Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 20:12

Godard-JeanLuc.jpg

« La photographie, c’est la vérité et le cinéma, c’est vingt-quatre fois la vérité par seconde. »

                                                                             Jean-Luc Godard, dialogue du film Le petit soldat

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:53

the-duchess.jpg

 Raison et ressentiments

De : Saul Dibb

Avec : Keira Knightley, Ralph Fiennes, Charlotte Rampling…

L’histoire : Le film évoque la vie de Georgiana Cavendish, duchesse de Devonshire (1757-1806). Après son mariage avec le richissime duc de Devonshire, suite à un arrangement familial obligeant la jeune fille à lui apporter un héritier mâle, Georgiana fréquente le monde politique et retrouve son amour de jeunesse…

Mon avis : Cette évocation d’une très lointaine ancêtre de Lady Diana (tiens tiens) est un impitoyable réquisitoire contre le mépris de condition féminine chez les nobles au 18ème siècle. Dans un cadre absolument enchanteur (bon, faut aimer les châteaux, c’est sûr), The Duchess décrit une jeune femme en avance pour son époque (engagement, indépendance intellectuelle) mais qui sera vite remise au pas par les conventions de son milieu. L’indépendance se paie fort chez les femmes audacieuses, dont l’esprit se voit presque autant corseté que le corps (voir la scène de la « nuit de noces »). Le parallèle avec une certaine princesse évoquée plus haut n’est ni fortuit (on peut voir une photo de Diana dans la bande annonce) ni gratuit (la duchesse se voit contrainte de vivre en ménage à trois !). Mais le film ne séduira sans doute pas uniquement les fans de la Princesse de Galles (et heureusement) : décors superbes, photo soignée et casting réussi (Knightley compose un personnage moderne plein de vie qui lui va très bien, et Fiennes réussit tout de même un beau numéro d’acteur avec un rôle pourtant assez détestable). Un bel exemple du savoir faire british.

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:35

Ribisi-Giovanni.jpg

Giovanni Ribisi lance sa carrière grâce aux séries télévisées, comme Marié deux enfants (Teddy) ou Friends (Frank Jr, frère de Phoebe). Il tourne aussi avec David Lynch (Lost Highway, 1997), Steven Spielberg (Il faut sauver le soldat Ryan, 1998), Sam Raimi (Intuitions, 2001), Tom Tykwer (Heaven, 2002), Sofia Coppola (Lost in Translation, 2004), Anthony Minghella (Retour à Cold Mountain, 2004), et en 2009, il travaille avec Michael Mann pour Public Enemies et James Cameron pour Avatar.

Repost 0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 18:55

smoke.jpg

 Avoir un bon clope, hein…

De : Wayne Wang

Avec : Harvey Keitel, William Hurt…

L’histoire : A Brooklyn, dans les années 90. Auggie Wren tient un débit de tabac. Parmi ses clients, un écrivain esseulé avec qui  il va tisser une étonnante amitié…

Mon avis : Ecrit par Paul Auster et adapté d’une nouvelle écrite pour le New York Times, Smoke est un film modeste, à la simplicité désarmante (pas d’intrigue principale, juste des tranches de vie) mais d’une tendresse non feinte pour ses personnages. Pas une seule volute de cynisme dans Smoke et cela est très agréable à regarder. Dans la catégorie film « pépère », le film de Wayne Wang  est sans aucun doute l’un des meilleurs représentants, mais fait la part belle aux acteurs. Le film laisse en effet pas mal d’espace à ses comédiens, comme dans ces nombreux plans séquences où les personnages sont filmés à plusieurs dans la même plan. Mais le fond se révèle assez subtil, avec des thèmes proches de l’œuvre littéraire de Auster : interdépendance des évènements, rôle prépondérant du hasard dans nos vies, l’art comme soupape de sécurité contre la solitude... Smoke est un film aimable mais pas niais, subtil mais pas péteux. A l’image de l’étonnant sourire de Keitel à la fin du film…

Repost 0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:51

L-evade-d-Alcatraz.jpg

 Le beau se fait la belle

De : Don Siegel

Avec : Clint Eastwood, Patrick Mc Goohan, Roberts Blossom…

L’histoire : L’histoire vraie de Frank Morris, qui se retrouve enfermé à Alcatraz après plusieurs tentatives d’évasion, sans que cela n’atteigne sa motivation de se faire la belle…

Mon avis : La vraie réussite de ce film de 1979, c’est de parvenir à étirer le temps, pour nous faire ressentir ce que vivent les personnages, mais sans pour autant que l’on s’ennuie une seule seconde. L’histoire étant inspirée d’une histoire vraie, ce n’est pas tant le dénouement que le chemin qui est intéressant. Pourtant, le film nous tient en haleine du début jusqu’à la fin, sans aucun temps mort. Véritable observation de l’âme humaine, de ce qu’elle a de meilleur comme de pire, L’Evadé d’Alcatraz décrit des personnages assez humains, dans un univers impitoyable et arbitraire (le chef d’établissement se révèle particulièrement retors, et la plupart du temps sans raison). Il faut toutefois signaler la certaine fascination qu’à Don Siegel (qui signe ici son cinquième film avec Clint) pour son personnage principal qui n’avait sans doute rien d’un enfant de chœur, mais cela n’enlève rien au suspense prenant de son film.

Repost 0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 21:25

 

Glover-Crispin-copie-1.jpg

Le premier gros succès de Crispin Glover est Retour vers le futur, de Robert Zemeckis, dans lequel il joue le rôle du père, George McFly en 1985 puis en 1989. Il fait aussi partie de la bande de jeunes acteurs brillants de Comme un chien enragé en 1987, aux côtés de Sean Penn. En 1990, il tourne sous la direction de David Lynch dans Sailor et Lula, puis incarne Andy Warhol pour Les Doors d’Oliver Stone l’année suivante. Pour Gilbert Grape, il partage l’affiche avec Johnny Depp et Leonardo DiCaprio en 1994, et joue ensuite dans Larry Flynt de Milos Forman en 1997. A partir de 2000, des films grand public lui offrent des rôles, comme celui de Sac d’os dans les deux Charlie et ses drôles de dames, et il obtient le rôle titre de Willard en 2003. Il fait lui aussi partie de casting de La Légende de Beowulf de Robert Zemeckis en 2007, et joue le rôle du terrible Valet de Cœur dans l’adaptation toute personnelle d’Alice au pays des Merveilles de Tim Burton en 2010.

Repost 0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:00

Alice-au-pays-des-merveilles.jpg

 
De : Tim Burton

Avec :  Mia Wasikowska, Johhny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman

L’histoire : Dix ans après son aventure au pays des Merveilles, Alice est persuadée d’avoir rêvé. C’est à l’occasion d’une délicate décision qu’elle va retrouver le pays de son enfance…

Mon avis : C’est peu dire que cette version d’Alice au pays des Merveilles par Tim Burton était attendue. En effet, on imaginait que l’univers de Burton correspondrait à merveille à celui de Carroll… et c’est effectivement le cas. En adaptant les deux ouvrages originaux, le réalisateur de Edward aux mains d’argent ou de Charlie et la chocolaterie (un autre classique de la littérature enfantine) nous offre une vision inédite et bien différente de la version de Disney, tout en en conservant la structure et les personnages. Pourtant, le scénario reste un peu faible, et c’est dommage ! Les effets spéciaux sont étonnants de maîtrise ; de plus, la tendance se confirme : Johnny Depp n’est jamais aussi bon que quand il est grimé, à croire qu’il se sent plus libre. Le tout est transporté par la musique de Danny Elfman. Le seul regret, vraiment, c’est la 3D : innovation prometteuse, elle n’est pas encore assez maîtrisée, ici, pour ne pas sembler un peu gadget. Mais cette Alice promet un voyage étonnant pour tous ceux qui aiment les univers bien frappadingues…

Repost 0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 14:45

Burton-Tim.jpg
"Nous savons tous que la Reine rouge est mauvaise et nous percevons que la Reine blanche est gentille. Mais j'aime l'idée qu'au pays des merveilles, tout le monde a un côté un peu siphonné. Même chez les bons, il y a toujours quelque chose d'enfoui."
                                                                                                                                                
Tim Burton
                                                                                                    in Studio Ciné Live n°14 - avril 2010

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:35

wayne-s-world.jpg
 

De : Penelope Spheeris

Avec : Mike Myers, Dana Carvey, Rob Lowe…

L’histoire : Wayne et Garth font leur émission TV dans leur cave, mais un producteur ambitieux va bousculer leur vie en les professionnalisant…

Mon avis : Film crétin par excellence, Wayne’s World à révélé Mike Myers, par ailleurs co-scénariste. Dans un look très 90’s, Wayne et Garth cumulent des bourdes dans certaines scènes considérées comme « cultes ». Et c’est justement là qu’est le problème : sans la moindre unité, le film est une succession de sketches, parfois drôles mais souvent inégaux. En revanche, la BO est vraiment sympa et joue avec codes du cinéma en appuyant les clins d’œils cinématographiques, tout comme les personnages qui vous prennent à témoin à travers une caméra omniprésente. Dans le genre, on préfère vraiment les conneries de Ben Stiller. Vous l’aurez compris : si vous êtes tentés, laissez votre cerveau à l’entrée.

Repost 0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 08:22

Allen-Woody.jpg« Hollywood ? C’est une usine où l’on fabrique dix-sept films sur une idée qui ne vaut même pas un court métrage. »

Woody Allen

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article