Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 20:35

 Colosse aux pieds d’argile

De : Paul Wegener et Carl Boese

L’histoire : Dans le Prague du XVIème, le rabbin Loew, à la fois philosophe et magicien, qui a vu dans les étoiles l'annonce d'un grand danger pour les Juifs, fabrique une statue d’argile pour sauver son peuple…

Mon avis : Réalisé en 1920, Le Golem est l’une des œuvres majeures de l’expressionnisme allemand, même si moins connu que le Cabinet du Dr Caligari (1920) ou Nosferatu (1922). L’éclairage et les effets spéciaux  sont étonnants pour l’époque, même si le monstre d’argile (interprété par l’un des réalisateurs) n’effraye pas vraiment contrairement au démon Astaroth, lui très réussi. Le Golem évoque également les persécutions juives du 16ème siècle, et la sensation d’enfermement et d’oppression est rendue efficacement avec les décors du ghetto, et de ses petites ruelles tortueuses. Précurseur de Frankenstein, autant dans le domaine littéraire (Le Golem est un célèbre mythe juif), que filmique, le film illustre un thème toujours bien d’actualité : l'inconscience des hommes à vouloir créer ses propres créatures, qui finiront par se retourner contre eux. Un film véritablement prémonitoire…

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 20:43

 Duels en trio
De : Sergio Leone

Avec : Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef…

L’histoire : Pendant la Guerre de Sécession, trois hommes se lancent à la recherche d'un coffre contenant 200 000 dollars en pièces d'or volés à l'armée sudiste…

Mon avis : Réalisé en 1966, le film, qui fait suite à Et pour quelques dollars de plus, est toujours un incroyable spectacle. Picaresque, contemplatif, mordant, les adjectifs ne manquent pas pour cette œuvre d’une richesse visuelle incroyable. Tarantino peut toujours courir pour essayer d’égaler le maître. Bien que présentant des personnages immoraux et d’un cynisme inouï (« Quand on tire, on tire, on raconte pas sa vie » lance Tuco à un sbire qu’il vient de descendre), l’humanité de Leone est malgré tout flagrante. Et l’émotion bien présente. Certes, le film comporte des scènes violentes (le personnage interprété par Lee Van Cleef exécutant la presque totalité d’une famille de paysans pour de l’argent) mais ces dernières visent plus la démystification que la fascination à proprement parler. Et Clint Eastwood… Que dire de cet acteur dont le magnétisme légendaire sert parfaitement son personnage de « Bon » borderline ? Il y a quelque chose de volontairement « too much » chez Leone : un style unique, qui permet de mieux rendre compte des imbécillités notables de personnages sans foi ni loi. Et celui qui en rira n’aura peut-être pas tout compris. Que dire de plus, si ce n’est que la musique est, elle aussi, géniale ?

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:51


De : William Wyler

Avec : Audrey Hepburn, Shirley MacLaine…

L’histoire : Deux jeunes institutrices sont victimes d’une rumeur qui aura des conséquences désastreuses sur leur vie…

Mon avis : Avec ce film, William Wyler ose aborder un sujet tabou : l’homosexualité féminine. Il installe d’abord le cadre romantique de deux jeunes et jolies maîtresses qui tentent de monter leur école, pour les faire basculer brusquement dans le cauchemar des ragots. Mettant en scène trois générations d’actrices exceptionnelles : Audrey Hepburn, bien sûr, mais aussi Shirley MacLaine, Miriam Hopkins, Fay Bainter, Karen Balkin et Veronica Cartwright, Wyler nous offre une histoire exclusivement féminine. Les hommes sont absents ou lâches (c’est sûr, ça ne fait pas super envie comme ça), mais les femmes sont capables du meilleur comme du pire, surtout du pire les unes envers les autres. Au-delà du thème polémique (le film date de 1961), l’histoire montre bien l’influence que nous pouvons avoir sur l’existence des autres. Pouvoir conscient ou inconscient, utilisé ou non, pour faire le bien ou le mal, mais pouvoir tout de même. De plus, il refuse de tomber dans la pédolâtrie (utilisé ici dans le sens d’une fascination pour l’enfance) et montre le côté sombre que peuvent avoir certains enfants, y compris pour ceux qui leur veulent du bien. Bref, si ce film n’est peut être pas le meilleur de William Wyler (Vacances Romaines, Ben Hur), il a le mérite d’aborder un sujet délicat tout en finesse et, l’air de rien, de proposer une réflexion…

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 14:35

 Un jour j'irai à New York avec toi
Avec : Gene Kelly, Frank Sinatra...

L'histoire : Trois marins débarquent à New York pour une permission de 24 heures et comptent bien en profiter...

Mon avis : Première tentative de co-réalisation de Gene Kelly aux cotés de Stanley Donen, Un jour à New York n'est sans doute pas le plus abouti des projets du fameux duo. Aucun reproche à faire à la réalisation même si elle n'a rien de rare, c'est plutôt par le scénario que ce film pèche. L'enjeu est un peu léger (Gabey le marin parviendra t'il a retrouver sa belle rencontrée dans le métro new-yorkais ?) et ne suffit pas vraiment à faire le lien entre les très nombreux numéros musicaux. Nettement moins inspiré que Chantons sous la pluie et moins marrant que Le Pirate, Un Jour à New York est une petite comédie un peu caricaturale. Heureusement l'humour fait une courte apparition à la fin du film où l'on voit les trois marins obligés de se travestir en danseuses orientales. Malgré tout, l'excellent duo Kelly - Sinatra (que l'on peut retrouver dans Escale à Hollywood) est savoureux et assez rare pour se réserver cette comédie musicale pour une petite soirée pépère...

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 19:43

 Le Grand Bleu
L'histoire : Biographie pas si fictive de Yves Klein, l'inventeur du monochrome...

Mon avis : Réalisé à l'occasion de la rétrospective Klein au Centre Pompidou en 2006, le documentaire de François Levy-Kuentz, alimente le débat : Yves Klein génial génie ou incorrigible mégalo ? Probablement un peu des deux. Mais ce film, qui s'appuie sur de nombreuses images archives, a le grand mérite, comme Le Mystère Picasso de Henri-Georges Clouzot, de nous montrer l'artiste au travail... Et cela n'a pas de prix. C'est aussi une occasion parfaite de découvrir la démarche brillante de Klein et de sortir de l'idée selon laquelle « l'art contemporain c'est du foutage de gueule » et autres « mon gamin de 5 ans fait la même chose ». Vous l'aurez compris, je suis une extra-fan de cet artiste et, malgré le bleu auquel décidément aucun support ne rend justice, ce documentaire est un joyau !

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 21:44

 Grandeur et déca-danse

Avec : Elvis Presley, Judy Tyler, Mickey Shaughnessy...

L’histoire : Vince Garrett se retrouve en prison pour homicide involontaire. Le caïd de la prison le prend sous son aile et lui apprend la musique…

Mon avis : Elvis acteur ça se rate aisément, sauf pour ce film. Evidemment, le rôle est très peu éloigné de la réalité, mais le crooner ne s’en tire pas si mal. Réalisé par Richard Thorpe cinq ans après Ivanhoé et quatre après Les Chevaliers de la Table Ronde, qui ont tous les deux assez bien vieilli, Le Rock du Bagne pèche un peu par son rythme qui ne correspond pas du tout au sujet traité. Ce qui est drôle, c’est qu’il présuppose ce que sera de la vie d’Elvis après les glorieuses 50’s: les succès faciles, la mégalomanie et l’amour de l’argent. Le visage poupin et le jeu de jambes du chanteur font en grande partie de l’intérêt de ce film, et le décrochage du son au moment des chansons est rigolo. S’il y a un film à voir avec Elvis acteur, c’est celui-ci, mais ne vous attendez pas non plus à une merveille…

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 15:32

 
Avec : Judy Garland, Gene Kelly...

L'histoire : Au 19ème siècle, dans les Caraïbes. Manuela rêve d'aventures et de pirates. Pour la séduire, un comédien nommé Sérafin va se faire passer pour Macoco, le célèbre pirate...

Mon avis : Comédie musicale de Vincente Minnelli, Le Pirate n'atteint pas la perfection de ses chef d'œuvres les plus connus. Il vaut pourtant le détour pour son kitch assumé et surtout son casting ! Gene Kelly est toujours aussi vif , bondissant et viril ! (pour ceux qui continuent à penser que la danse c'est pour les filles, voir la scène où le bonhomme danse en short). Judy Garland n'est pour sa part probablement pas la plus belle femme du monde, mais son talent crève l'écran et son humour sur son propre personnage est vraiment drôle. Evidemment, comme dans Chantons sous la pluie qui sortira 5 ans plus tard, il y a des scènes musicales rêvées, mais la ressemblance ne s'arrête pas là : la chanson Be A Clown du Pirate est la même, tant pour l'air que pour le fond que Make Them Laugh de Chantons sous la pluie. Le parallèle est assez amusant. La scène qui reste la plus drôle, pourtant, est celle (assez longue) de la découverte de la supercherie par Manuela qui jette toutes sortes d'objets à la tête de Sérafin tout en lui hurlant dessus ! Rien que pour cette scène, le Pirate est à découvrir.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 15:29

 
Avec : Marlon Brando, Lee Marvin...

L'histoire : Un gang de motards débarque dans une petite ville : les esprits s'échauffent...

Mon avis : L'histoire de la petite ville bien tranquille perturbée par un événement est un thème éculé aux Etats Unis. Et pourtant, comme pour La Poursuite Impitoyable, la violence dont sont capables les citoyens de ces endroits souvent reculés reste à chaque fois surprenante. 13 ans plus tôt, ce n'est pas dans le rôle du shérif, mais au contraire dans celui du « hors-la-loi » qu'excelle Marlon Brando. Il y est plus beau, plus félin et nettement plus sauvage. Toutefois, le sauvage du titre ce n'est pas lui, ce serait plutôt son « équipée » qui rend sauvages les notables de la ville. Lee Marvin est lui aussi tout à fait remarquable en leader d'une bande adverse totalement imprévisible et buvant comme un trou. Mais l'histoire ne tourne pas seulement autour de motos, c'est aussi le portrait d'une jeunesse désœuvrée et le rêve d'une jeune fille d'être enlevée à une vie sans surprise par un aventurier, comme toute adolescente quoi ! surtout quand l'aventurier en question a les traits de Brando !

Et, profitons de cet article pour rectifier la légende : ce n'est pas une Harley Davidson mais une Triumph que Brando chevauche !

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 16:30

 Années de la jupe

Avec : Stephen Boyd, Alec Guiness, Sophia Loren...

L'histoire : A la mort de Marc-Aurèle, son fils Commode, prend les rennes de l'Empire. Pour le pire...

Mon avis : Réalisé par le grand Anthony Mann (Le Cid, Winchester 73...), La Chute de l'empire romain est un péplum classieux : casting international (Christopher Plummer en Commode est très bien), décors impressionnants (reconstitution crédible de Rome sans images de synthèse, évidemment), et intrigue solide. Il est sans doute le dernier grand film du genre suite au flop du film à sa sortie en 1963, avant sa renaissance avec Gladiator qui est d'ailleurs situé à la même époque. Alors bien sûr, le film est long (un peu plus de trois heures) et certaines scènes peuvent faire sourire (remarquez comment Sofia Loren bénéficie d'un joli traitement de faveur de la part du chef opérateur !). Mais ce film là a de quoi éveiller les nerfs optiques de tous ceux qui aiment « les films comme on en fait plus » et même les fans de Scorsese devraient s'y risquer car La Chute de l'Empire romain est l'un des films fondateurs dans la cinéphilie du réalisateur.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 19:28

 Heaume, sweet heaume 

Avec : Robert Taylor, Elizabeth Taylor, Joan Fontaine...

L'histoire : Un chevalier à la recherche de Richard Cœur de Lion s'aperçoit que ce dernier est maintenu captif par la volonté de Jean sans Terre, son frère, qui veut lui ravir le trône...

Mon avis : Réalisé un an avant Les Chevaliers de la Table Ronde, le duo Richard Thorpe - Robert Taylor s'était formé en 1953 pour le meilleur du film moyenâgeux. Tout l'âge d'or d'Hollywood se retrouve dans ce divertissement coloré et rythmé. Les péripéties s'enchaînent comme des perles, et la reconstitution historique n'a rien de risible. Le film aborde également le sort des juifs (victimes non seulement d'idées reçues mais surtout de persécutions) au 12ème siècle dans l'Angleterre saxonne. Le petit plus, se sont certainement les scènes de tournoi de chevalerie, avec une mention spéciale pour le duel final, bien brutal (le bruiteur a bien travaillé mais l'accessoiriste aussi !). Ce divertissement élégant et familial a toute les saveurs des films d'antan, qui ne passent plus en prime time, et qui ont nous rappellent l'enfance...

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article