Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 20:14

Volt.jpg

De : Chris Williams et Bryon Howard

Avec les voix de VO/VF : John Travolta/Richard Anconina, Miley Cyrus/Camille Donda, Omar et Fred…

L’histoire : Volt est un chien de cinéma qui croit que ce qu’il vit sur les plateaux est la réalité. Quelle ne va pas être sa surprise en découvrant le monde réel !

Mon avis : Disney, a défaut de dépasser ici la créativité de Ratatouille ou de Là-Haut, fait de plus en plus preuve de second degré. C’est franchement amusant de voir comment l’un des plus gros studios Hollywoodien aborde les thèmes de la fiction et de la célébrité. Les personnages de producteurs ne se préoccupent que de toucher leur « cible », sans tenir compte une seule seconde des sentiments de leurs acteurs. Quant à l’agent représenté dans le film, il est carrément ignoble. Ironie, on notera au générique la présence de Miley Cyrus, issue de l’écurie Disney, dans le rôle de la petite Penny. Pourtant, les thèmes chers à Disney perdurent : l’amitié, le respect de la différence, et même le parent absent sont là. On appréciera la poésie de la traversée de l’Amérique sur une carte de fast-food (c’était pas gagné) animé tout simplement, l’excellent trio chien-chat-hamster et une scène d’ouverture tout simplement trépidante. Et puis Motorhead figure sur la bande originale…

Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 14:04

i-love-you-philip-morris.jpg
 

De : Glenn Ficarra et John Requa

Avec : Jim Carrey, Ewan Mc Gregor…

L’histoire : L’histoire vraie de Steven Russell prêt à tout pour vivre avec Philip Morris, l’homme de sa vie, rencontré en prison…

Mon avis : Glenn Ficarra et Johon Requa ont du mérite, ne serait-ce que pour avoir réussi à monter ce projet après deux ans de problèmes d’investissements. Surtout, ils ont parvenu à faire un film doux-dingue sur un amour absolu, en évitant les écueils du film centré sur un couple gay. Les réalisateurs ont davantage mis le paquet sur la forme du film : tout cela est clinquant, parfois limite vulgaire, mais l’on voit bien que ce sont les personnages qui sont visés et non la communauté. En ces sens, les acteurs sont exubérants sans dépasser les limites, et ce n’était pas gagné d’avance ! Jim Carrey en fait des caisses, certes, mais le personnage l’autorise pleinement vu son culot, et Ewan McGregor s’en sort vraiment bien en petit minet blond et soumis. Bref, des acteurs en pleine forme et une histoire vraie très inhabituelle. Oui mais voilà, il manque aux personnages un coté touchant, fragile qui aurait pu nous intéresser davantage à leur histoire et les auteurs ont parfois du mal à trouver l’équilibre entre comédie débridée et love story. Du coup, certaines scènes tombent un peu à l’eau car on ne sait plus s’il faut rire ou être ému. Dommage…

Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 13:16

jackson-peter.jpg
" Je veux juste revenir à la base de mon petit cinéma, raconter des petites histoires Néo-zélandaises avec ma partenaire d’écriture, Fran Walsh. Je n’ai aucunement envie de me faire avaler par Hollywood. "
                                                                                                                                         Peter Jackson

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 20:19

the-princess-bride.jpg
 Conte défait

De : Rob Reiner

Avec : Robin Wright Penn, Cary Elwes…

L’histoire : Il était une fois, une jeune fille séparée de son amoureux par un vilain prince qui voulait l’épouser…

Mon avis : Si le pitch de The Princess Bride vous semble bateau, c’est parce que le film est un conte qui joue précisément avec les codes du genre : des vilains méchants, une princesse en détresse et un preux chevalier, ici garçon de ferme. C’est bien fait et assez drôle, mais le film hésite trop entre la comédie pure (avec les trois kidnappeurs) et la romance. Du coup, le résultat est un peu tiède et, s’il fait sourire, il n’atteint pas vraiment son but. En revanche, les deux héros sont très crédibles : Robin Wright est parfaite en princesse désespérée et Cary Elwes a toujours aussi peu d’amour propre. Le vrai souci, en fait, ce sont les interruptions du narrateur et de son petit fils, qui finissent par ralentir le rythme du film. On a certes connu  Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally, Sans plus attendre) plus inspiré, mais The Princess Bride reste malgré son parti pris hésitant un bon divertissement, et est même un film culte pour certains.

Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 20:21

ma-mere--moi-et-ma-mere.jpg
 Ma mère, émois, émois, émois…

De : Wayne Wang

Avec : Susan Sarandon, Natalie Portman…

L’histoire : Une mère un peu givrée traîne sa fille à Hollywood dans l’espoir de changer de vie…

Mon avis : Film pas très connu, et au titre français pas très fin – en lieu et place de Anywhere but here – de Wayne Wang tient surtout la route grâce à son duo d’actrices, car le scénario est loin de détonner. Au mieux, quelques touches par ci par là finissent par toucher juste, à l’image de certains personnages secondaires bien croqués. Le vrai plaisir réside surtout dans le duo de comédiennes : Sarandon en mère envahissante et égoïste assure, et Portman, en ado essayant de quitter le nid, s’en sort bien face à son modèle. Ajoutons que la lumière est signée Roger Deakins (The Reader, Les Noces Rebelles) ce qui n’est pas désagréable pour les yeux. Bref, ce petit mélo n’est certes pas un film majeur, mais se révèle au final au final assez attachant.

Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 21:54

love-actually.jpg
 Love is all

De : Richard Curtis

Avec : Hugh Grant, Liam Neeson, Emma Thompson, Keira Knightley

L’histoire : Comédie romantique qui met en scène les problèmes de cœur d’une dizaine de personnages…

Mon avis : Ça y est, Quatre Mariages et un enterrement a définitivement été détrôné. Love Actually est devenu LA référence en matière de comédie romantique. Le premier film de Richard Curtis (qui depuis a réalisé Good Morning England) est en effet une ronde qui multiplie les situations et les personnages, toutes et tous aussi savoureux les uns que les autres. Le casting du film y fait aussi beaucoup dans la réussite du film et c’est une vraie bonne idée de mélanger des habitués du genre (Hugh Grant, Colin Firth, Emma Thompson…) à des petits nouveaux (Liam Neeson, Laura Linney, Alan Rickman…). Il faut dire de Richard Curtis s’était déjà fait la main en scénarisant Le journal de Bridget Jones, Coup de foudre à Nothing Hill et Quatre mariages et un enterrement. Evidemment, certaines scènes sont limite too much, et on sent bien qu’il a eu du mal à s’arrêter. Cœur de pierre, s’abstenir, donc. Mais c’est aussi ce qui fait le charme du genre. Bref, un film anti-morosité bienvenu pour cet hiver qui n’en finit plus !

Repost 0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 09:13

brothers.jpg
 Mon frère, ce héros

De : Jim Sheridan

Avec : Natalie Portman, Tobey Maguire, Jake Gyllenhaal

L’histoire : Sam et Grace sont un couple heureux, parents de deux petites filles. Alors que Sam, soldat de l’armée américaine, part en mission en Afghanistan, il est capturé par les talibans et déclaré mort. Son frère Tommy, tout juste sorti de prison, va s’occuper de la famille meurtrie…

Mon avis : Jim Sheridan est un auteur sensible qui aime se coltiner des sujets mélo sans pour autant céder à la facilité. Au nom du père, The Boxer, ou In America, avec leur thématiques simples mais prenantes, allaient dans ce sens. Sheridan est surtout un directeur d’acteurs hors pair et il le prouve une nouvelle fois avec cette chronique familiale (remake du film de Susanne Bier) qui s’avère plus complexe qu’une banale description d’un trio amoureux. Brothers s’attarde surtout sur le traumatisme profond d’un homme qui a côtoyé la barbarie, et sur les invisibles blessures causées par des relations familiales compliquées. Le casting s’avère parfait de sobriété et de sensibilité : Maguire et Gyllenhaal forment une fratrie très crédible (les voir à côté l’un de l’autre relève de l’évidence), Portman dans un rôle de maman démontre une belle palette de jeu, et les enfants du couple sont confondants de naturel. Bref, un drame poignant, subtil, dont la petite musique résonne longtemps après la projection. Brothers s’annonce déjà comme l’un des films les plus forts de ce début d’année.

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 11:00

sherlockholmes.jpg
 Sherlock and roll

De : Guy Ritchie

Avec : Robert Downey Jr, Jude Law, Mark Strong...

L’histoire : Sherlock Holmes et son fidèle Watson tentent de réduire à néant les projets de Lord Blackwood, un adepte de la magie noire dont la soif de pouvoir dépasse les frontières de son pays…

Mon avis : On pouvait craindre beaucoup de cette adaptation signée Guy Ritchie (réalisateur de RockNRolla, qui sait filmer mais au goût parfois contestable) et Joel Silver (producteur entre autres de L’arme fatale et Matrix). Le résultat n’en est que plus satisfaisant : s’appuyant sur un duo vedette très classe et très judicieux, le film est un divertissement qui alterne scènes d’action et scènes de comédie (la relation entre Holmes et Watson, sorte de vieux couple de célibataires) sans temps mort et avec un certain panache, il faut le dire. Mais le casting de seconds rôles, justement pas si seconds, est aussi intelligent : Mark Strong et Rachel MacAdams sont tout simplement formidables. Les vrais fans du héros inventé par Conan Doyle vont sans doute tiquer quelque peu en voyant à l’écran un Holmes cradingue qui ne dédaigne pas balancer des bourre pifs lors de matches de boxe clandestins, mais ce rafraîchissement rock’n’roll lui apportera sans doute de nouveaux lecteurs. Et  la très belle et originale musique de Hans Zimmer ajoute un petit plus à ce blockbuster réussi, qui met en vedette un type qui utilise son cerveau comme une arme. Pas mal, non ?

Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:42

sheridan-jim.jpg
"Les spectateurs d'aujourd'hui et du cinéma moderne n'aiment pas les approches spirituelles ou mystiques. C'est presque devenu un gros mot."
                                                                                                                                           Jim Sheridan

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 10:43

in-the-air.jpg
 
Bienvenue sur Ryanair

De : Jason Reitman

Avec : George Clooney, Anna Kendrick, Vera Farmiga, Jason Bateman...

L’histoire : Ryan Bingham est un célibataire au métier un peu spécial : il parcourt les Etats-Unis pour licencier les gens à la place des entreprises qui n’ont pas le cran de le faire. Au cours d’un voyage, il fait la connaissance de Alex, une femme d’affaires qui, comme Ryan, ne veut pas s’engager sentimentalement…

Mon avis : La critique a largement précédé la sortie du film de compliments multiples et variés. Le prix du meilleur scénario aux derniers Golden Globes et la réputation du co-réalisateur de Juno ont également aiguisé l’envie de voir ce film. Verdict : In the air s’avère être un bon film (ce n’est pas rien) mais pas vraiment la perle attendue. La faute sans doute à un personnage principal égoïste, que même la classe de George Clooney a du mal à rendre attachant. De la même façon, on est un peu surpris par la lumière triste dans laquelle baigne cette histoire de prise de conscience. Heureusement, In the air possède d’évidentes qualités : de bonnes idées de scénario comme la description de cet étrange métier de « licencieur professionnel », un montage efficace qui vient appuyer les rituels et petites habitude de Ryan, ou encore cette envie de coller à l’actualité en intégrant de vrais témoignages de personnes ayant perdu leur emploi. Ce à quoi s’ajoute un casting réunissant deux personnages féminins bien croqués : Anna Kendrick (vue en Jessica dans Twilight), la jeunette aux dents longues et Vera Farmiga (la psy des Infiltrés) en clone féminin du personnage Clooney. En définitive, il manque un « je ne sais quoi » pour emporter l’adhésion. Mais Jason Reitman (Thank You for smoking), a de beaux jours devant lui…

Repost 0