Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 21:42

Marley-et-moi.jpg

De : David Frankel

Avec : Owen Wilson, Jennifer Aniston, Eric Dane, Alan Arkin

L’histoire : Pour différer les envies de maternité de sa femme, John décide de lui acheter un chiot. Mais cette solution ne se révèlera finalement pas si bonne que ça…

Mon avis : A première vue, c’est une banale comédie romantique que nous propose David Frankel. Mais le réalisateur de Le Diable s’habille en Prada a l’intelligence de nous épargner l’habituelle succession du « ils s’aiment et se re-aiment » en passant par l’inévitable malentendu. Il choisit de prendre ses héros juste après leur mariage et leur déménagement du Michigan à la Floride, au moment où commence à se poser la question de l’éventuelle progéniture. En attendant, ce sera un chien, et quel chien (pas moins de 22 labradors ont été nécessaires pour le tournage) ! Marley est une terreur, mais ses maîtres (le couple Wilson – Aniston, très crédible, ce qui ajoute au charme du film) n’y sont évidemment pas étrangers. Finalement, Marley les aidera à franchir les étapes, et à avancer dans leur vie malgré les difficultés et les doutes. Marley et moi est l’adaptation de l’histoire vraie éponyme de John Grogan, qui commence effectivement comme une comédie romantique, et en a l’agréable chaleur, mais il aborde aussi des thèmes plus profonds que prévu, avec une certaine délicatesse.

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 09:00

coluche.jpg
« Le cinéma français vit de ses comédies et récompense ses drames. »

                                                                                                                                                Coluche
On vous laisse méditer cela au lendemain de la 35ème cérémonie des César...

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 21:17

cesar.jpgMeilleur premier film : Les Beaux gosses de Riad Sattouf, produit par Anne-Dominique Toussaint
Meilleur film : Un Prophète de Jacques Audiard
Meilleur film étranger : Gran Torino de Clint Eastwood
Meilleur réalisateur : Jacques Audiard (Un Prophète)
Meilleur film documentaire : L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea
Meilleur espoir féminin : Mélanie Thierry (Le Dernier pour la route)
Meilleur espoir masculin : Tahar Rahim (Un Prophète)
Meilleure actrice : Isabelle Adjani (La Journée de la jupe)
Meilleur acteur : Tahar Rahim (Un Prophète)
Meilleure actrice dans un second rôle : Emmanuelle Devos (A l'Origine)
Meilleur acteur dans un second rôle : Niels Arestrup (Un Prophète)
Meilleur scénario original : Jacques Audiard, Adbel Raouf Dafri, Nicolas Peufaillit et Thomas Bidegain (Un Prophète)
Meilleure adaptation : Stéphane Brizé et Florence Vignon d'après l'oeuvre de Eric Holder (Mademoiselle Chambon)
Meilleur son : Pierre Excoffier, Bruno Tarrière et Sélim Azzazi (Le Concert)
Meilleur photo : Stéphane Fontaine (Un Prophète)
Meilleur montage : Juliette Wekfling (Un Prophète)
Meilleurs décors : Michel Barthélemy (Un Prophète)
Meilleurs costumes : Catherine Leterrier (Coco avant Chanel)
Meilleure musique écrite pour un film : Armand Amar (Le Concert)
Meilleur court-métrage : C'est gratuit pour les filles (Claire Burger et Marie Amachoukeli)
César d'honneur : Harrison Ford

Repost 0
Les Films d'avril - dans Actualité
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:50

fantasticfox.jpg
 Renard et la manière

De : Wes Anderson

Avec les voix de: George Clooney /Mathieu Amalric, Meryl Steep/Isabelle Huppert…

L’histoire : Mr Fox est un renard très futé. Tellement futé que trois fermiers ont juré de lui faire la peau. Ce qui n’est pas sans conséquences sur la communauté animale et autres voisins de Mr Fox…

Mon avis : Surprenant Wes Anderson ! A l’instar de Spike Jonze avec le très beau Max et les Maximonstres, le réalisateur adapte à l’écran le roman culte de son enfance. Ce qui donne dans les deux cas des films plus grand public, certes, mais toujours personnels. Et ce Mr Fox là, animé image par image, est autant décalé et classe que les oeuvres précédentes du cinéaste, qu’il l’a affublé pour l’occasion de l’un de ses costumes en velours ! Mais les amateurs de Anderson reconnaîtront également d’autres thèmes chers au cinéaste tels les personnages décalés et les relations familiales. L’animation n’est pas aussi parfaite que celle des Noces Funèbres, par exemple, mais cet aspect artisanal apporte une poésie joliment décalée. La bande originale étant toujours soignée chez Anderson, elle nous permet d’entendre les Beach Boys et les Rolling Stones (entre autres), ce qui n’est pas pour nous déplaire. Ayant avons vu le film avec les voix françaises, on peut souligner que Amalric s’en sort plutôt bien en Mr Fox, mais on sent Isabelle Huppert nettement moins à l’aise. Malgré ce petit bémol, le film est une fantaisie familiale bien réjouissante.

Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:21

 

shutterisland.jpg
 L’île est vilaine 

De : Martin Scorsese

Avec : Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo, Ben Kinsley, Elias Koteas...

L’histoire : 1954. Deux policiers fédéraux sont envoyés sur l’île de Shutter Island, où se trouve un hôpital psychiatrique regroupant les malades mentaux les plus dangereux du pays, car l’une de ses patientes s’est échappée…

Mon avis : Après un polar dantesque, le génial Les Infiltrés, le maître Scorsese renoue avec le  thriller, genre qu’il avait abordé avec le glaçant Les Nerfs à vif. Et c’est un euphémisme de dire que le réalisateur n’a rien perdu de son talent (allez, son génie !). Shutter Island est une plongée saisissante dans une Amérique traumatisée, et il faut le dire, traumatisante. Son ambiance oppressante et menaçante va en marquer plus d’un ! Scorsese ne se complait pas dans les effets faciles et gratuits : la mise en scène restant toujours en accord avec son sujet. Sa technique est toujours hallucinante, et fait ici appel aux fantômes de Hitchcock et de Fuller (en particulier à Shock Corridor, un des films qui a le plus marqué le réalisateur dans sa jeunesse). Bien sûr, Scorsese va encore plus loin dans le traitement de l’image, et se permet également des incursions sur des territoires émotionnels qu’il avait, il faut le dire, rarement foulé. Mention spéciale également à Thelma Schoonmaker, sa fidèle monteuse de plus de quarante ans, dont le montage arrive toujours à surprendre. Le casting est également au top, avec notamment un DiCaprio de chaque plan et de premier plan.  Une œuvre forte et angoissante, mais d’une maîtrise… folle !

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 14:40

valentine-s-day.jpg
 Saison des amours

De : Garry Marshall

Avec : Julia Roberts, Anne Hathaway, Jamie Foxx, Bradley Cooper...

L’histoire : A Los Angeles, un certain jour de février… Des couples se font, et d’autres se séparent…

Mon avis : Le film choral est devenu un genre à lui tout seul. S’appuyant en général sur un casting varié, son côté feuilleton donne souvent lieu à des comédies pleines de charme (Love Actually) ou à des drames mémorables (Magnolia). Valentine’s day vise bien sûr la première catégorie, avec une réussite, disons, à géométrie variable. Comme souvent avec le genre, certaines histoires l’emportent sur d’autres. Bien sûr, on sent bien que les auteurs ont soigné certains enchaînements, mais cette radiographie de la vie à Los Angeles manque quelque peu de piment et de folie. Garry Marshall fait plutôt bien le boulot, mais le résultat n’est pas empreint du charme qui faisait tout le sel de son célébrissime Pretty Woman. Bref, un film pas désagréable, mais on a tout de même l’impression d’avoir déjà goûté cela ailleurs, et en mieux…

Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 20:34

Fourmiz.jpg

De : Eric Darnell et Tim Johnson

Avec les voix VO/VF de : Woody Allen/Daniel Lafourcade, Sharon Stone/Virgine Ogouz, Sylvester Stallone/Alain Dorval…

L’histoire : Z est une fourmi ouvrière que sa condition ne satisfait pas du tout : au diable le bien de la communauté, ce qu’il veut, lui, c’est aller à la légendaire Insectopia…

Mon avis : C’est rigolo qu’un film à destination des enfants, sorti 9 ans après la chute du mur de Berlin, traite ainsi de l’opposition entre l’idéologie capitaliste américaine et l’idéologie communiste de l’URSS. Parce que les allusions au communisme foisonnent l’importance du travail pour la communauté-, on ne peut pas s’empêcher de faire le lien. Amusant aussi que Z, personnage doublé par Woody Allen en VO fasse sa première apparition sur un divan de psy. Il faut dire que la totalité du casting est ainsi utilisé pour les stéréotypes qu’ils représentes –Stallone double un soldat aux gros biscotos- , et la bonne idée est d’avoir gardé les doubleurs officiels en VF. Comme Dreamworks nous y a habitués depuis (c’est ici son premier film d’animation), le scénario tient la route et les personnages ont du caractère. Là où le film pêche un peu plus c’est évidemment dans l’animation : le rendu s’il est franchement honnête, a clairement vieilli, et je me demande si dans les prochaines années le graphisme sera considéré comme mignon ou comme datée. Optons pur la première solution, celle qui fait que le charme des Disney ne s’évente jamais vraiment…

Repost 0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 11:04

godard-jeanluc.jpg
« Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. »

                                                                                                                                    Jean-Luc Godard

 

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 10:42

coup-de-foudre-et-consequences.jpg
 

De : Andy Tennant

Avec : Matthew Perry, Salma Hayek…

L’histoire : Alex est un architecte new yorkais qui adore son boulot et qu est prêt à tout pour obtenir le poste qu’il convoite. Comme partir un temps à Las Vegas pour diriger un gros chantier. Mais ses projets semblent compromis quand une jolie mexicaine avec qui il passa une nuit lui annonce qu’elle porte son enfant…

Mon avis : Sorti en 1997, Coup de foudre et conséquences est une mignonne comédie romantique américaine qui a un peu vieilli. Salma Hayek et Matthew Perry forment un couple crédible, voulant surmonter leurs a priori malgré les différences entre leurs cultures. Vous aurez bien sûr senti le message sur la tolérance, mais évidemment, les situations les plus cocasses du film viennent de ce fossé culturel (mention spéciale à la famille de la jeune femme). Matthew Perry fait du « Chandler » (et c’est probablement pour ça qu’il a été engagé, à l’époque de la diffusion de la 4ème saison de Friends), et c’est sympa de voir le personnage dans de nouvelles situations. Au final, un film pas transcendant, mais assez agréable à regarder, surtout pour le duo d’acteurs.

Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 12:08

lovelybones.jpg
 Créature céleste

De : Peter Jackson

Avec : Saoirse Ronan, Rachel Weisz, Mark Wahlberg, Stanley Tucci...

L’histoire: Susie, 14 ans est assassinée par l’un de ses voisins. Depuis l’au-delà, la jeune fille peut observer ses proches et tenter de faire progresser l’enquête qui piétine…

Mon avis : Avec ce film étrange, adapté du roman La Nostalgie de l’ange de Alice Sebold, Peter Jackson a pris le risque de se lancer dans un projet personnel qui ne va plaire à tout le monde. Beaucoup seront déroutés par la description d’un monde où les morts attendent une issue plus favorable. Ceux qui l’accepteront seront sans doute assez troublés par ces images hallucinantes créées par Weta, déjà responsable des effets spéciaux du Seigneur des Anneaux. En tout cas, le film est illuminé par la présence de Saoirse Ronan (la terrible soeur de Reviens-moi), qui apporte une légèreté et une grâce qui sied bien au film. Mais le reste du casting est pas mal non plus, notamment Susan Sarandon en grand mère un brin jetée, qui apporte un peu de vie à cette famille traumatisée, et Stanley Tucci en voisin pervers et véritablement flippant. Lovely Bones est donc un film au sujet et aux images casse gueule, mais Jackson et son talent en font un grand huit émotionnel, où se mêlent frissons et larmes.

Repost 0