Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 16:52

carnage.jpg

 

De : Roman Polanski

Avec : Kate Winslet, Jodie Foster, John C. Reilly, Christoph Waltz…

L’histoire : Deux couples de parents d’élèves se rencontrent afin de régler le contentieux qui a poussé leurs enfants à se quereller…

Mon avis : Adapté d’une pièce de théâtre de Yasmina Reza, Carnage est un huis clos jouissif sur les hypocrisies des biens pensants et autres donneurs de leçons. Vif et incisif, le film possède des dialogues remarquables et vraiment jubilatoires. La mise en scène de Polanski est certes discrète, mais évite longueurs et baisses de rythme qui parfois pénalisent ce genre de film. Carnage bénéficie également d’un quatuor d’acteurs et d’actrices épatants et extrêmement bien choisis. Un film sans doute mineur dans la filmographie de Polanski (Chinatown, Le Pianiste), mais l’exercice de style vaut vraiment le coup d’œil.

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 09:35

eastwood-clint

« Ce qui frappe à Cannes, c’est l’enthousiasme, la cinéphilie. »

Clint Eastwood

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 07:59

journal-intime.jpg

 

De : Nanni Moretti

Avec : Nanni Moretti,

L’histoire : Journal intime est composé de trois chapitres dans lesquels Nanni Moretti joue son propre rôle : En Vespa évoque ses balades dans Rome, Iles un périple avec un ami dans les îles Eoliennes et enfin Médecins dans lequel il évoque son combat contre le cancer…

Mon avis : Prix de la mise en scène à Cannes 1994, Journal intime est un film surprenant et très personnel. Moretti semble vouloir s’affranchir des procédés classiques de la narration et se filme en toute liberté dans trois segments tour à tour lumineux, cocasse et grave. Narcissique (une marque de fabrique de l’auteur) mais généreux, le film pourra se révéler, selon l’humeur, séduisant ou irritant dans sa mise en scène, à l’image de ce plan séquence magnifique et surprenant où l’on voit Moretti se rendre en Vespa sur le lieu où Pasolini a été assassiné. L’humour morettien est, il est vrai, assez particulier, mais Journal intime a le grand mérite de ne jamais sombrer dans l’autocélébration. En tout cas, c’est l’œuvre d’un amoureux de Rome et de la vie, qui finit par toucher lorsqu’il évoque sans pathos sa lutte contre le cancer. Difficile de ne pas évoquer le superbe dernier plan du film (un regard caméra de Moretti) : incisif et plein de vie, il est une conclusion pleine de vitalité et d’espoir…

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 10:14

mary-poppins.jpg

 

De : Robert Stevenson

Avec : Julie Andrews, Dick Van Dyke…

L’histoire : Les Banks cherchent une nouvelle nounou pour leurs enfants. Arrive Mary Poppins qui va insuffler un peu de fantaisie dans le quotidien de la famille…

Mon avis : Réalisé en 1964, Mary Poppins est le dernier film des Studios Disney à être sorti du vivant de leur fondateur. On peut y voir d’ailleurs une sorte de testament qui bouclerait une boucle. C’est en effet par des courts-métrages mêlant prises de vue réelles et animation que Disney a débuté avec ses Alice Comedies. Et on sent bien que Mr Banks, le père obnubilé par son travail mais qui apprend à passer du temps avec ses enfants, est le parent rêvé par Disney. Côté technique, les effets spéciaux et les animations (récompensées par un Oscar en 1965) ont vraiment bien vieilli. On est d’ailleurs saisis par l’opposition entre le gris de Londres et les couleurs insufflées par Mary Poppins (Julie Andrews, Oscar et Golden Globe de la meilleure actrice pour ce rôle) et son fidèle Burt, sans doute l’un des personnages les plus attachants de Disney. Prolétaire naïf et simple, il transmet les vraies valeurs de la vie : la liberté, la camaraderie et l’enthousiasme face à la magie du quotidien. Le degré de lecture réservé aux adultes tient surtout au jeu sur le double sens des expressions (« mort de rire », « le vent tourne », etc.) et sur la réalité des expériences vécues par les enfants (ont-ils vraiment vécu ce qu’ils racontent ?). En effet, Mary Poppins a toujours l’air de s’étonner des récits qu’ils font de leurs sorties avec elle. En tout cas, s’il est ancré au début du vingtième siècle, Mary Poppins n’est pas sans résonance avec l’époque actuelle : la multiplication des petits métiers de Burt, la crise de confiance provoquée par Michael à la banque de son père, des parents trop pris par leur métier pour s’occuper de leurs enfants… Bref, la morale du film est toujours d’actualité, ce qu’aurait adoré le grand Walt. Seul bémol : les jeunes acteurs qui ne sont pas à la hauteur du casting du film.

Pour l’anecdote, si Mary Poppins comporte la chanson préférée de Walt Disney : "Nourrir les oiseaux", c'est "Chim Chim Cheree" qui a été récompensée d'un Oscar.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Classique
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 10:56

avengers.jpg

 

De : Joss Whedon

Avec : Robert Downey Jr, Chris Evans, Mark Ruffalo...

L’histoire : Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, doit convaincre Iron Man, Hulk, Thor et Captain America de rejoindre son équipe afin d’empêcher la destruction du monde…

Mon avis : Attendu depuis plusieurs mois, Avengers est conforme au cahier des charges de ce genre de (super) productions : de l’action, du fun et encore de l’action. De ce côté-là, le film ne déçoit pas : le temps passe très vite, même si le film fait tout de même 2h20 ! Tous les personnages installés depuis plusieurs années maintenant sont là : Iron Man, Hulk, Captain America, Thor et de petits nouveaux comme Hawkeye (Jeremy Renner)… Le scénario fait la part belle aux tempéraments et pouvoirs des super-héros et les scènes s’enchaînent sans déséquilibre. Mention spéciale pour le Hulk, enfin crédible à l’écran (Edward Norton était excellent dans le film de Leterrier, la créature beaucoup moins) et Mark Ruffalo fait un Banner assez touchant. Evidemment, côté psychologie on repassera. Par moment, on regrette la profondeur que Christopher Nolan a su apporter à sa géniale franchise Batman. Mais cela n’est pas si grave, Marvel (qui appartient désormais à Disney) se veut plus familial, moins torturé aussi. Le petit plus du film, c’est sa touche humoristique : on se surprend même à rire aux éclats devant certaines fins de scènes assez irrésistibles. Bref, un spectacle réussi et très divertissant. A quand la suite ?

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 10:57

Brialy-JeanClaude.jpg

« Le cinéma a cette vertu de combler votre curiosité, par toutes sortes de rencontres qui peuvent transformer votre vie. »

Jean-Claude Brialy

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 07:45

Convesrations-scorsese.jpg

De : Richard Schickel

Mon avis : Encore un livre incontournable pour les admirateurs de Martin Scorsese ! Détaillant film par film puis par thèmes (le story-board, la couleur, les acteurs…) la carrière du maître, cet ouvrage est une mine d’or pour cinéphiles. Le réalisateur se dévoile sans impudeur et revient sur sa vie (son enfance dans Elizabeth Street et la présence de la Mafia dans sa communauté), ses influences, ses amitiés (De Niro, Keitel) ainsi que sur ses thèmes de prédilection (la trahison, les personnages excessifs…) On y apprend également sa passion pour la Rome Antique (attrait qui remonte aux péplums vus dans son enfance) et pour la condition humaine en général. Un petit bémol : Richard Schickel (journaliste à Time), pourtant pertinent dans le livre Clint (entretiens avec Eastwood) s’avère assez plat dans ses questions ou relances…

Conversations avec Martin Scorsese,  de Richard Schikel,

Éd. Sonatine, trad. par Marie-Mathilde Burdeau, 600 p., 2011, 30 €.

Repost 0
Les Films d'avril - dans Actualité
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 07:52

we-bought-a-zoo.jpg

 

De : Cameron Crowe

Avec : Matt Damon, Scarlett Johansson, Elle Fanning...

L'histoire : Jeune veuf et père de deux enfants, le journaliste Benjamin Mee veut changer de vie. Il décide de s'installer à la campagne, et devient propriétaire d'un zoo presque à l'abandon...

Mon avis : Il faut le dire, l’affiche française est sans doute l’une des plus moches de l’année (sens de l’esthétisme oblige, nous avons préféré illustrer cet article avec l’une des affiches américaines), comme si le distributeur avait une folle envie de saborder le film de Cameron Crowe (Jerry Maguire, Presque Célèbre). Même le titre Nouveau Départ est d’une banalité affligeante (We bought a zoo, c’est quand même plus pittoresque, non ?) En tout cas, ce film familial s’adresse surtout à tous ceux qui auront laissé cynisme et mauvais esprit aux vestiaires. Basé sur une histoire vraie, We bought a zoo est un film absolument charmant, inoffensif et sentimental (cul-cul diront les rabat-joie), bref le genre de film facile à dégommer si on en a envie. Il est vrai que cette histoire est pleine de bons sentiments et de rebondissements prévisibles. C’est là son point faible. Mais Cameron Crowe sait se montrer très habile et convaincant car il reste un excellent directeur d’acteurs (Scarlett Johansson est même crédible en chef soigneuse) et surtout l’un des maîtres dans l’utilisation de musiques additionnelles pour lesquelles il a un goût très sûr (Bob Dylan, Neil Young, Cat Stevens) même si la musique originale de Jonsi est une merveille. Bref un film sans surprises mais attachant et parfois très émouvant. Ah, si la vie ressemblait plus souvent aux films de Cameron Crowe…

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 09:39

gilliam-terry.jpg

"Pendant les projections en 3D, je passe mon temps à retirer mes lunettes pour voir du blanc ! On dépense des sommes colossales pour donner de la profondeur aux images alors que les lunettes réduisent la luminosité et le contraste. Or c'est le contraste qui donne de la profondeur. [...] Les plus emballés par cette technologie sont les studios parce qu'elle leur permet d'augmenter le prix des billets."

Terry Gilliam in Première n°399 – mai 2010

Repost 0
Les Films d'avril - dans Verbatim
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 10:25

hunger-games-l-embrasement.jpg

De : Suzanne Collins

L’histoire : Grâce à l’astuce de Katniss, Peeta et elle ont survécu aux Hunger Games. Mais le Président Snow lui reproche ce qu’il considère comme un acte de rébellion envers le Capitole. Il craint que ce geste encourage une révolte dans les Districts et compte sur Katniss pour profiter de la « Tournée des Vainqueurs » pour calmer les esprits. A l’aube de l’Expiation organisée à l’occasion des 75ème Hunger Games, Katniss doit plus que jamais se méfier du Capitole…

Mon avis : C’est assez rare pour le souligner : avec ce nouvel opus, Suzanne Collins parvient à dépasser le premier tome. Si Hunger Games prenait son temps pour nous faire découvrir un univers futuriste, L’Embrasement nous plonge directement dans l’action. Katniss va découvrir que le Capitole n’a pas encore montré toute la cruauté et la perversité dont il était capable. De plus, la jeune fille va devoir jongler avec les sentiments qu’elle déclenche, tant chez Peeta et Gale que chez les habitants des autres Districts.

Suite au départ de Gary Ross, les noms de David Cronenberg, Alfonso Cuaron ou Alejandro Gonzalez circulent pour cette nouvelle adaptation. Ce qui est sûr, c’est que Jennifer Lawrence (Katniss), Josh Hutcherson (Peeta), Liam Hemsworth (Gale) et les guests Woody Harrelson (Haymitch), Lenny Kravitz (Cinna), Donald Sutherland (Président Snow), Toby Jones (Claudius Templesmith) et Stanley Tucci (Caeser Flickman) seront toujours là…

Sortie (probable) le 13 novembre 2013

Repost 0
Les Films d'avril - dans Adaptation
commenter cet article