Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 10:11

cowboys---aliens.jpg

 E.T une fois dans l’ouest

De : Jon Favreau

Avec : Daniel Craig, Harrison Ford, Olivia Wilde, Sam Rockwell

L’histoire : Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve dans une petite ville perdue en plein désert, avec un mystérieux bracelet au bras. Alors que la ville est sous l’emprise d’un propriétaire terrien, les habitants vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs…

Mon avis : Cowboys & Aliens (on préfère le titre anglais plus rigolo que celui en français) était l’un des blockbusters les plus attendus de l’été. Produit par Spielberg, réalisé par Jon Favreau (Iron Man) et avec une distribution très alléchante, le film était attendu au tournant. Sans être révolutionnaire, Cowboys & Aliens est un spectacle divertissant et plaisant, qui aurait pu être un super nanar comme on n’en fait plus depuis longtemps (quoique Michael Bay…). Plus western que film de SF, le film de Favreau tient bien la route pour qui voudra jouer le jeu. Grands espaces, répliques calibrées et acteurs excellents (Paul Dano, Keith Carradine…), le film ne manque pas d’atouts même si le scénario, qui ne lorgne en aucun cas sur la parodie, aurait pu propulser le film dans d’autres sphères. Cowboys & Aliens est un spectacle inoffensif certes, mais décidément très cool. Mr Favreau : à quand les Trois Mousquetaires contre Godzilla ?

Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 11:10

lucas-george.jpg

"J'ai eu la chance de travailler avec les meilleurs metteurs en scène au monde et j'ai rencontré des gens au talent incroyable mais je pense que Steven [Spielberg] reste dans une classe à part. Il fait des films pour que son public se projette dans ce qu'il voit, que ce soit de l'histoire ou de la fiction."

George Lucas cité in Studio Ciné Livé août-septembre 2011

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 10:51

dragon-recalcitrant.jpg

 

De : Hamilton Luske

L’histoire : Un petit garçon passionné d’histoires de chevaliers et de dragons rencontre un dragon récalcitrant qui aime pique-niquer et faire des vers.  Mais la population effrayée fait appel à Sir Giles, un chevalier pas comme les autres…

Mon avis : Si le personnage du petit garçon intrépide n’a que peu d’intérêt, on ne peut pas dire que ce soit le cas de ceux du dragon et du chevalier. Le dragon bleu aux longs cils récitant de la poésie de sa voix haut perchée et refusant de se battre a tout du schtroumpf coquet et le chevalier, sorte de Don Quichotte sans Dulcinée, est tout autant éloigné de son image d’Epinal. Et c’est précisément ce qui est intéressant dans ce court-métrage datant de 1941. Si les Studios Disney ne sont pas à l’époque l’empire qu’ils sont devenus aujourd’hui, les scénaristes s’inspirent déjà clairement des contes traditionnels et se permettent ici d’en travestir les codes. Et ils vont même jusqu’à proposer une mise en abîme de leur métier d’amuseurs en transformant un combat sanglant en un spectacle dont seuls les villageois sont dupes. Bref, si ce n’est pas un chef d’œuvre, Le Dragon récalcitrant mérite tout de même votre attention… Et plus encore si vous parvenez à vous procurer le documentaire (en zone 1, hélas, et donc absent du DVD distribué en France) sur les Studios Disney et les animateurs en train de plancher sur le film d’animation du même nom.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 07:22

l-epouvantail.jpg

 

De : Jerry Schatzberg

Avec : Al Pacino, Gene Hackman…

L’histoire : Max et Lion sont deux vagabonds qui se rencontrent et se lient d'amitié sur la route. Le premier est un ancien détenu qui veut créer une entreprise de lavage de voitures. Le second est un compagnon fidèle et malin qui aime faire rire...

Mon avis : Palme d’or au festival de Cannes en 1973, L’Epouvantail ressemble à une adaptation de Des souris et des hommes par la Nouvelle Vague. Si le résultat s’avère finalement assez inégal, le film de Schatzberg ne laisse pas insensible. D’abord parce que le film est visuellement superbe, et ce grâce à la photographie de Vilmos Zsigmond (Rencontres du 3ème type, Voyage au bout de l’enfer). Ensuite parce que le duo formé par Pacino et Hackman, l’un tout en décontraction sympathique et l’autre en brutalité larvée,  fonctionne parfaitement. Bref, on y croit. Mais le film se révèle à maintes reprises déroutant dans son écriture et dans son rythme (c’est son côté européen). L’Epouvantail est  par moments décousu, comme si les changements de tons avaient été privilégiés par rapport à l’évolution des personnages principaux. On aurait préféré plus de scènes sur les routes plutôt que celles où le duo s’arrête chez une connaissance de Max. Heureusement, le film sait surprendre et possède des scènes assez fortes (Pacino qui appelle la femme qu’il a abandonnée) qui empêchent le film de sombrer dans la chronique sans âme.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 07:16

Planete-des-signes-origines.jpg

 Monkey veut prendre sa place ?

De : Rupert Wyatt

Avec : James Franco, Freida Pinto, John Lithgow, Brian Cox…

L’histoire : Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus…

Mon avis : Second film du britannique Rupert Wyatt, La Planète des Singes : Les Origines est un reboot efficace et nerveux de la fameuse franchise des années 70, et qui n’a d’ailleurs rien à voir avec le tiède remake réalisé par Burton en 2001. Si le discours sous-jacent brocarde sans risque l’expérimentation animale et le profit à tout prix (thème déjà en vogue dans les 70’s), le film ne se veut pas plus malin qu’il ne l’est, en nous épargnant par exemple des tirades incompréhensibles mais scientifiques qui font sérieux. Ce qui importe à Wyatt, c’est l’avancée de l‘histoire. De fait, le rythme est soutenu (on n’a pas le temps de voir passer les deux heures de film), et la réalisation très fluide ne déçoit pas. Bien sûr, la psychologie des animaux est presque plus développée que celle des humains, mais le choix de faire de César (Andy Serkis, une nouvelle fois bluffant, qui réussit à rendre son personnage attachant) le vrai héros du film est assez gonflé. Bien sûr, les effets spéciaux de Weta Digital y sont pour beaucoup dans la réussite de ce blockbuster malin… comme un singe. Et pour les plus attentifs, Wyatt a glissé dans son film un petit clin d’œil à Charlton Heston…

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 08:39

Super 8 ou la preuve par deux qu’un rôle récurrent dans une série TV peut compromettre une carrière au cinéma.

Chandler-Kyle.jpg

D’un côté, Kyle Chandler, spécialiste du genre avec des rôles dans L’Enfer du devoir, Nord et Sud, What About Joan, mais surtout Demain à la une (4 saisons) et Friday Night Lights (5 saisons à ce jour). Fatalement, ça laisse peu de temps pour faire autre chose et la filmographie de Kyle Chandler en témoigne. Outre son rôle de père débordé dans Super 8, on a pu le voir dans Les Hommes de l’ombre en 1996, avec Nick Nolte et Melanie Griffith, King Kong de Peter Jackson en 2005, Le Royaume de Peter Berg avec Jamie Foxx et Le Jour ou la Terre s’arrêta avec Keanu Reeves.

Gallagher-David.jpg

David Gallagher (qui n’a aucun lien avec Peter, excepté les gros sourcils), a pour sa part quelques difficultés à se sortir de son rôle de Simon, fils de révérend de 7 à la maison (10 saisons tout de même). Du coup il s’essaye un temps aux films pour enfants (Allo maman c’est Noël ou Richie Rich) et cumule les apparitions dans d’autres séries (Walker, Texas Ranger, Numb3rs, Les Experts : Miami, Bones, Smallville…). Au cinéma, on a pu le voir dans Phenomène (celui avec John Travolta), The Quiet et donc Super 8.

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 09:48

Des histoires d'amour impossible, qui de préférence finissent mal, et des affiches mettant en scène les deux amoureux ne regardant pas dans la même direction (première erreur !)...

titanic.jpgbrokebackmountain.jpgla-face-cachee.jpg

Titanic de James Cameron (1997), Le Secret de Brockeback Mountain de Ang Lee (2006)

et La Face cachée de Bernard Campan (2007)

Repost 0
Les Films d'avril - dans Affiches
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 16:57

Andy Samberg, Will Ferrell et J.J. Abrams ont chanté cette chanson dédiée au cliché selon lequel les héros quittent la scène d'une explosion sans un regard derrière eux aux MTV Movie Awards 2009.

Pour ceux qui ont du mal avec l'anglais, ce serait dommage de rater les paroles. Ici, une version sous-titrée.

Repost 0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 20:00

la-couleur-des-sentiments.jpg

Roman de Kathryn Stockett

L’histoire : Trois narratrices (deux bonnes noires et une jeune bourgeoise blanche) prennent successivement la parole pour raconter leur quotidien à Jackson, Mississippi, dans les années 60. Aibileen, Minny et Miss Skeeter vont mettre de côté leurs différences pour collaborer à l’écriture d’un livre de témoignages de bonnes qui va faire exploser les règles et les exposer au danger dans une société réglée par la ségrégation.

Mon avis : Le choix des trois narratrices est judicieux car il permet la multiplication des tons et des points de vus sans que les situations ne soient redondantes. Si les trois héroïnes sont humaines et sympathiques, on comprend bien que ce n’est pas du tout le cas de la majorité des personnages traversant le roman, quelle que soit leur couleur. L’auteur, qui a grandi à Jackson et qui a elle-même été élevée par une bonne, dit que le sujet de son livre est de montrer de quelle manière deux femmes, différentes en bien des points, sont amenées à se comprendre. Mais à mon avis les hommes ont aussi un fort rôle dans le rapprochement de ces deux femmes. En effet, ce roman rend bien compte de la ségrégation et de sa violence, mais aussi du carcan qui emprisonne les femmes, et ce quel que soit leur statut dans la société.

Film de Tate Taylor avec Emma Stone (Skeeter), Viola Davis (Aibileen), Octavia Spencer (Minny), Bryce Dallas Howard (Hilly Holbrook), Jessica Chastain (Celia Foote), Sissy Spacek (Miss Walters), Mary Steenburgen (Elain Stein)…

Produit par Chris Columbus, avec une musique de Thomas Newman.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Adaptation
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 18:45

donen-stanley

« Si nous refaisions Chantons sous la pluie aujourd’hui, lorsque Gene Kelly chante sous la pluie, je pense qu’il regarderait autour de lui pour être sûr de ne pas être agressé. »

Stanley Donen

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article