Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Cinéma

Rechercher

Présentation

Bonjour,

Sur ce blog, on peut trouver différentes rubriques :

     - Les films d'avril : présentation de nos projets 
     - Critiques ciné : notre avis sur les films qui sont à l'affiche
     - Classiques : critiques de films relativement anciens

     - Filmographies : filmographies des acteurs et réalisateurs qui font l'actualité

     - Qui qu'a joué qui ? : noms des acteurs ayant prêté leur visage et/ou leur voix à des personnages connus

     - Dans quoi c'est-y donc que je l'ai vu ? : rubrique consacrée aux acteurs assez peu connus, souvent seconds rôles, dont on ne connait jamais le nom

     - Verbatim : chaque dimanche, une citation en lien avec les sorties de la semaine... ou non

     - Affiches : certaines affiches de films se ressemblent étrangement. Hommage, coïncidence ou copie ? A vous de juger
     - Actualité : fait d'actualité du cinéma qui nous a marqué

     - Billets d'humeur : nos coups de gueule et réactions à tout ce que nous pouvons lire/voir/entendre

D'autre part, les suggestions de critiques et/ou filmographies sont les bienvenues !
Suite à la consultation des mots clés qui vous amènent sur ce blog, nous vous informons que vous pouvez toujours nous contacter pour nous demander qui jouait "bidule" dans tel film et, si on a la réponse, on vous répondra...
N'hésitez pas à donner votre avis ou a faire des remarques : ce blog est fait pour vivre !

Présentation

Les Films d'avril est le nom que nous avons donné a notre pseudo-boîte de production (qui en réalité n'a pas un rond). Nous réalisons donc des courts métrages que vous pouvez voir sur ce blog, mais surtout, nous sommes CINEPHAGES.
Et comme nous voyons pas mal de films au cinéma, mais aussi en DVD, nous nous permettons de vous donner notre avis en essayant de rester positifs (parce qu'on a pu toucher du doigt l'inverstissement colossal que représente un film, même court, et qu'on n'est pas des critiques frustrés) !

Notre système de notation est le suivant :
 A voir séance tenante
 A ne pas rater
 Se laisse regarder
 Mouais
 Vraiment pas terrible
 Passez votre chemin
Quoi qu'il arrive, n'hésitez pas à donner votre avis ou à émettre des requêtes. Pour cela, vous pouvez nous joindre en laissant un commentaire (ça fait toujours plaisir) ou en nous écrivant :
lesfilmsd.avril@free.fr.
A bientôt !

10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 13:25
La valse des pantins

De : Martin Scorsese

Avec : Robert De Niro, Jerry Lewis…

L’histoire : Rupert Pupkin n'a qu'un rêve : devenir un grand comique. Un soir, à la sortie d'un enregistrement d’une émission télévisée, il parvient à approcher l'animateur vedette, Jerry Langford. Persuadé que c'est le signe du début de sa grande carrière, Rupert harcèle Jerry pour être invité dans son show...

Mon avis : Réalisé en 1982, La Valse des pantins (« The King of comedy en v.o) est le plus gros bide de la carrière de Martin Scorsese. Il faut dire qu’il n’est pas facile de reconnaître le style visuel du maître dans cette comédie acide sur l’obsession de la célébrité. Petit coup de mou ? Du tout : Scorsese lui-même a reconnu vouloir s’approcher du style visuel (et plat) de la télévision. Evidemment, on peut regretter ce parti pris si l’on apprécie la virtuosité technique des Affranchis ou des Infiltrés. Pour autant, le personnage de Pupkin ne dépareille pas dans l’univers scorsesien : solitaire, persuadé d’avoir raison et inquiétant dans son obsession, l’apprenti comique rappelle a bien des égards Travis Bickle, le fou furieux de Taxi Driver. Comme lui, les deux hommes sont décrits comme deux grenades prêtes à exploser. Quoi qu’il en soit, le vrai plaisir de La Valse des pantins réside dans le jeu de De Niro, expressif comme jamais, se croyant irrésistible de drôlerie et frôlant le surjeu à chaque scène. Mais Jerry Lewis n’est pas non plus dans son numéro de clown triste. Si La Valse des pantins n’est sans doute pas le meilleur des Scorsese, sa pertinence et son ambiguïté (le film se plait à mêler illusion et réalité) en font une œuvre particulière. Pour l’anecdote : le rôle de la mère de Rupert (invisible mais pas muette) a été confié à Catherine Scorsese, la mère Mr Martin, ce dernier se fendant même d’un caméo dans le rôle d’un réalisateur TV (sic).

Partager cet article

Repost 0

commentaires