Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 10:28

al-capone.jpg

Né le 17 janvier 1899, Alphonse Capone grandit à New York et devient rapidement un « street punk ». Le quartier général de Johnny Torrio est à quelques pâtés de maison de celle d’Al, qui trouve en Torrio un mentor inestimable. Il se fait un peu d’argent en faisant des commissions pour lui, et quand Torrio déménage à Chicago, Al tombe sous d’autres influences. Il rejoint le gang des Five Points dirigé par Frankie Yale qui l’engage comme barman. C’est à cette période qu’il se bat avec un homme qui lui lacère le visage, ce qui lui vaudra le surnom de "Scarface". Mais quand nait son premier enfant, Al se range, devient comptable, et épouse Mae. Ce n’est qu’à la mort de son père, en 1920, qu’il reprend contact avec Johnny Torrio qui, entre-temps, a déménagé à Chicago où les possibilités (dont la contrebande d’alcool) sont plus grandes.

A 25 ans, Al Capone, rompant avec les qualités de discrétion de son associé, est devenu l’homme à abattre. La violence faisant rage à Chicago entre forces de police et gangs rivaux, Torrio décide de s’exiler et lègue tout à Capone qui, secondé par son homme de main Frank Nitti, devient l’homme le plus puissant de Chicago. En 1929, Eliot Ness forme un groupe d’agents fédéraux à l’éthique irréprochable, ce qui leur vaut le surnom d’"Incorruptibles". Après 2 ans d’enquête, ils parviennent à faire juger Capone pour 22 chefs d’accusation autour de la fraude fiscale. Après un bref emprisonnement à Atlanta, il est envoyé à Alcatraz en 1934. Libéré en novembre 1939, il s’installe en Floride où la syphilis contractée dans sa jeunesse aura raison de lui. Il décède d’une crise cardiaque le 25 janvier 1947.

Voici les acteurs qui ont prêté leur visage à ce personnage devenu légendaire au fil du temps :

Paul Muni dans Scarface de Howard Hawks, joue un personnage nommé Tony Camonte, Al Capone étant encore vivant à l’époque (1932)

Samson dans Jawan Ki Pukar de D. Bilimoria (1942)

Vincent Barbi dans Toto all’inferno de Camillo Mastrocinque (1955)

Saverio LoMedico dans The Purpule Gang de Frank McDonald (1959)

Rod Steiger dans Al Capone de Richard Wilson (1959)

Neville Brand dans Dompteur de femmes (The George Raft Stiry) de Joseph M. Newman (1961)

José Calvo dans Due Mafiosi contro Al Capone de Giorgio Simonelli (1966)

Jason Robards dans L’Affaire Al Capone (The St Valentine’s Day Massacre) de Roger Corman avec Harold J. Stone dans le rôle de Frank Nitti (1967)

Jésus Puente dans El Regreso de Al Capone de José Maria Zabalza (1969)

Maurice Barrier dans Salut l’artiste d’Yves Robert (1973)

Ray Marioni dans le James Bond L’Homme au pistolet d’or de Guy Hamilton (1974)

Ben Gazzara dans Capone de Steve Carver avec Sylvester Stallone dans le rôle de Nitti (1975)

Louis Giambalvo dans Gangster Wars de Richard C. Sarafian (1982)

Thomas G. Waites dans The Verne Miller Story de Rod Hewitt en 1987

Robert De Niro dans Les Incorruptibles de Brian De Palma, qui a remplacé Bob Hoskins qui devait interpréter le rôle, avec Billy Drago dans le rôle du psychopathe Frank Nitti (1987)

Titus Welliver dans Les Indomptés (Mobsters) de Michael Karbelnikoff 1991

Bernie Gigliotti dans The Babe de Arthur Hiller (1992)

Dan Castellaneta dans un épisode de Itchy & Scratchy : The Movie des Simpson (saison 4 épisode 6 - 1993)

Vincent Riotta dans A Little Worm de Marc Benardout (1995)

F. Murray Abraham dans Dillinger and Capone de Jon Purdy (1995) et Baby Face Nelson de Scott P. Levy (1996)

Kurt Andon dans Kiss of Death de Barbet Schroeder (1997)

Thomas Guei dans Bronx-Barbès de Eliane de Latour (2000)

Julian Littman dans Capone’s Boys de Richard Standeven (2002)

Hank Sinatra dans The Speakeasy de Matt Dalrymple (2006)

William V. Marzullo dans The Other Side of Capone de Ron Karpman (2008)

Jon Bernthal dans La Nuit au musée 2 de Shawn Levy (2009)

Et on ne sait pas encore qui dans Capone Rising de Brian De Palma, sortie prévue en 2012, avec Gerard Butler en Jimmy Malone (rôle précédemment tenu par Sean Connery).

Quant à Frank Nitti (1881 – 1943), il apparait seul dans quelques films, pour évoquer l’organisation de Capone :

Stanley Tucci dans Les Sentiers de la Perdition de Sam Mendes (2002)

Bill Camp dans Public Enemies de Michael Mann (2009)

Partager cet article

Repost 0

commentaires