Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 09:39

knightley-keira

Née le 26 mars 1985 à Londres, Keira Knightley n'est pas totalement étrangère au milieu du cinéma : son père est acteur et sa mère est scénariste. Elle débute dans des téléfilms et comme mannequin publicitaire, puis est sélectionnée pour jouer la dame de compagnie de Padmé Amidala (Natalie Portman) grâce à sa ressemblance troublante avec l’actrice dans Star Wars – épisode 1, La Menace fantôme. Mais c’est au début des années 2000 que sa carrière cinématographique est réellement lancée avec The Hole, Joue-là comme Beckham et le rôle d’Elizabeth Swann aux côtés de Johnny Deep, Orlando Bloom et Geoffrey Rush dans les trois opus de Pirates des Caraïbes. Sa carrière est caractérisée par une nette prédilection pour les films d’époque : Le Roi Arthur (avec Clive Owen), Orgueil et Préjugés (rôle pour lequel elle a été nominée à l’Oscar et aux Golden Globes de la meilleure actrice, prix tous deux finalement obtenus par Reese Witherspoon pour Walk The Line), Reviens-moi (dans lequel elle se pâme d’amour pour James McAvoy), The Duchess, Soie, The Edge of Love, A Dangerous Method ou encore Anna Karenine (aux côtés de Jude Law et Saoirse Ronan), adaptation de Tolstoï par Joe Wright qu'elle retrouve donc une troisième fois. Quand ce n’est pas le cas, elle alterne les rôles mettant en avant sa féminité (Love Actually, notamment avec Alan Rickman ou encore Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare) et d’autres nettement plus masculins (Joue-là comme Beckham ou Domino). Ces derniers temps, elle semble se plaire à jouer des rôles de femmes trompées (Soie, Last Night).

Depuis 2006, elle est l’égérie du parfum Coco Mademoiselle. Elle est aussi le sujet de la chanson Star of the Silver Screen du groupe écossais Endrick Brothers.

Elle a été castée pour jouer la sœur de Natalie Portman dans Deux sœurs pour un roi, mais c’est finalement  Scarlett Johansson qui fait face à Eric Bana. Elle devait aussi reprendre le rôle d’Audrey Hepburn dans My Fair Lady, mais abandonnant le projet, c’est Carey Mulligan (avec qui elle partage l'affiche de Never Let Me Go) qui reprend le flambeau.

Filmographie complète

Repost 0
Les Films d'avril - dans Filmographie
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 10:49

Madsen-Michael

Né le 25 septembre 1959 à Chicago, il débute au cinéma dans War Games aux côtés de Matthew Broderick. Sa prestation lui permet d’enchaîner des petits rôles, jusqu’en 1992 et celui du terrifiant Mr Blonde dans Reservoir Dogs (Tarantino). C’est le début d’une carrière de seconds rôles de durs à cuire : Donnie Brasco, Meurs un autre jour, Kill Bill, Blueberry, Sin City… Et pourtant il a raté les rôles de John McClain (Bruce Willis) dans Die Hard, Bud White (Russell Crowe) dans L.A. Confidental et Vincent Vega (John Travolta) dans Pulp Fiction pour des problèmes de calendrier.

Néanmoins, sa filmographie compte quelques rôles plus aimables dans The Doors, Thelma et Louise ou encore Sauvez Willy.

Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 12:07

Night-and-day.jpg

 

De : James Mangold

Avec : Tom Cruise, Cameron Diaz, Paul Dano

L’histoire : June est sous le charme de Roy, bel homme croisé fortuitement à l’aéroport. Mais cette rencontre va changer le court de son voyage…

Mon avis : Après Copland et Walk the line, le très éclectique James Mangold que nous aimons beaucoup s’attaque à la comédie d’action. Très vite, le réalisateur donne le ton : les invraisemblances, l’action et l’humour s’enchaînent, pleinement assumés. Le projet semble avoir été conçu uniquement pour le fun, et il touche en cela son objectif. Les cascades, nombreuses, sont non seulement très spectaculaires, mais le film sait aussi flirter avec la parodie sans trop sans y sombrer vraiment. Tant mieux car l’art de la parodie tient difficilement sur la longueur. Bref, c’est drôle juste ce qu’il faut. Night and Day sait surtout mettre en valeur ses deux stars : Diaz en Miss Catastrophe se sort bien d’un rôle qui aurait pu être horripilant, et Cruise en machine à tuer qui rappelle le Ethan Hunt de Mission Impossible, sait jouer de cette image avec un certain décalage. Bien sûr, Night and Day passera pour une œuvre mineure dans la filmographie de Mangold, mais il livre là un divertissement cool et réussi.

Repost 0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 10:36

inception.jpg

 La science des rêves

De : Christopher Nolan

Avec : Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Ellen Page, Joseph Gordon-Levitt, Cillian Murphy, Tom Hardy

L’histoire : Dom Cobb est un voleur particulier : sa spécialité, l’extraction, consiste à s’approprier les secrets les plus précieux des individus, pendant qu’ils rêvent et que leur esprit est particulièrement vulnérable. Travaillant dans le monde de l’espionnage industriel, Cobb est également un fugitif traqué qui a dû abandonner sa famille. Mais une dernière mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie passée…

Mon avis : Septième film de Christopher Nolan (Le Prestige, The Dark Knight), Inception démontre une nouvelle fois l’énorme talent de son auteur. Visuellement, le film offre des plans rarement vus sur un écran. On n’est pas près d’oublier les scènes en apesanteur. Narrativement, Inception s’avère être un impressionnant jeu de pistes (le mot labyrinthe est évoqué à plusieurs reprises), jouant avec différents niveaux de « réalité ». L’intrigue est certes complexe, mais Nolan a l’intelligence de ne pas perdre ses spectateurs en route, ni de se croire plus malin que tout le monde (même s’il doit l’être un peu quand même). Mais le film n’est pas qu’une démonstration technique et narrative : il laisse également la place à l’émotion, et celle-çi n’est ni gratuite ni une figure imposée, c’est un moteur de l’intrigue. Comme souvent chez les auteurs, les doubles lectures sont possibles. Comme par exemple celle de la métaphore de la fabrication d’un film (des idées, des décorateurs, une équipe au service d’un univers imposé…), idée déjà en germe dans Le Prestige qui jouait également avec l’idée de mise en scène. Hollywood n’est pas surnommé la fabrique de rêves pour rien, et Nolan joue brillamment avec le mythe. Le casting est également au top avec la belle présence de DiCaprio pour la seconde fois cette année (après Shutter Island, autre merveille) en proie à un personnage devant faire face à ses propres fantômes visuels. Il démontre une nouvelle fois qu’il sait se frotter aux rôles denses et sombres. Le reste de la distribution (Joseph Gordon-Levitt, vu dans (500) jours ensemble, Ellen Page, l’héroïne pétillante de Juno et de Bliss, Cillian Murphy et Michael Caine of course) est éclectique, homogène et surtout impeccable. Bref, Inception est un blockbuster brillant et fascinant, intelligent et captivant. Sans nul doute l’un des films qu’il faut avoir vus cette année !

 

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 13:40

mangeprieaime.jpg

De : Elizabeth Gilbert

Elizabeth, new-yorkaise de 34 ans, voit sa vie amoureuse se desagréger : son divorce est une catastrophe et son amant n'est finalement plus si parfait. Elle décide donc de s'accorder une année sabbatique pour, comme l'indique le titre du livre, manger, prier et aimer. Pour ce faire, elle va vivre 4 mois en Italie pour apprendre l'italien et manger des pâtes,  4 mois en Inde pour apprendre à prier et méditer et 4 mois en Indonésie pour trouver l'amour.  Le programme, franchement allèchant, donne vraiment envie de lire le bouquin. Là où le bât blesse, c'est qu'à la place de la quête spirituelle annoncée, "Lizzy" est une Carrie post Mr Big échappée de Sex in the City. Du coup, malgré quelques informations documentaires, on n'apprend quasiment rien sur les pays traversés. C'est dommage et ça alimente l'idée qui veut que les américains, et les americaines en particulier, ne s'intéressent qu'à leur nombril et à leurs histoires de coeur. Ainsi, Lizzy n'est pas du tout attachante et même plutôt saoulante, ce qui fait que l'on se fout un peut de ses problèmes comme de ceux de l'accro du shopping. Pour autant, l'adaptation ciné peut tout à fait être sympa. Le casting est original, les décors promettent d'être magnifiques et le scénario a aussi une chance de fonctionner si l'aspect "comédie" est développé et que l'on retire les atermoiments de l'héroïne. Voici la bande annonce, mais on attend de juger sur pièce à partir du 22 septembre !

 

Film de : Ryan Murphy

Avec : Julia Roberts (Elizabeth), Richard Jenkins (Richard), Javier Bardem (Felipe)...

Repost 0
Les Films d'avril - dans Adaptation
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 12:15

Nolan-Christopher

"Inception est un film de science-fiction mais qui repose entièrement sur l'humain, sur les sentiments."

Christopher Nolan, in Studio Ciné Live n°17, juillet 2010

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 07:01

Toy-Story-3.jpg

De : Lee Unkrich

Avec les voix VO/VF : Tom Hanks/Jean-Philippe Puymartin, Tim Allen/Richard Darbois, Michael Keaton/Benoît Magimel...

L'histoire : Les jouets d'Andy sont paniqués : leur propriétaire part étudier à la fac et ils ne savent pas ce qu'ils vont devenir. Seront-ils du voyage ? Iront-ils au grenier... Ou pire, à la poubelle ?

Mon avis : Tout comme le quatrième opus de Shrek, cet épisode de Toy Story plaira autant aux enfants qu'aux adultes. Et surtout aux adultes n'ayant pas oublié leur enfance ! D'abord parce que les enfants ne sont évidemment pas encore concernés par le vrai thème du film, à savoir le devenir des jouets que l'on a tant aimés. Ensuite, les studios d'animation ont bien compris que leur public s'était considérablement élargi ces dernières années et ils en profitent donc pour multiplier clins d'oeil et références (les animateurs se sont d'ailleurs amusés à cacher de petits détails comme nous le montre Allociné dans sa minute n°730). Pourtant, comme d'habitude, ces points de départ "adultes" sont l'occasion de situations très amusantes et, pour le coup, totalement adaptées au public original. Les personnages sont toujours aussi bien croqués et l'animation, bien qu'ayant beaucoup évolué (le premier opus date de 15 ans, déjà !), reste fidèle à l'esprit Pixar. Voilà le film familial idéal :  coloré et rythmé, il enthousiasmera les petits (même si on le répète, ils n'en saisiront pas tous les enjeux), et touchera les parents par son côté un peu amer, et son émotion subtile évocant le passage à l'âge adulte. Bref, une excellente conclusion pour un studio épatant qui, non content d'avoir renouvelé le film d'animation tant formellement que scénaristiquement, a toujours prouvé qu'un bon divertissement pouvait aussi être intelligent. Une dernière chose, la version 3D est très dispensable (une nouvelle fois, serait-on tenté de dire)...

Philosophie magazine a consacré un article très intéressant à la trilogie Toy Story, et à Pixar en général dans son numéro 45 (décembre 2010/janvier 2011), à l'occasion de la sortie du coffret réunissant les trois opus.

Repost 0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:33

Gyllenhaal-JakeJacob Benjamin Gyllenhaal est né le 19 décembre 1980 à Los Angeles dans une famille déjà dans le milieu du cinéma. En effet, son père est réalisateur, sa mère est scénariste, son parrain est Paul Newman et sa marraine Jamie Lee Curtis. Jake fait ses débuts au cinéma à 11 ans en fils de Billy Crystal dans La Vie, l’amour, les vaches. Il tourne ensuite sous la direction de son père, puis il est révélé au grand public avec le rôle-titre de Donnie Darko, aux côtés de sa sœur Maggie (qu’il retrouve après A Dangerous Woman). Il se fait progressivement un prénom en alternant films indépendants (Lovely and Amazing ou The Good Girl) et blockbusters (Le Jour d’après). Se servant de sa notoriété montante, il choisit des sujets ambitieux et des rôles forts. On le retrouve ainsi en marine dans Jarhead (Mendes) et en cow-boy amoureux de Heath Ledger dans Le Secret de Brokeback Mountain (Lee), rôle pour lequel il remporte le BAFTA du meilleur second rôle et une nomination aux Oscar dans la même catégorie. Il est ensuite le journaliste auteur du best-seller Zodiac (Fincher) face à Robert Downey Jr. En 2010, on le voit en frère courage pour Jim Sheridan dans Brothers, avec Natalie Portman et Tobey Maguire puis en prince aux cheveux longs et aux muscles saillants dans Prince Of Persia, la superproduction adaptée du jeu vidéo, et il retrouve Anne Hathaway, sa femme de Brokeback Mountain, pour les besoins de Love et autres drogues. L'année suivante, il est la tête d'affiche du futuriste second film de Duncan Jones, Source Code.

Il a été envisagé pour replacer Tobey Maguire dans Spiderman 2 et a fait partie des huit derniers candidats en course pour interpréter Bruce Wayne dans Batman Begins, rôle qui a finalement été interprété par Christian Bale.

Dans la vie, il est ami avec Natalie Portman, Bryce Dallas Howard, Lance Armstrong, Matthew McConaughey, Jennifer Aniston et son beau-frère est Peter Sarsgaard également présent dans Jarhead. Très lié à Heath Ledger, il est le parrain de la fille que ce dernier a eu avec Michelle Williams qui partageait l’affiche de Le Secret de Brokeback Mountain avec eux. Il fait ses études avec le leader des Maroon 5 (primaire) et Jason Segel (lycée).

Son livre préféré est Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee, et ses deux chiens Boo et Atticus ont été nommés d’après des personnages du livre.

Filmographie complète

Repost 0
Les Films d'avril - dans Filmographie
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 10:05

Creance-de-sang.jpg

 Sang pour sang

De : Clint Eastwood

Avec : Clint Eastwood, Jeff Daniels, Wanda De Jesus...

L’histoire : Après une crise cardiaque et une greffe de cœur, l’inspecteur Terry McCaleb profite d’une retraite bien méritée. Mais la visite d’une femme va remettre en cause sa tranquillité…

Mon avis : Réalisé en 2002, Créance de sang s’inscrit dans la lignée des thrillers de Clint, comme Les Pleins pouvoirs ou Jugé coupable. Autant dire que, bien que de belle facture, on a connu Eastwood bien plus inspiré. On peut par exemple regretter l’insistance des flash-back, qui n’apportent pas grand chose au spectateur attentif. Mais rappelons tout de même qu’un Clint Eastwood mineur reste un excellent film, et un bon divertissement malgré les incohérences du dénouement. Pourtant, le scénario de Brian Helgeland (réalisateur de Chevalier et scénariste de Mystic River) est adapté d’un roman de Michael Connelly. C’est justement après ce film, avec Mystic River, que la carrière de réalisateur d’Eastwood connaîtra un second souffle. Néanmoins, le film est agréable et les clins d’œils nombreux, de l’harmonica faisant penser aux westerns de Leone au goût des armes et courses poursuites dignes d’un Inspecteur Harry vieillissant. Créance de sang insiste d’ailleurs lourdement sur l’âge et ses réalités (thème cher au réalisateur) et pose un point de départ à une réflexion sur le don d’organes.

Repost 0
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:34

Leoni-Tea.jpg

Téa Léonie débute en 1991 dans Dans la peau d’une blonde de Blake Edwards. Trois ans plus tard, c’est aux cotés de Kevin Costner, Dennis Quaid et Gene Hackman qu’elle tourne Wyatt Earp, et elle enchaîne avec le tournage riche en testostérone de Bad Boys de Michael Bay avec Will Smith. Parallèlement, elle tient le rôle de Nora Wilde dans la série Une fille à scandales. En 1998 on la retrouve dans une autre grosse machine Deep Impact, puis, deux ans plus tard, dans la comédie dramatique Family Man de Brett Ratner, avec Nicolas Cage. Elle fera aussi partie du casting de Jurassic Park 3 et de Hollywood Ending, de Woody Allen. Puis, en 2003, elle partage l’affiche d’Influences avec Al Pacino, et l’année suivante, sera à l’affiche du film de son mari, David Duchovny : Le Prince de Greenwich Village. A partir de 2005, elle laisse s’exprimer son réel talent comique dans des films comme Spanglish ou Braqueurs amateurs, aux cotés de Jim Carrey. Enfin, dernièrement, elle a tourné pour David Koepp dans La Ville Fantôme et avec les frères Polish dans Manure, à venir.

Repost 0