris…

L’histoire : Isabel, jeune photographe de mode, est amoureuse de Luke. Mais ses enfants ne l’aiment pas du tout, et son ex-femme la hait ouvertement. Mais une nouvelle inattendue va bouleverser tout ce petit monde…

Mon avis : Ma Meilleure ennemie promettait par son casting et son titre VF un joli duel de comédiennes. Le résultat est décevant. D’abord parce que les relations mère/enfants/belle-mère, pourtant pas révolutionnaires au cinéma, sont sous exploitées et ensuite parce la confrontation des deux stars, dénuée de répliques acerbes, déçoit. Au contraire, le film tombe rapidement dans le drame tire-larmes bourré de situations convenues dont les scènes clé sous soulignées par force violons. Dommage que Columbus n’ait pas su profiter de son joli casting qui méritait mieux, avec une mention spéciale pour Ed Harris qui fait de la figuration. Bref, Ma Meilleure ennemie est un mélo tout ce qu’il y a de plus ordinaire.

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 16:17

grace-is-gone.jpg

 

De : James C. Strouse

Avec : John Cusack, Shélan O’Keefe, Gracie Bednarczyk…

L’histoire : A l’annonce du décès de sa femme, Stanley ne parvient pas à aborder le sujet avec ses filles. Il décide alors de les emmener aux Jardins Enchantés, un parc d'attractions à l’autre bout des Etats-Unis…

Mon avis : Grace Is Gone est un film bouleversant sur la perte d’un être cher. Il pose des questions auxquelles on a pas du tout envie connaître les réponses : Comment réagiriez vous à l’annonce de la perte de votre conjoint ? Et comment l’annonceriez vous à vos enfants ? Le personnage de John Cusack ne pouvant répondre à cette dernière question, il nous emmène dans un road movie sur lequel plane l’attente. C’est pour cette raison que la « lenteur » du film est justifiée par le propos : la révélation attendue ne peut avoir lieu que lorsque le père aura trouvé la force et les mots face à ses fillettes. L’attente abouti sur une révélation émouvante mais pas tire-larme, soulignée par la magnifique musique de Clint Eastwood (qui collabore avec Jamie Cullum pour la chanson-titre avant de récidiver à l’occasion de Gran Torino). Le film tient aussi et surtout grâce à son casting impeccable, tant Cusack que ses deux filles, qui permet de ne sombrer ni dans la caricature, ni dans l’image trop parfaite d’un père aimant.

Partager cet article
Repost0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 19:17

coup-de-foudre-a-seattle.jpg

De : Brandon Camp

Avec : Aaron Eckhart, Jennifer Aniston, John Carroll Lynch, Judy Greer, Martin Sheen…

L’histoire : Burke a perdu sa femme dans un accident de la route. Trois ans et un livre plus tard, il est l’animateur de conférences autour du deuil. Au cours de son séjour à Seattle, il va rencontrer Eloïse…

Mon avis : Aaron Eckhart, Jennifer Aniston, je m’attendais à une petite comédie romantique sans prétention mais relativement sympathique. Mais trop de lieux communs tuent ce film qui accumule les invraisemblances pour passer par tous les stades recommandés par le genre : la rencontre fortuite, l’idylle, le passé dissimulé, la dispute et les émouvantes retrouvailles. Bref, en le voyant on comprend mieux pourquoi Coup de foudre à Seattle n’est pas sorti en salles… Le casting était pourtant intéressant, mais les personnages secondaires (pourtant de talent avec Martin Sheen et John Carroll Lynch notamment) sont sous employés. Il faut dire que construire une comédie romantique sur un deuil n’est pas chose facile, et à choisir, je préfère nettement Le Goût de la vie avec le même Aaron Eckhart !

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:11

l'inspecteur ne renonce jamais

De : James Fargo

Avec : Clint Eastwood, Tyne Daly…

L’histoire : Le taciturne et expéditif Inspecteur Harry Callahan se voit affubler d’un nouveau partenaire : l’officier Kate Moore…

Mon avis : Troisième volet des aventures de L’inspecteur Harry, cet épisode réalisé en 1976 ne possède ni l’originalité du premier ni l’ambition formelle du deuxième. Malgré cela, ces aventures se suivent une nouvelle fois avec grand plaisir. Eastwood maîtrise l’archétype du flic justicier comme personne et son ironie est plus que réjouissante. Surtout, on voir l’acteur se frotter une nouvelle fois avec l’une de ses étiquettes : celle du macho de service. Comme souvent, il joue avec l’image qu’il véhicule pour mieux la retourner. C’est pour cela que le monsieur est passionnant. Bref, cet Inspecteur là est un divertissement calibré, mais pas aussi primaire qu’il en a l’air. Petit bémol : une musique jazzy bien curieuse sur des images de poursuites sur les toits. Une dernière chose : le climax du film se déroule à Alcatraz, la fameuse île prison sur laquelle Clint retournera trois plus tard dans l’impeccable Evadé d’Alcatraz

Partager cet article
Repost0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 12:07

Night-and-day.jpg

 

De : James Mangold

Avec : Tom Cruise, Cameron Diaz, Paul Dano

L’histoire : June est sous le charme de Roy, bel homme croisé fortuitement à l’aéroport. Mais cette rencontre va changer le court de son voyage…

Mon avis : Après Copland et Walk the line, le très éclectique James Mangold que nous aimons beaucoup s’attaque à la comédie d’action. Très vite, le réalisateur donne le ton : les invraisemblances, l’action et l’humour s’enchaînent, pleinement assumés. Le projet semble avoir été conçu uniquement pour le fun, et il touche en cela son objectif. Les cascades, nombreuses, sont non seulement très spectaculaires, mais le film sait aussi flirter avec la parodie sans trop sans y sombrer vraiment. Tant mieux car l’art de la parodie tient difficilement sur la longueur. Bref, c’est drôle juste ce qu’il faut. Night and Day sait surtout mettre en valeur ses deux stars : Diaz en Miss Catastrophe se sort bien d’un rôle qui aurait pu être horripilant, et Cruise en machine à tuer qui rappelle le Ethan Hunt de Mission Impossible, sait jouer de cette image avec un certain décalage. Bien sûr, Night and Day passera pour une œuvre mineure dans la filmographie de Mangold, mais il livre là un divertissement cool et réussi.

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 10:36

inception.jpg

 La science des rêves

De : Christopher Nolan

Avec : Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Ellen Page, Joseph Gordon-Levitt, Cillian Murphy, Tom Hardy

L’histoire : Dom Cobb est un voleur particulier : sa spécialité, l’extraction, consiste à s’approprier les secrets les plus précieux des individus, pendant qu’ils rêvent et que leur esprit est particulièrement vulnérable. Travaillant dans le monde de l’espionnage industriel, Cobb est également un fugitif traqué qui a dû abandonner sa famille. Mais une dernière mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie passée…

Mon avis : Septième film de Christopher Nolan (Le Prestige, The Dark Knight), Inception démontre une nouvelle fois l’énorme talent de son auteur. Visuellement, le film offre des plans rarement vus sur un écran. On n’est pas près d’oublier les scènes en apesanteur. Narrativement, Inception s’avère être un impressionnant jeu de pistes (le mot labyrinthe est évoqué à plusieurs reprises), jouant avec différents niveaux de « réalité ». L’intrigue est certes complexe, mais Nolan a l’intelligence de ne pas perdre ses spectateurs en route, ni de se croire plus malin que tout le monde (même s’il doit l’être un peu quand même). Mais le film n’est pas qu’une démonstration technique et narrative : il laisse également la place à l’émotion, et celle-çi n’est ni gratuite ni une figure imposée, c’est un moteur de l’intrigue. Comme souvent chez les auteurs, les doubles lectures sont possibles. Comme par exemple celle de la métaphore de la fabrication d’un film (des idées, des décorateurs, une équipe au service d’un univers imposé…), idée déjà en germe dans Le Prestige qui jouait également avec l’idée de mise en scène. Hollywood n’est pas surnommé la fabrique de rêves pour rien, et Nolan joue brillamment avec le mythe. Le casting est également au top avec la belle présence de DiCaprio pour la seconde fois cette année (après Shutter Island, autre merveille) en proie à un personnage devant faire face à ses propres fantômes visuels. Il démontre une nouvelle fois qu’il sait se frotter aux rôles denses et sombres. Le reste de la distribution (Joseph Gordon-Levitt, vu dans (500) jours ensemble, Ellen Page, l’héroïne pétillante de Juno et de Bliss, Cillian Murphy et Michael Caine of course) est éclectique, homogène et surtout impeccable. Bref, Inception est un blockbuster brillant et fascinant, intelligent et captivant. Sans nul doute l’un des films qu’il faut avoir vus cette année !

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 07:01

Toy-Story-3.jpg

De : Lee Unkrich

Avec les voix VO/VF : Tom Hanks/Jean-Philippe Puymartin, Tim Allen/Richard Darbois, Michael Keaton/Benoît Magimel...

L'histoire : Les jouets d'Andy sont paniqués : leur propriétaire part étudier à la fac et ils ne savent pas ce qu'ils vont devenir. Seront-ils du voyage ? Iront-ils au grenier... Ou pire, à la poubelle ?

Mon avis : Tout comme le quatrième opus de Shrek, cet épisode de Toy Story plaira autant aux enfants qu'aux adultes. Et surtout aux adultes n'ayant pas oublié leur enfance ! D'abord parce que les enfants ne sont évidemment pas encore concernés par le vrai thème du film, à savoir le devenir des jouets que l'on a tant aimés. Ensuite, les studios d'animation ont bien compris que leur public s'était considérablement élargi ces dernières années et ils en profitent donc pour multiplier clins d'oeil et références (les animateurs se sont d'ailleurs amusés à cacher de petits détails comme nous le montre Allociné dans sa minute n°730). Pourtant, comme d'habitude, ces points de départ "adultes" sont l'occasion de situations très amusantes et, pour le coup, totalement adaptées au public original. Les personnages sont toujours aussi bien croqués et l'animation, bien qu'ayant beaucoup évolué (le premier opus date de 15 ans, déjà !), reste fidèle à l'esprit Pixar. Voilà le film familial idéal :  coloré et rythmé, il enthousiasmera les petits (même si on le répète, ils n'en saisiront pas tous les enjeux), et touchera les parents par son côté un peu amer, et son émotion subtile évocant le passage à l'âge adulte. Bref, une excellente conclusion pour un studio épatant qui, non content d'avoir renouvelé le film d'animation tant formellement que scénaristiquement, a toujours prouvé qu'un bon divertissement pouvait aussi être intelligent. Une dernière chose, la version 3D est très dispensable (une nouvelle fois, serait-on tenté de dire)...

Philosophie magazine a consacré un article très intéressant à la trilogie Toy Story, et à Pixar en général dans son numéro 45 (décembre 2010/janvier 2011), à l'occasion de la sortie du coffret réunissant les trois opus.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 10:05

Creance-de-sang.jpg

 Sang pour sang

De : Clint Eastwood

Avec : Clint Eastwood, Jeff Daniels, Wanda De Jesus...

L’histoire : Après une crise cardiaque et une greffe de cœur, l’inspecteur Terry McCaleb profite d’une retraite bien méritée. Mais la visite d’une femme va remettre en cause sa tranquillité…

Mon avis : Réalisé en 2002, Créance de sang s’inscrit dans la lignée des thrillers de Clint, comme Les Pleins pouvoirs ou Jugé coupable. Autant dire que, bien que de belle facture, on a connu Eastwood bien plus inspiré. On peut par exemple regretter l’insistance des flash-back, qui n’apportent pas grand chose au spectateur attentif. Mais rappelons tout de même qu’un Clint Eastwood mineur reste un excellent film, et un bon divertissement malgré les incohérences du dénouement. Pourtant, le scénario de Brian Helgeland (réalisateur de Chevalier et scénariste de Mystic River) est adapté d’un roman de Michael Connelly. C’est justement après ce film, avec Mystic River, que la carrière de réalisateur d’Eastwood connaîtra un second souffle. Néanmoins, le film est agréable et les clins d’œils nombreux, de l’harmonica faisant penser aux westerns de Leone au goût des armes et courses poursuites dignes d’un Inspecteur Harry vieillissant. Créance de sang insiste d’ailleurs lourdement sur l’âge et ses réalités (thème cher au réalisateur) et pose un point de départ à une réflexion sur le don d’organes.

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 20:22

hotel-woodstock.jpg

 Hippie c’est tout...

De : Ang Lee

Avec: Demetri Martin, Emile Hirsch, Liev Schreiber, Paul Dano, Jeffrey Dean Morgan...

L’histoire : 1969 : Elliot Tiber, jeune designer d’intérieur, passe les vacances dans le motel délabré de ses parents pour les aider. Quand la ville voisine de Woodstock refuse d’accueillir un festival de musique, il décide de prendre les choses en mains…

Mon avis : Projeté à Cannes lors du festival 2009, Hôtel Woodstock est une comédie divertissante et rafraîchissante. C’est déjà pas mal, mais on attendait davantage de l’auteur de Brokeback Moutain. Si la reconstitution du célèbre festival est impeccable, le casting sans faute (Liev Schreiber réussit à ne pas être ridicule dans un rôle casse-gueule de travesti) et le montage brillant (le split-screen est utilisé intelligemment), le film pêche par son manque d’enjeu dramatique. On suit le personnage principal dans son projet et ses déboires familiaux mais l’on aurait apprécié être davantage investis, voire émus par son parcours. D’autant plus que la résolution du film n’est pas exempte d’ironie : l’essentiel n’est pas de faire partie de l’Histoire, mais de réussir son histoire. Bref, un film sympathique et soigné (images de Eric Gauthier, le directeur photo d’Into the Wild) mais sans doute un peu trop sage…

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 11:32

twilight-3.jpg

 Croc mignon

De : David Slade

Avec : Kirsten Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner…

L’histoire : Jacob a du mal à accepter le retour d'Edward aux côtés de Bella. Mais une menace va contraindre les deux clans à collaborer...

Mon avis : David Slade est un choix étonnant choix de la part des productions Summit en ce qui concerne la réalisation. Ce dernier s’était en effet illustré avec des films pas vraiment fleur bleue (30 jours de nuit, Hard Candy). Mais il fait preuve d’une mise en scène vive et inspirée dans les scènes d’action, plus proche de celle d’Hardwicke que de Weisz. En revanche, pas de prise de risque dans les nombreux dialogues du film. Ce n’est pas bien grave : Twilight 3 rempli efficacement le cahier des charges imposé par la série : beaucoup d’amour saupoudré d’un brin d’action. Certains ricaneront devant l’avalanche de sentiments (en même temps, faut pas se plaindre, on est pas trompés sur la marchandise), ou devant le côté sérieux du scénario (malgré quelques pointes d’humour bienvenues). Mais on apprécie surtout le soin apporté à l’ambiance, rendue crédible grâce à une photographie cohérente et à des trucages assez épatants (les loups sont une éclatante réussite), qui fait que la franchise respecte l’esprit des bouquins de Meyer (et s'inspire même d'une partie de son nouvel opus, La Seconde vie de Bree Tanner, le spin-off de Hésitation). Twilight version ciné ne résonne pas comme un vide tiroir caisse. Et malgré la tentation de nombreux critiques ne voir là-dedans qu’une apologie de l’abstinence, l’idéologie religieuse est loin d’être si évident : le spectateur que nous sommes y voyons davantage une variation sur la peur et l’attraction de la sexualité de l’adolescence. De là à croire que Bush et les mormons sont derrière tout ça…

Partager cet article
Repost0