Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 09:08

 Dragon rouge (bleu et blanc)
Avec les voix de :Vincent Lindon, Patrick Timsit, Amanda Lear...

L'histoire : Afin d'aider son oncle le Seigneur Arnold à se débarrasser d'un terrible dragon, la petite Zoé réussit à convaincre Gwizdo et Lian-Chu - deux chasseurs de dragon à la peine - de partir à la rencontre du monstre...
Mon avis : Réalisé en 3D par Arthur Qwak et Guillaume Ivernel, Chasseurs de dragons est une belle surprise française. Dans un univers (l'heroic fantasy) qui peut rapidement tourner en rond tellement les influences sont écrasantes, les deux réalisateurs ont su imprimer une patte toute personnelle alliant humour et poésie. Le duo de chasseurs (le cupide et le courageux) n'est peut être pas révolutionnaire, mais les auteurs ont su les propulser dans un univers sans cesse en mouvement, pour le plaisir de l'œil. Les aventures des deux loustics sont rythmées en diable, cocasses mais non dénuées de mélancolie. Autre point fort, la belle musique de Klaus Badelt. Chasseurs de dragons n'est certes pas pour les tous petits (les monstres sont assez impressionnants), mais devrait ravir moyens et grands.

Repost 0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 19:01

Acteur irlandais, Paddy Considine est surtout le visage de Simon Ross, le malheureux journaliste de La Vengeance dans la peau. Mais avant ça vous avez pu l'apercevoir dans 24 Hour Party People, dans le magnifique In America de Jim Sheridan, dont il jouait le rôle, dans My Summer of Love (avec Emilie Blunt), De l'ombre à la lumière et Hot Fuzz. Vous avez aussi pu le voir dans Dead Man's Shoes dont il partage l'affiche avec Toby Kebbell et dont il est aussi scénariste, et dans le rôle principal de The Half Life of Timofey Berezin.

 

Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 20:29

 

The Fibonacci Code
Avec : Elijah Wood, John Hurt...
L'histoire : Un jeune mathématicien américain arrive à Oxford afin de rencontrer le professeur Seldom qu'il voudrait comme directeur de thèse. Une série de crimes mystérieux va les obliger à s'associer...
Mon avis : Après le Crime Farpait, Alex de la Iglesia réalise là son premier film en anglais. Le résultat est plaisant et assez ludique : l'intrigue est stimulante sans être incompréhensible (pas besoin d'être un geek abonné à Mathématiques magazine pour comprendre) et le casting étonnant (mention spéciale à John Hurt en gourou matheux et fatigué).  Quant à la réalisation, elle est à la fois élégante ( cf le plan-séquence à la de Palma), rapide et empreinte de clin d'œil au cinéma d'Hitchcock. Pas révolutionnaire donc, mais bien agréable.

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 20:28

Avec : Owen Wilson, Adrian Brody, Jason Schwartzman…
L’histoire : Trois frères très différents et qui ne se sont pas revus depuis les funérailles de leur père se retrouvent en Inde pour un voyage initiatique un peu particulier…
Mon avis : Les névroses familiales inspirent décidément bien Wes Anderson ! Après La Famille Tenenbaum et la Vie aquatique, le réalisateur décrit cette fois le drôle de parcours de trois frangins un brin largués dans leur vies. Il n’est donc pas étonnant de voir au générique les noms de Roman Coppola et Jason Schwartzman (co-scénaristes et… cousins) ou même les noms de Bill Murray ou Angelica Huston, avec qui le réalisateur avait déjà travaillé. Le résultat est aussi décalé que touchant, beau à regarder et plein de questions pertinentes du genre « si nous n’étions pas frères, serions-nous amis dans la vie ? ». Mais Anderson aborde ces sujets avec légèreté, voire un humour un brin dépressif, celui qui faisait le sel de ses précédentes réalisation. Voilà pour le fond. Mais la forme n’est pas en reste : cadrages léchés, images ouatés, ralentis aériens… Certains trouveront ça trop beau et trop chic pour être vrai, mais le cinéma d’Anderson n’est pas celui de Bergman ou d’Antonioni. Il serait le plutôt le cousin pince sans rire de celui de Sofia Coppola. Discret dans les réunions familiales mais capables de l’humour le plus inattendu. Un cinéma capable de rendre Joe Dassin hyper tendance…

 

Repost 0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 19:32

Alternant grosses machines hollywoodiennes et films d'auteurs, Peter Stormare est un inclassable, du genre qu'on aime à mettre dans cette rubrique. Après Fatale de Louis Malle, Fargo des Coen et En présence d'un clown de Bergman, le ton est donné. Il enchaîne avec Le Monde perdu, The Big Lebowski, Code Mercury, Armageddon, 8mm, puis, en 2000 The Million Dollar Hotel, Bruiser et Dancer in the Dark et Le Chocolat ainsi que Bad Company, l'année suivante. En 2002 : Windtakers, Minority Report, Le Smoking, Bad Boys II, Birth (2004), Constantine et les Frères Grimm en 2005 et la série Prison Break. Le nom des grands qui l'ont fait tourner donne le vertige : Bergman, les frères Coen, Spielberg, Michael Bay, Schumacher, Wenders, Lars von Trier, Romero, Woo, Gilliam... Si cette liste ne vous montre pas l'éclectisme du bonhomme, on ne peut plus rien pour vous !

Repost 0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 19:30

Avec son physique à jouer dans Beverly Hills, Neal McDonough a enchaîné les séries sans (trop) tomber dans les écueils qu'elles peuvent parfois représenter. Il a ainsi joué dans Murder One (saison 2), Le Flic de Shanghai (saison 2 - OK, celle-ci était carrément nulle), X-Files (saison 9), Boomtown (saison 1 et 2) et quelques autres. Après deux films inconnus au bataillon, il frappe fort avec Minority Report, puis en incarnant le Capitaine Severance dans Mémoire de nos pères, et un peu moins fort avec Coast Guards puis Hitcher et 88 minutes. En 2008 il est dans trois films : I Know Who Killed Me avec Lindsay Lohan, Trahison avec Don Cheadle et Guy Pearce et Street Fighter : Legende of Chun-Li (hummm !). Il rejoint aussi le casting de Desperate Housewives pour le rôle du flippant Dave Williams, nouveau mari d'Edie dans la saison 5. En 2011, on le retrouve dans Captain America aux côtés de Chris Evans et Tommy Lee Jones.

Repost 0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 19:28

Est surtout connu du grand public pour sa flippante interprétation de Ethan dans la série Lost (saisons 1, 2 et 3). Ceux qui l'ont vu là ne l'oublieront probablement jamais. Mais sa carrière ne se résume pas aux séries telles que Preuves à l'appui (saison 5), The Inside (saison 1), Les Experts : Miami (saison 3), NCIS (saison 2) ou New York Unité Spéciale (saison 4). Il a aussi pas mal tourné avec Tom Cruise, son célèbre cousin, notamment dans Né un 4 juillet, Mission : Impossible 2 et Minority Report. Et sans lui dans le Presque Célèbre de Cameron Crowe (qui fait lui aussi une apparition dans Minority Report), The Grudge ou World Trade Center.

Repost 0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 20:12

Soyez-sympas.jpg

 Le cinéma pour les  nuls

Avec : Jack Black, Mos Def…

L’histoire : Devenu magnétique après avoir essayé de saboter une centrale électrique, Jerry efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel travaille son pote Mike. Afin de ne pas signer l’arrêt de mort de la boutique, les deux olibrius décident de retourner à leur manière les films effacés…

Mon avis : L’imagination de Michel Gondry a-t’elle une limite ? Peu importe, après tout et c’est tant mieux. Si le cinquième film de Michel Gondry est une ode rafraîchissante à la débrouille et la création, il est surtout une célébration poétique et débridée du septième art. Mais l’hommage du réalisateur n’est pas  référentiel : il s’attarde surtout sur le cinoche (qu’on se fait ou qu’on se projette) comme générateur de lien social. Ce discours est à la fois généreux et attachant. C’est bien vu et pas niais pour un sou. Jack Black s’amuse comme un gamin (son « imitation » de Jackie Chan est tordante) et le spectateur itou. Soyez sympas, rembobinez (un titre français bien vilain en lieu et place de Be Kind Rewind) donnerait presque envie de se faire une version « suédée » de tous ses films cultes…

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 21:24

commentvoler.jpg Etoiles et toiles

Avec : Audrey Hepburn, Peter O’Toole...

L’histoire : Un amateur d’art se plait à copier des chefs d’œuvres, jusqu’au jour où l’un de ses faux se retrouve dans un musée, obligé de se soumettre à l’œil des experts pour être assuré. Il faut donc le récupérer à tout prix, ce que sa fille va s’employer à faire…

Mon avis : Comment voler un million de dollars est à l’image de son actrice principale : frais, rafraîchissant et terriblement divertissant. Dans un Paris de carte postale comme savent si bien le faire les américains, entre tenues ultra chics et voitures aux lignes épurées. Une histoire de casse dans un musée est déjà réjouissant, mais quand il s’agit de voler une copie dont on est propriétaire, ça devient totalement farfelu ! L’élégant duo d’acteurs s’amuse et nous aussi. Un film peu connu et une vraie bonne surprise.

Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 20:22

dumbo.jpg Un poids lourd signé Disney
L'histoire : Mrs Dumbo attend la cigogne qui doit lui apporter son bébé éléphant. Celui-ci est très mignon, mais quelle surprise quand elle s'aperçoit qu'il a des oreilles gigantesques ! C'est alors qu'il va devenir la risée du cirque, seulement aidé par une petite souris...
Mon avis : Un tour de force si l'on considère que le personnage principal, Dumbo, n'est pas doté de parole. Mais il est tellement expressif et c'est là tout le génie de Disney. Ce film aborde des thèmes récurrents chez Disney : la différence, la cruauté des hommes envers les animaux (d'ailleurs, seul le M. Loyal est caractérisé, tous les autres humains n'ont même pas de visage) et le pouvoir de l'espoir. Mais on voit aussi la jolie scène de la livraison des bébés, l'univers du cirque et ses difficultés ainsi qu'un passage d'ivresse totalement inattendu et pour le moins surréaliste.

Repost 0