Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

27 septembre 2006 3 27 /09 /septembre /2006 15:31

 Divertissant

Avec : Meryl Streep, Anne Hathaway, Stanley Tucci, Emilie Blunt...

L’histoire: Une jeune journaliste habillée comme un sac, se voit attribuer le poste d’assistante de la rédactrice en chef tyrannique du plus grand magazine de mode…

Mon avis : Il est évident que l’on ne va pas voir le Diable s’habille en Prada pour sa révolution cinématographique ou ses aspirations philosophiques. N’empêche que j’ai pris un plaisir certain à voir ce film, efficace en diable (ah ah) et menée tambour battant par David Frankel (un des réalisateurs de Sex and the city). Les acteurs y sont évidemment pour beaucoup, Meryl Streep en tête grâce à sa performance hautaine et glaciale. La scène de son arrivée dans la rédaction est la plus réussie et nul doute qu’elle sera reprise et parodiée. Anne Hathaway apporte ce qu’il faut de fraîcheur à son personnage, et Stanley Tucci (acteur qu’on aime beaucoup) ce petit quelque chose de classieux. Le film, ponctué par de la bonne musique,  n’évite pas certains clichés (ah, Paris, c’est romantique quand même) mais ce n’est pas bien grave. Pas un chef d’œuvre donc mais  un divertissement efficace, vif et rafraîchissant.

Repost 0
26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 14:32

 Efficace mais trop gore

Avec : Kurt Russell, Donald Moffat...

L’histoire: Sur une base américaine dans l’Antarctique, une équipe est la proie d’une créature extraterrestre qui a la faculté de prendre la forme de ses victimes…

Mon avis : Je ne suis pas un fan des films de Carpenter mais je reconnais que le réalisateur montre ici une belle efficacité et un savoir-faire certain. Dès les premières minutes, l’ ambiance est prenante et originale, mais au bout d’une heure, j’au eu le sentiment d’assister à remake d’Alien. Dommage que Carpenter nous inflige des scènes assez gore : j’ai toujours pensé que la suggestion était le moyen le plus efficace pour faire peur. Bilan plutôt positif, pour un film dont le genre n’est pas vraiment ma tasse de thé.

Repost 0
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 22:55

  Magnifique

Avec : Joan Fontaine, Louis Jourdan...
L’histoire : Vienne, 1900. Un célibataire endurci, ancien prodige du piano, reçoit une lettre, celle d’une femme qui n’a cessé de l’aimer toute sa vie durant…
Mon avis : Deuxième film américain du génial Max Ophüls. Cette lettre est un bijou de subtilité et d’élégance. Les acteurs sont parfaits (Joan Fontaine aussi crédible en adolescente qu’en mère aimante), les mouvements de caméra subtils et l’histoire très émouvante. Je vous aurai prévenu, ce film (l’un des films préférés de Scorsese) est un chef d’œuvre.

Repost 0
24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 22:39

  Pas mal
Avec : Albert Dupontel, Jérémie Regnier, Claude Rich...
L’histoire : Un président quadra, idéaliste à ses heures et papa d’une fille de vingt ans, voit son mandat menacé par une affaire pas bien nette…
Mon avis : Qui n’a jamais rêvé de se transformer en petite souris pour observer les secrets des arcanes du pouvoir ? Lionel Delplanque nous en donne la possibilité avec ce Président,  interprété par un  Dupontel crédible. Le sujet n’est pas courant dans notre cinéma  et l’entreprise est à encourager d’autant plus que la lumière y est soignée (ça nous change de plein de productions françaises) et les acteurs impeccables (mention spéciale à Claude Rich dans le rôle du mentor). Mais les intrigues politiques, un brin artificielles pour nous prouver qu’un chef d’Etat a forcément des casseroles, ne se valent pas toutes, si bien que le suspense n’est pas vraiment au rendez-vous. Mais le film reste efficace lorsqu’il démontre comment l’exercice du pouvoir, à force de compromis, finit par corrompre les plus idéalistes… Pas palpitant donc mais assez fascinant.

Repost 0
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 22:43

  Spectaculaire

Avec : Charlton Heston, Sophia Loren…
L’histoire : En Espagne au 11ème siècle, l’épopée d’un chevalier valeureux qui finira par rétablir la paix dans son pays, menacé par l’envahisseur arabe...
Mon avis : Film épique, qui à le parfum de ceux qu’on adorait dans l’enfance (celle des garçons surtout), avec des chevaliers loyaux, des félons méchamment fourbes, des bons sentiments, des grosses bastons…. Bref, 2h50 de cinémascope (70 mm) et  de couleurs flamboyantes. Spectaculaire et fluide, Le Cid d’Anthony Mann est une belle réussite. Et si au début on craint un peu le pire, avec l’apparition du vilain musulman qui veut envahir le monde entier, le film surprend en développant une intrigue dans laquelle les religions finissent par s’associer pour rétablir l’unité du pays. On peut trouver ça naïf ou en avance sur son temps, mais le film vaut de toute façon le coup d’œil.

Repost 0
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 21:30

  Austère mais fort

Avec : Max Von Sidow, Birgitta Valberg…
L’histoire : En Suède, au Moyen Age. Une jeune fille pure est violée et assassinée par des brigands tandis qu’elle se rendait à l’église pour porter des cierges. Les assassins s’enfuient et trouvent refuge chez des fermiers, qui sont les parents de la jeune fille…
Mon avis : L’un des meilleurs films de Bergman que j’ai vus. Un film fort, adaptée d’une ballade du 14ème siècle, hanté par l’un des thèmes favoris du maître suédois : le silence de Dieu. La source possède quelques scènes inoubliables, dont une fin qui ne peut laisser indifférent. Chez Bergman, fils de pasteur, Dieu est peut-être le grand absent de la vie de l’homme mais pas dans celle de la nature. C’est du moins mon interprétation de ce film qui est aussi l’un des préférés de Ang Lee (Brokeback Mountain).

Repost 0
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 20:04

  Théâtral, un peu trop

Avec : Josef Köstlinger, Irma Urrila…
L’histoire : Pamina, la fille de la reine de la nuit, a été enlevée par le mage Sarastro. Le prince Tamino, amoureux de la captive, décide de la délivrer car sa mère lui a promis le mariage…
Mon avis : Bergman aimait cet opéra depuis l’enfance. Son adaptation (menée à bien au bout de deux ans de préparation et de neuf mois de tournage) prend en compte toutes les conventions de l’opéra (le film se passe sur scène, les animaux sont joués par des humains dans des costumes pas du tout réalistes, les rideaux se lèvent et descendent…), parfois non sans humour d’ailleurs. Même si les gros plans des acteurs enrichissent la scénographie, le spectateur que je suis a eu plus l’impression de voir un spectacle de scène qu’un « film de cinéma », comme les premiers plans du film le suggèrent…
Loin de moi l’idée de faire le malin en critiquant un maître du cinéma, mais j’avoue n’avoir pas vraiment été emporté par ce film. Je ne suis pas non plus très amateur d’opéra (ah, les intrigues qui durent des plombes…) même si Mozart, bon, on va pas se plaindre non plus…

Repost 0
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 20:54

  Novateur mais décevant

Avec : Keanu Reeves, Robert Downey Jr, Winona Ryder…
L’histoire : Dans un futur proche ravagé par la drogue, un policier infiltre une bande de trafiquants et se voit contraint de se surveiller lui-même…
Mon avis : J’avoue, j’ai fait ce que j’ai pu pour le résumé. Que les fans du roman de Philip K. Dick me pardonnent, mais franchement l’intrigue n’est pas le point fort de ce film original et novateur. Si le nouveau film de Richard Linklater fera date dans l’utilisation d’une nouvelle technique, où les prises de vues sont retravaillées et redessinées, ce qui est  complètement justifié pour décrire une société accro à la came. Le fond est hélas assez décevant, faute d’un scénario beaucoup trop complexe et confus, qui risque de laisser bon nombre de spectateurs sur la touche. C’est dommage car le film vaut, malgré tout, le coup d’œil et mériterait mieux qu’une étiquette « film gadget ». Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on découvre quelque chose d’entièrement nouveau sur un écran…

Repost 0
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 20:40

  Trip sous valium

Avec : Dodnatan Danionis, Natalia Bondartchouk…
L’histoire : Un psychologue est envoyé dans une station spatiale spécialisée dans l’étude d’une planète mystérieuse appelée Solaris. Cette dernière semble animée d’une conscience  capable de faire revenir les morts qui hantent notre mauvaise conscience.
Mon avis : Après  Kubrick et 2001, Tarkovski se lance lui aussi dans la science-fiction métaphysique. Réalisé en 1972, le film a évidemment un côté désuet (les vêtements surtout !) qu’il faut savoir dépasser. Pour être précis, Solaris est un croisement hybride de 2001 avec les Fraises sauvages. Mais le sujet est suffisamment universel pour intriguer puisque il met en scène l’éternel trio : la vie, l’amour, la mort. Certains plans sont très beaux et leur longueur a un effet hypnotique sur le spectateur patient. Impression renforcée par une bande son entêtante mais discrète, comme l’appel mystérieux de la planète elle-même. Pour les spectateurs habitués à voir « des trucs qui se passent sur l’écran », la vision risque d’être interminable et déroutante (euphémisme) : la langueur et l’aspect abscons du propos ne les aideront pas à être sensible au propos du réalisateur, dont le principal argument est que l’homme a perdu son « côté cosmique ».  Tarkovski nous invite donc à un voyage spirituel et sensuel. En ce sens, il est plutôt à ranger dans la catégorie des films « on y pense après coup ». Pour les courageux, à comparer avec celui de Soderbergh.

Repost 0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 20:32

Bien !

Avec : Mélanie Laurent, Julien Boisselier, Kad Merad…
L’histoire : Une jeune fille de retour de vacances découvre que son frère jumeau a disparu suite à une dispute avec leur père. Elle n’aura dès lors qu’une obsession : le retrouver…
Mon avis : Le nouveau film de Philippe Lioret est une nouvelle fois un film d’acteurs : la partition de ces derniers sonnent juste, beaucoup plus que ce que donnait entendre la bande annonce. Ce drame familial a la qualité de ne jamais tomber lourdement dans le mélo, et la fraîcheur de Mélanie Laurent et Julien Boisselier (excellent, comme d’hab’) y est pour beaucoup. Pesant mais pas étouffant, douloureux mais pudique, ce film démontre que dans tout parcours initiatique, le voyage est souvent plus important que la quête. Et les petites failles du scénario s’effacent devant la démonstration…

Repost 0